PiedRéseau Saint-Léonard

Bienvenue chez vous !

PiedRéseau Saint-Léonard

6424 Rue Jean-Talon Est #229, Saint-Léonard, QC H1S 1M8

1-438 795-2109 Téléphone

Heures d'ouverture
Lundi : 8:00 - 17:00
Mardi : 10:00 - 19:00
Jeudi : 8:00 - 18:00
Vendredi : 8:00 - 15:00

Problèmes fréquents

Consulter : corne, cors (durillons) et œils-de-perdrix

Les cors, durillons et œils-de-perdrix sont des formations de chairs mortes sous les pieds. Elles peuvent devenir gênantes pour les individus lorsqu’ils marchent ou qu’ils pratiquent des activités physiques.

Souvent, les gens ayant les pieds plus fragiles sont sujets à en souffrir davantage. Toutefois, il s’agit d’un problème aux pieds qui se soigne facilement.

Il est fréquent pour un individu de développer des problèmes de la peau. Il est toutefois important de savoir faire la différence entre ces 3 pathologies citées ci-dessous.

  • Cor ou durillon : il s’agit d’un amas localisé de corne qui épaissit beaucoup. Lorsqu’un amas se forme, il creuse la peau et crée de la douleur comme un caillou.
  • Corne : la corne est connue sous différents noms, comme callosité ou bien hyperkératose. Elle se caractérise par un épaississement diffus de la peau et peut former des fissures au talon si elle...

Consulter : douleurs : pieds, chevilles, jambes, genoux, hanches, bas du dos

Les douleurs aux pieds sont courantes et affectent le talon pour la majorité des gens. La douleur au talon la plus fréquente est la fasciite plantaire, aussi appelée syndrome de l’épine de Lenoir par certains professionnels. L’avant-pied est aussi souvent victime de douleurs. Celles-ci sont habituellement localisées à la plante des pieds, juste derrière les orteils. Le terme « métatarsalgie » englobe la majorité de ces douleurs, qui peuvent ensuite être classées plus spécifiquement selon la région atteinte et la source de douleur ou d’inconfort. Le névrome de Morton, l’hallux valgus (oignon de pied) et les orteils marteaux font partis des affections fréquentes de l’avant-pied. L’affection qui touche le dessus et le centre du pied est habituellement d’origine arthritique. Cette arthrose est habituellement une usure des articulations causée par un mauvais alignement du pied.

Les douleurs aux chevilles...

Consulter : l’arthrose du genou

L’arthrose est une des pathologies les plus répandues. Elle apparaît surtout en réponse à l’usure prématurée ou la détérioration des articulations. 

Tout comme les hanches et les chevilles, les genoux sont soumis à des charges élevées. Ces articulations sont donc plus susceptibles de développer l’arthrose.

L’arthrose du genou engendre des douleurs profondes qui peuvent s’aggraver en raison de la nature active de l’articulation.

Plusieurs facteurs liés à l’âge ou aux activités d’une personne occasionnent cette forme d’arthrite limitante. 

Pour éviter les effets néfastes de l’arthrose du genou sur la qualité de vie, elle doit subir des traitements le plus tôt possible. Il faut donc savoir comment elle apparaît et comment elle agit.

Les dommages causés par l’arthrose font souvent naître une douleur perçante ou sourde. Mais les répercussions de la maladie peuvent être...

Consulter : l’arthrose ou arthrite du pied

Qu’elle soit due à une dégénérescence articulaire prématurée ou à une maladie du système immunitaire, l’arthrose du pied est une pathologie très incommodante.

Généralement, l’arthrose se caractérise par des douleurs musculo-squelettiques et des difficultés dans les mouvements au quotidien.

Les articulations comme les genoux, les hanches et les chevilles sont particulièrement vulnérables à cette pathologie.

À l’heure actuelle, aucune solution médicale ne permet de complètement guérir l’arthrose du pied. 

Toutefois, en agissant dès l’apparition des premiers symptômes, il est possible de réduire l’impact des complications qu’elle engendre. 

Examinons ce qui cause ce trouble dégénératif et les façons de le soulager efficacement.

Lorsqu’elle s’attaque aux pieds, l’arthrose ou l'arthrite prend généralement deux formes : l'arthrite inflammatoire comme la...

Consulter : l’épine de lenoir (épine calcanéenne)

L’épine de Lenoir ou épine calcanéenne est une excroissance osseuse localisée à l’intérieur de votre talon. Cette structure anatomique est visible par rayons X (radiographie).

Souvent, les gens qui en souffrent ressentent de la douleur au talon lors des premiers pas le matin ou après avoir été assis longtemps. Ils peuvent également ressentir un point de douleur comme une épine au talon.

Cette structure se voit normalement par imagerie. Elle est très difficile à sentir au toucher.

Voyons ce qui caractérise l’épine de Lenoir, ainsi que les traitements disponibles pour soulager les douleurs qu’elle provoque.

Habituellement, l’épine de Lenoir ne cause aucun symptôme. 

La majorité des gens ayant cette condition ne ressentent aucune douleur au talon ni en marchant ni en position debout prolongée.

Il s’agit en fait d’un moyen que votre corps utilise pour...

Consulter : l’hallux rigidus (arthrose du gros orteil)

En partie due à une maladie dégénérative, l’arthrose du gros orteil cause un durcissement articulaire et une perte graduelle de la mobilité potentiellement très incommodante.

L’arthrose est la forme la plus répandue d’atteinte articulaire. Dans le cas de l’hallux rigidus, elle affecte l’articulation métatarso-phalangienne du gros orteil.

À la longue, si l’arthrose du gros orteil n’est pas adressée, l’avant du pied perd sa mobilité et se fige. 

Cette condition peut mener à de la douleur et une déformation qui gênent le chaussage.

Comme toutes les pathologies du pied, l’hallux rigidus est plus facile à traiter lorsque détectée tôt. 

Voyez quels sont les signes avant-coureurs et les pratiques à adopter pour tenir l’hallux rigidus à l’écart.

Les suites d’une complication de l’hallux rigidus sont parfois si sévères que la chirurgie est...

Consulter : l’hallux valgus (oignon de pied)

Une déformation dans la région du gros orteil rend-elle votre pied difficile à chausser ? Cette même déformation fait-elle grossir votre gros orteil depuis la base ? Ressentez-vous une douleur articulaire et inflammatoire ? Si oui, n’attendez pas et consultez un podiatre, car vous souffrez probablement d’un oignon au pied (hallux valgus).

Même si, au début, l’oignon est sans douleur, ne vous laissez pas berner. L’hallux valgus peut rapidement provoquer des symptômes incommodants, allant de la simple douleur locale à l’ongle incarné en passant par des troubles de mobilité.

Voici un aperçu des symptômes provoqués par l’hallux valgus:

  • Apparition d’une bosse à la base du gros orteil créée par une déviation caractéristique de l’articulation
  • Début du déplacement du gros orteil vers le 2e orteil
  • Apparition de raideurs articulaires et de douleurs...

Consulter : l’hématome sous l’ongle d’orteil (bleu)

Traumatisme de l’ongle d’orteil assez fréquent, l’hématome sous-unguéal est le résultat d’une accumulation de sang après un choc soudain ou répété.

Bien qu’il soit généralement bénin, l’hématome de l’ongle d’orteil peut aussi devenir très douloureux, allant même jusqu’à signaler la présence d’un problème plus grave.

Afin de pouvoir rechercher les soins appropriés, il convient de savoir reconnaître un ongle traumatique problématique.

Penchons-nous donc sur les symptômes, les causes et les traitements disponibles pour soigner l’hématome de l’ongle d’orteil.

Puisqu’il survient surtout après un coup ou un coincement, l’hématome sous-unguéal est un trouble plutôt facile à identifier.

On le distingue selon les signaux tels ;

  • Une douleur vive à l’orteil atteint
  • Une décoloration de l’ongle vers le bleu, le mauve ou le noir
  • Une...

Consulter : l’ongle incarné (onychocryptose)

L’ongle incarné ou onychocryptose est un problème des ongles courant qui peut devenir très douloureux, voire incapacitant. Il se caractérise par un ongle d’orteil qui pousse et pénètre dans la chair.

Ce problème provoque une inflammation et peut éventuellement causer une infection, ce qui engendre des douleurs aux orteils.

Il faut donc remédier à la situation au plus vite afin d’éviter que la situation ne dégénère.

Voyons quels sont les symptômes, les causes et les traitements podiatriques.

Il existe différents signes pouvant nous aider à reconnaître un ongle incarné. Cela peut notamment impliquer une rougeur inflammatoire, une douleur ressentie à la pression et, dans certains cas, du sang ou du pus sur le côté de votre ongle.

Gardez toutefois en tête qu’un ongle incarné se développe en 3 stades ;

  • Premier stade : on observe une petite inflammation et une...

Consulter : l’ampoule au pied (phlyctène)

L’ampoule au pied, aussi appelée phlyctène, désigne une lésion aqueuse qui survient lorsque la peau du pied est soumise à un frottement ou à une pression irritante.

Si l’on sait que le port de chaussures neuves est synonyme d’ampoules aux pieds, d’autres facteurs peuvent aussi avoir un impact sur l’émergence des phlyctènes.

Voyons quels sont les symptômes, les causes et les manières de traiter l’ampoule au pied récalcitrante.

Lorsqu’elle apparaît sur le pied, l’ampoule est plus susceptible d’affecter certaines régions de la peau en contact avec le soulier.

C’est le cas pour le talon, le gros orteil, le haut de la voûte plantaire et l’avant-pied  :

  • Le talon : le contrefort d’un soulier mal ajusté ou neuf engendre régulièrement des ampoules au talon.
  • Le gros orteil : si la chaussure ne dispose pas suffisamment d’espace pour accommoder les...

Consulter : l’exostose du pied

Bénigne dans la plupart des cas, l’exostose du pied désigne une tumeur au pied qui prend la forme d’une excroissance osseuse.

S’articulant comme une protubérance cartilagineuse, l’exostose existe de trois manières: l’exostose solitaire, l’exostose sous-unguéale et les exostoses multiples.

Les deux premières formes apparaissent sporadiquement, alors que la troisième, conséquence d’une maladie génétique héréditaire, revient de façon plus soutenue. 

Puisque dans sa forme simple l’exostose est asymptomatique, celle-ci peut être complexe à identifier formellement.

Toutefois, le risque de complications graves est bien présent.

Il est donc intéressant de savoir ce qu’implique cette pathologie du pied et comment elle peut être traitée une fois découverte.

La plupart du temps, l’exostose du pied qu’on appelle aussi ostéochondrome, apparaît aux extrémités des os longs....

Consulter : l’hallux limitus fonctionnel

Le gros orteil dispose normalement d’une certaine gamme de mouvements possible. Or, il arrive qu’un blocage de son articulation provoque des douleurs au genou, au talon et des entorses à la cheville.

C’est ce qu’on appelle hallux limitus.

Sans le bon traitement, l’hallux limitus fonctionnel peut évoluer en hallux rigidus, une forme d’arthrose du gros orteil potentiellement très limitante.

Découvrez les symptômes, les causes et les façons de traiter l’hallux limitus fonctionnel avant qu’il ne cause des dommages irréversibles.

L’un des dangers qui se cachent derrière l’hallux limitus, c’est qu’il est complexe à détecter à son premier stade.

Puisque celui-ci affecte le gros orteil, il est aussi probable que ses répercussions soient semblables à ceux d’autres troubles.

Ainsi, pour être en mesure de chercher un traitement le plus rapidement possible, ce sont les symptômes...

Consulter : l’ongle traumatique

Coup, écrasement ou présence d’un corps étranger, l’ongle traumatique apparaît dans des circonstances variées.

Si dans la majorité des cas l’ongle traumatique s’avère bénin, il subsiste toujours un risque que celui-ci mène à des déformations permanentes.

Afin de réduire au maximum les risques esthétiques liés à un traumatisme de l’ongle, il est recommandé de s’en occuper le plus tôt possible. 

Considérant que ce type de blessure s’apparente parfois à une tumeur sous l’ongle du pied, elle devrait faire l’objet d’une attention encore plus particulière.

Comme son nom l’indique, l’ongle traumatique du pied fait état d’une réaction unguéale en réponse à un choc ou une force inhabituelle. 

Dans le cas d’une blessure qui engendre un hématome sous-unguéal, les symptômes suivants font leur apparition :

  • Une accumulation de sang dans le tissu de l’ongle...

Consulter : l’ulcère du pied diabétique

Le diabète est une maladie chronique qui affecte autant les organes vitaux, l’épiderme que les structures musculo-squelettiques du corps.

Ainsi, il n’est pas rare qu’une glycémie mal contrôlée entraîne l’apparition d’une lésion plantaire que l’on identifie comme l’ulcère du pied diabétique.

Si l’ulcère est une complication fréquente du diabète, celle-ci reste tout de même évitable.

Pour vous aider à y parvenir, voici les symptômes, les causes et les traitements de l’ulcère du pied diabétique.

En raison de leur fragilité, les pieds d’une personne diabétique devraient toujours faire l’objet d’une surveillance accrue.

Normalement, l’ulcère apparaît dans les régions plantaires suivantes :

  • Entre les orteils ou sur leur surface externe;
  • Au milieu de la face plantaire ou sur le dessus du pied;
  • Près des malléoles;
  • Sur le...

Consulter : l’usure des articulations

Généralement admise comme le résultat du vieillissement, l’usure des articulations est parfois la conséquence d’autres éléments.

La dégénérescence articulaire est quelque chose d’imprévisible et peut être influencée par plus d’un facteur.

Néanmoins, lorsqu’on parle d’altération articulaire, un petit groupe de pathologies est à lui seul responsable de la majorité des cas déclarés.

Voyons quelles sont les principales conditions qui causent l’usure prématurée des articulations et comment elles se manifestent au quotidien.

Forme d’arthrite la plus répandue, l’arthrose s’attaque à l’articulation en entier en commençant par éroder le cartilage qui protège les os. 

Progressivement, la fluidité des interactions osseuses est réduite au point de gêner la souplesse du mouvement.

Au début, l’arthrose provoque des symptômes qui vont et viennent. Ce n’est que...

Consulter : la bunionette (quintus varus)

Aussi surnommée quintus varus ou oignon du tailleur, la bunionette est une déformation du petit orteil causée par une déformation de l’os du 5e métatarse.

Considérée comme une condition miroir à l’oignon du pied (hallux valgus), la bunionette provoque une déviation du dernier orteil qui complique le chaussage.

S’il n’est pas correctement pris en charge, ce trouble du pied engendre un grave inconfort et des complications qui peuvent devenir dramatiques pour certaines personnes.

Pour être en mesure de consulter un podiatre à temps, il est bon d’être au fait des circonstances dans lesquelles se manifeste le quintus varus.

Voici les symptômes, causes et traitements de la bunionette au pied.

Même si la bunionette se distingue facilement d’autres déformations du bout du pied comme l’hallux valgus ou les orteils marteaux, il convient tout de même de savoir la reconnaître.

Avant de devenir...

Consulter : la bursite au talon

Bien que la bursite au talon soit souvent bénigne, elle est néanmoins douloureuse et désagréable. Il faut consulter rapidement si vous pensez en être atteint. Avec la bonne intervention, effectuée au bon moment, vous serez rétabli en moins de deux ! 

Cependant, certaines personnes, notamment les sportifs, ont tendance à poursuivre leurs activités malgré leur bursite. Elle peut alors se détériorer, aggravant ainsi l’inflammation et provoquant des douleurs au pied plus importantes. 

PiedRéseau vous partage les différentes manières de détecter, traiter et éviter cette pathologie.

Afin de savoir quand consulter le podiatre, il faut connaître les principaux symptômes de la bursite. Soyez bien attentif aux signaux : 

  • Des rongeurs au talon 
  • Un gonflement du talon
  • Une sensation de raideur
  • Des lésions cutanées
  • Une...

Consulter : la capsulite du pied

Forme de métatarsalgie, la capsulite du pied est en fait une inflammation de la capsule articulaire des métatarses.

Bien qu’elle se manifeste plus souvent à l’épaule, au genou ou au coude, il est tout à fait possible qu’elle apparaisse dans la région du pied.

Voyons ce qui cause la capsulite du pied, ainsi que les symptômes qu’elle provoque et les façons de la traiter.

Si l’on connaît bien les difficultés qu’engendre la capsulite à l’épaule, sa version plantaire nuit également à la personne atteinte d’une manière significative.

La présence d’une capsulite au pied provoque d’ordinaire les symptômes suivants :

  • Une sensation de brûlure localisée à l’avant des pieds, sous les orteils;
  • Des engourdissements de l’avant-pied;
  • Une sensation de bosse sous l’avant-pied;
  • De la difficulté à mettre du poids sur la partie avant du...

Consulter : la fasciite plantaire

Si vous avez de la douleur au talon lors des premiers pas le matin, après avoir été assis longtemps ou si vous avez un point de douleur comme une épine au talon, ce texte pourrait vous intéresser.

La fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire est l’une des conditions les plus répandues aux pieds. Elle est causée par un étirement ou une rupture du fascia plantaire, la bande fibreuse qui soutient l’arche du pied.

Les symptômes les plus apparents de cette pathologie sont les douleurs au talon. La personne les sentira dès les premiers pas le matin ou après avoir été assis longtemps.

Voici les symptômes, les causes et les traitements de la fasciite plantaire.

Une personne qui souffre d’une aponévrosite plantaire éprouvera une douleur dès les premiers pas le matin, qui s’estompe dans la journée. Elle ressentira aussi une douleur après avoir été assise longtemps. 

Voici d’autres...

Consulter : la fibromatose plantaire

La fibromatose plantaire caractérise l’épaississement du tissu de la voûte plantaire, l’aponévrose.

D’ordinaire, la fibromatose plantaire se déclare sous forme de petites bosses à l’arche  du pied.

Même si elle est généralement bénigne, cette dernière peut finir par engendrer des douleurs pendant la marche et même des difficultés dans les déplacements.

Afin de pouvoir l’identifier avant qu’elle ne devienne véritablement problématique, il convient de savoir en définir les symptômes.

Voici les caractéristiques et les traitements associés à la fibromatose plantaire.

Affectant essentiellement l’arche du pied, la fibromatose plantaire est considérée comme bénigne jusqu’à preuve du contraire.

On lui attribue fréquemment les symptômes suivants :

  • L’apparition d’une excroissance ferme près de la cambrure du pied, qui peut rester de la même taille ou alors...

Consulter : la fracture de la cheville (malléole)

Une fracture de la cheville se produit lorsque le pied est soumis à une torsion excessive vers l’intérieur ou l’extérieur.

Cette blessure provoque non seulement d’importantes douleurs, mais est aussi susceptible de toucher d’autres éléments clés du pied et de la jambe.

Voilà pourquoi elle nécessite souvent un traitement médical plus étoffé.

Voyons quels sont les différents types de fractures de la cheville ainsi que les façons de les traiter et les premiers soins à administrer.

La cheville est traversée par de nombreux ligaments qui jouent un rôle déterminant dans la propulsion et l’équilibre lors de la marche.

Or, ces ligaments qui forment une sorte « d’anneau » sont aussi vulnérables aux traumatismes qui engendrent des fractures.

Ces structures ligamentaires interviennent directement dans la classification du type de fracture à traiter.

Habituellement, on rencontre deux...

Consulter : la fracture du gros orteil

Parfois qualifié « d’orteil de la performance », le gros orteil joue un rôle essentiel dans la portance et la mobilité que le pied procure au corps.

Avec le talon et le 5e orteil du pied, l’hallux assure des appuis fermes à l’individu qui se tient debout.

C’est donc toute la stabilité de la posture qui en subit les conséquences lorsqu’une fracture du gros orteil survient.

Le pied et les orteils disposent d’un réseau osseux complexe et il peut parfois être difficile de comprendre ce qui cloche.

Voici donc les symptômes d’une fracture du gros orteil et les traitements à privilégier lorsqu’elle se déclare.

Quand un traumatisme au pied survient, il est commode de savoir différencier une entorse d’une fracture, surtout si c’est le gros orteil qui cause la douleur.

Les symptômes suivants pointent vers une fracture de l’hallux :

  • Une douleur...

Consulter : la fracture du talon

La fracture de l’os du talon, aussi appelé calcanéum, ne compte que pour 1 à 2% des fractures recensées. Pourtant, contrairement à d’autres traumatismes courants, la fracture du talon peut avoir des conséquences importantes en l’absence de traitement.

Le calcanéum (ou calcanéus) est, avec l’astragale, l’os qui forme l’arrière du pied. Ensemble, ces deux os supportent le poids du corps. 

Le calcanéum est aussi l’os qui se retrouve le plus près du sol. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que cet os de quelques centimètres a la capacité de soutenir une charge extrêmement lourde.

Toutefois, lorsqu’un choc soudain et puissant survient, la position du calcanéum le rend aussi très vulnérable.

La nature rare de la fracture au talon la rend particulièrement difficile à détecter. Ce qui s’accorde mal avec la gravité des complications possibles à long terme comme l’arthrose.

Pour...

Consulter : la maladie de raynaud

La maladie de Raynaud est une condition artérielle qui affecte les petites artères des pieds et des mains.

Dans des conditions froides, cette maladie en deux temps cause un rétrécissement plus agressif des vaisseaux sanguins et, ultimement, un engourdissement des extrémités.

Le syndrome de Raynaud n’est pas systématiquement douloureux.

Toutefois, s’il n’est pas traité correctement, celui-ci peut engendrer de fâcheuses complications.

On distingue deux stades de la maladie : le stade primaire et le stade secondaire.

Apprenons-en davantage sur ce qui cause la maladie de Raynaud ainsi que les traitements disponibles pour soulager les gens qui en sont atteints.

Ce problème circulation comprend deux stades.

Au stade primaire, les symptômes visuels sont présents sans que les symptômes physiques se fassent sentir.

Au stade secondaire, la maladie de Raynaud devient le syndrome de...

Consulter : la métatarsalgie

Vous arrive-t-il d’avoir une douleur au pied qui vous donne l’impression d’avoir des aiguilles ou des cailloux dans vos souliers ? Si oui, vous souffrez possiblement de métatarsalgie.

C’est ainsi que l’on nomme les douleurs ressenties dans la région de la plante du pied, entre la voûte plantaire et les orteils. Si vous souffrez de métatarsalgie, vous pouvez ressentir des douleurs sur une zone très localisée ou sur l’ensemble de votre avant-pied.

La métatarsalgie est, à la base, causée par de l’inflammation. Souvent, le patient qui en souffre aura l’impression que ses bas sont toujours pliés à la base de ses orteils.  Parfois, il aura même la sensation de marcher avec un caillou ou des aiguilles dans son soulier.

  • Brûlement à l’avant des pieds
  • Engourdissement du devant des pieds
  • Enflure sur le dessus et le devant des pieds
  • Présence de callosités à l’avant des...

Consulter : la mycose des ongles (onychomycose)

Si vous souffrez d’une infection des ongles comme les champignons des orteils (onychomycose), ne laissez pas trainer ce problème. S’attaquant le plus souvent au gros orteil, c’est une infection fongique qui provoque des douleurs et qui très difficile à traiter.

Toutefois, si vous vous y prenez à temps, il est possible de vous en défaire. Voyez ci-dessous comment en apprendre davantage sur les champignons des orteils.

La mycose des ongles est une infection fongique, c’est à dire causée par des champignons. Elle provoque différents symptômes chez l’individu qui en souffre. Voici les principaux symptômes observés associés à ce problème podiatrique :

  • Décoloration de l’ongle (il devient blanc, jaune ou brun)
  • Ongle qui épaissit, se soulève ou change de forme
  • Ongle qui casse plus facilement
  • Ongle infecté douloureux
  • Résidus sous l’ongle

Comme mentionné...

Consulter : la panniculite au talon

La panniculite au talon est une maladie dermatologique causée par des inflammations au pannicule, une couche graisseuse située sous l’épiderme. 

Cette pathologie inflammatoire nécessite souvent l’intervention d’un podiatre et d’un dermatologue pour traiter à la fois votre talon et votre peau. La panniculite peut cependant toucher tous les tissus adipeux de votre corps. 

Cette maladie cutanée peut être bien douloureuse et gênante pour vos activités de tous les jours. PiedRéseau vous en apprend plus long sur cette pathologie et sur les manières de la combattre. 

Le symptôme principal de la panniculite est l’apparition de nodules sous la peau. Ces tumeurs, bien que bénignes, sont à surveiller de près. 

Prenant la forme de boules sensibles au toucher, les nodules causent des difformités dans la région cutanée affectée. Ainsi, la panniculite au talon peut rendre vos déplacements plus...

Consulter : la sésamoïdite

La sésamoïdite désigne une inflammation des os sésamoïdes sous la tête métatarsienne, près du gros orteil.

Plus fréquent chez les sportifs qui pratiquent la danse ou la course à pied, ce trouble plantaire provoque des douleurs et contraint la fluidité des mouvements.

Bien que la sésamoïdite seule soit plutôt facile à régler, il convient de savoir en reconnaître les signes avant-coureurs avant qu’elle ne devienne problématique.

Voici les symptômes, causes et traitements médicaux de la sésamoïdite au pied.

Curieux petits os, les sésamoïdes ne font pas officiellement partie du squelette humain. À vrai dire, ces derniers ne sont reliés à aucune autre structure musculo-squelettique autre qu’un tendon et une articulation.

Bien qu’ils soient minuscules, ils peuvent être à l’origine d’inconfort et de désagréments mécaniques.

Dans le cadre d’une sésamoïdite, ils sont...

Consulter : la tendinite au tendon d’achille

La tendinite au tendon d’Achille est le résultat d’une sollicitation excessive du tendon qui relie le muscle du mollet au talon. De ce fait, la tendinopathie d’Achille est un problème très présent chez les coureurs. Cette pathologie présente une douleur qui s’accentue en début d’exercice et qui diminue après l’effort.

Vous êtes un sportif qui ressent fréquemment une douleur à l’arrière de la cheville pendant l’entraînement ? Il vous arrive d’éprouver une raideur musculaire au réveil qui persiste durant la journée ? Une masse suspecte est récemment apparue à l’arrière de votre tendon d’Achille ?

Il est fort probable que vous soyez atteint d’une tendinite au tendon d’Achille.

Aussi appelé tendon calcanéen, le tendon d’Achille est un des plus gros et un des plus puissants de tout le corps humain. Quand une inflammation s’y déclare, c’est donc tout l’organisme qui en souffre. La tendinite...

Consulter : la tendinite de la patte d’oie

Problème inflammatoire prévalent chez les sportifs, la tendinite de la patte d’oie affecte les trois tendons se rejoignant à l’intérieur du genou.

Comme cette forme de tendinite atteint les trois muscles qui contribuent à stabiliser le genou en flexion, la douleur qu’elle génère peut devenir particulièrement encombrante.

En raison de sa nature sensible aux mouvements, la tendinite de la patte d’oie nécessite une prise en charge médicale rapide.

Voici ce à quoi l’on reconnaît la tendinite de la patte d’oie ainsi que les manières d’en disposer tout en se mettant à l’abri des récidives.

Un peu à la manière de l’arthrose du genou ou du syndrome fémoro-patellaire, la tendinite de la patte d’oie apparaît progressivement.

Les symptômes qui lui sont associés s’orientent généralement vers :

  • Une douleur vive ressentie à 4 ou 5 centimètres sous...

Consulter : le genou valgum

Communément appelés jambes en “x” ou en ciseaux, les genoux valgus sont généralement présents dès l’enfance. 

Contrairement au genou valgum, le genou varum de l’enfant apparaît comme une déviation de l’articulation vers l’extérieur, dans un style cowboy. 

Quant à lui, le genou valgum va causer un décalage des genoux vers l’intérieur. 

Si elle n’est pas adressée, cette malformation trouble les mouvements des jambes et des pieds. Éventuellement, elle peut aussi atteindre le cartilage de l’articulation et mener à l’arthrose du genou. 

Voilà pourquoi la détection des symptômes et la mise en oeuvre d’un traitement personnalisé sont primordiales.

Le genou valgum est considéré comme un défaut physiologique de l’enfance. 

La plupart des nouveau-nés auront un certain niveau de déviation des membres inférieurs vers l’extérieur à la...

Consulter : le névrome de morton

Souffrez-vous de douleurs qui ressemblent à des chocs électriques à l’avant des pieds, suivies d’un engourdissement de vos orteils ? Si c’est votre cas, il peut s’agir de symptômes provoqués par un névromede, que l’on appelle aussi névrome de Morton.

Ce problème est dû à un épaississement des nerfs situés entre les orteils, à la suite d’une compression ou d’un frottement. Cela mène à une inflammation, à un engourdissement, une brulure ou à une sensation de petites décharges électriques ressenties dans les orteils.

Bien qu’il ne présente aucun symptôme externe, le névrome de Morton provoque plusieurs sensations désagréables sur différentes régions du pied.

  • Engourdissement et picotement des orteils.
  • Sensation de brûlure à l’avant du pied.
  • Sensation d’avoir un bas roulé ou avec un pli derrière les orteils.
  • Sensation de petites décharges électriques dans les...

Consulter : le panaris de l’orteil

Infection d’origine bactérienne, le panaris de l’orteil provoque une douleur lancinante et l’accumulation de pus près de l’ongle du pied.

Contrairement à la paronychie, qui est due à une bactérie de type candidose, le panaris se déclare généralement en réponse au staphylocoque doré ou à un streptocoque.

En raison de l’évolution rapide de ses symptômes, le panaris de l’orteil doit être rapidement pris en charge par un professionnel de la santé comme le podiatre.

Voici ce qui caractérise le panaris de l’orteil, ainsi que les traitements utilisés pour s’en débarrasser.

Bien que le panaris affecte plus régulièrement les doigts, il peut aussi correspondre à un trouble infectieux de l’orteil.

De l’inoculation à la nécessité d’un traitement, le panaris connaît d’ordinaire 3 phases, qui s’articulent de cette manière ;

  • La phase inflammatoire : à ce stade,...

Consulter : le pied creux

Contrairement au pied plat, qui se veut souple et affaissé, le pied creux est excessivement arqué et rigide. Ce problème plantaire se caractérise par une courbure accentuée du dessus du pied secondaire à l’arche plantaire qui est très élevée.

Il est également possible d’observer un resserrement entre le talon et l’avant-pied. Le tout donne un aspect recroquevillé aux pieds atteints.

Le pied creux n’est pas toujours une source de douleur importante dès son apparition. Cependant, si la déformation s’accentue et le pied se rigidifie davantage, le pied arqué peut causer de sérieux désagréments.

Peu contraignant dans les débuts, le pied creux au stade avancé peut compromettre la qualité de vie des individus qui en souffrent.

Outre la douleur à la voûte plantaire, un pied creux occasionne habituellement les symptômes suivants :

  • Courbure de l’arche plantaire plus prononcée que la...

Consulter : le pied d’athlète (tinea pedis)

Très contagieux, le champignon responsable du pied d’athlète abonde dans les lieux comme les vestiaires ou les piscines publiques.

Le pied d’athlète est coriace et a tendance à réapparaître. Si non traité, celui-ci peut s’étendre à la plante du pied et mener à des complications par une infection bactérienne.

À un stade avancé, il peut s’étendre aux ongles en les faisant durcir et décolorer. Plus rarement, le pied d’athlète provoque de la douleur ailleurs sur le corps, à l’aine ou aux mains par exemple.

Voyons les façons d’identifier cette pathologie et les comportements à adopter pour la prévenir.

Infection d’abord superficielle, le pied d’athlète se manifeste surtout dans la région des orteils. Même si les manifestations du tinea pedis sont plus souvent inconfortables que douloureuses, elles ne doivent jamais être ignorées.

Les symptômes suivants peuvent signaler une...

Consulter : le pied diabétique

Le pied diabétique est une conséquence directe de la neuropathie liée à un diabète mal contrôlé. Lorsque le taux de sucre dans le sang est trop élevé pendant longtemps, cela se répercute sur le système nerveux de l’individu atteint. 

Les dommages provoquent entre autres une perte de sensibilité dans les membres inférieurs. C’est ce que l’on appelle une neuropathie périphérique. 

Une glycémie mal contenue provoque également un rétrécissement des vaisseaux sanguins. Cette mauvaise circulation sanguine facilite l’apparition de plaies et d’ulcères et complique leur guérison.

Ces deux facteurs mis ensemble permettent d’expliquer le danger que représente un pied diabétique lorsqu’il n’est pas traité. La personne souffrant du pied diabétique a de la difficulté à identifier une blessure ou un changement thermique. De ce fait, elle ne distingue pas toujours une douleur qui nécessiterait l’attention...

Consulter : le pied plat

Votre arche plantaire présente peu ou pas de courbure? Des douleurs aux pieds ou aux articulations se manifestent lorsque vous êtes en position debout? Ces désagréments pourraient être dus au pied plat.  

Comme son nom l’indique, le phénomène du pied plat désigne l’affaissement de la cambrure du pied. Plus visible en position debout ou lors de la marche, le pied plat peut engendrer d’importants problèmes posturaux. Heureusement, des solutions thérapeutiques existent pour corriger ce trouble.

L’individu qui a les pieds plats peut subir des douleurs localisées dans la région plantaire. Mais les répercussions de cette pathologie peuvent aussi être posturales, musculo-squelettiques ou encore articulaires.

Voici quelques-uns des symptômes les plus fréquemment associés aux pieds plats:

  •      Douleur au niveau de la voûte plantaire
  •      Douleurs articulaires aux...

Consulter : le syndrome du canal tarsien

Le syndrome du canal tarsien décrit une compression douloureuse du nerf tibial.

Ce nerf, qui part de la partie postérieure du mollet pour se rendre jusqu’au talon et dans la plante du pied, est inclus dans un canal fibreux que l’on nomme canal tarsien.

Lorsque les tissus près de ce canal sont inflammés, ils peuvent enfler et le comprimer, ce qui entraîne les douleurs caractéristiques du syndrome du canal tarsien. 

Voyons quels sont les symptômes et les traitements de cette pathologie du pied.

Afin de pouvoir chercher à obtenir un traitement le plus tôt possible, il convient de savoir cerner les symptômes qui accompagnent le syndrome du canal tarsien.

La névralgie du nerf tibial provoque les symptômes suivants :

  • Une douleur près de la face interne de la cheville aggravée par la mise en charge du pied et le port de certaines chaussures;
  • Un inconfort qui s’amenuise au...

Consulter : le syndrome fémoro-patellaire

Aussi appelé syndrome fémoro-rotulien, le syndrome fémoro-patellaire découle d’un malfonctionnement des structures internes du genou et du fémur.

Courante chez les sportifs, cette pathologie est d’autant plus douloureuse lorsque la rotule est soumise à un stress répété.

Le syndrome fémoro-patellaire non traité peut engendrer une usure prématurée du cartilage et provoquer des dommages irréversibles.

Voyons ses caractéristiques, ce qui provoque son apparition ainsi que les manières de le tenir à l’écart.

Une affection de la rotule comme le syndrome fémoro-patellaire déclenche des symptômes pouvant être similaires à ceux d’autres pathologies.

Il est donc capital de savoir les discerner correctement.

Généralement, un syndrome fémoro-rotulien se manifeste à travers ces signes :

  • Une douleur sourde à l’avant du genou, pouvant s’étendre...

Consulter : les crampes musculaires

Problème rencontré de façon assez universelle, les crampes musculaires peuvent apparaître dans des circonstances variées.

Une crampe se définit par des contractions involontaires et soudaines d’un ou plusieurs muscles.

Bien qu’une crampe musculaire soit de courte durée, elle entraîne souvent une douleur intense, particulièrement dans la région du mollet.

Si ces contractions musculaires sont la plupart du temps bénignes, ce n’est pas le cas de toutes.

Nous vous proposons donc d’apprendre à reconnaître les symptômes problématiques des crampes musculaires, ainsi que leurs causes et traitements.

Dans la majorité des cas, la présence de crampes musculaires n’est pas inquiétante. C’est donc surtout la nature des symptômes qui l’accompagnent qui devrait être scrutée.

On pense par exemple à des signes tels que :

  • Des crampes musculaires dans les mollets ou sous les...

Consulter : les crevasses au pied

Les fissures aux pieds apparaissent surtout sur le talon et l’avant-pied.

Elles surviennent en réponse à une pression exercée sur la plante des pieds. 

Il n’est donc pas complètement faux d’associer les fissures du pied à d’autres problèmes dermatologiques du pied comme les cors et les callosités. 

Néanmoins, les crevasses au pied se distinguent de ces dermatoses, notamment par les emplacements où elles se manifestent.

Des fissures aux pieds non traitées mènent parfois à des complications incommodantes. 

Pour échapper à des inconvénients superflus, il est donc avantageux de savoir les identifier.

Voici ce qui caractérise les fissures aux pieds.

Résultat d’une friction ou d’une pression inadéquate à la plante du pied, la crevasse plantaire passe par différentes étapes avant de devenir véritablement problématique.

Les signes suivants appellent...

Consulter : les crevasses au talon

En temps normal, quand le corps est équilibré correctement, la peau du talon ne subit pas une pression inégale. Or, dans certains cas, l’épiderme de cette partie du pied est mal sollicité ou votre peau est particulièrement vulnérable aux conditions externes.

Combiné à un frottement et un assèchement du talon, ce débalancement provoque alors ce qu’on appelle des crevasses.

D’abord superficielles, les fissures peuvent éventuellement provoquer des entailles très profondes et s’infecter.

Ce problème de peau peut provoquer des douleurs et un inconfort allant jusqu’à rendre la marche pénible. 

Même si elles sont généralement faciles à traiter, les crevasses du talon sont à prendre au sérieux.

D’apparence parfois inoffensive, le talon crevassé passe par un certain nombre de stades avant de devenir problématique. Pour intervenir avant d’en arriver à l’infection, il convient de savoir...

Consulter : les déformations du pied

En temps normal, même les pieds en bonne santé sont vulnérables aux traumatismes et aux blessures qui en résultent.

Mais qu’en est-il des déformations du pied ?

À vrai dire, lorsque les conditions propices sont réunies, tous les pieds sont susceptibles de se déformer.

Voyons dans quelles conditions les pieds peuvent être déformés et quelle sont les approches thérapeutiques existantes pour y remédier.

Avant de préciser les symptômes qui pourraient accabler une victime de déformations plantaires, il convient d’identifier les différents types de malformations du pied.

Voici 7 sortes de déformations plantaires que l’on rencontre chez l’adulte :

  • Le pied plat : contrairement au pied moyen ou normal, le pied plat comporte une voûte plantaire affaissée. Avant la croissance, la quasi-totalité des humains dispose de ce type de pied.
  • Le pied creux : un pied dit « creux » se...

Consulter : les douleurs au bas du dos (lombalgie)

La douleur au bas du dos (ou lombalgie) prend beaucoup d’expansion. Des données de la National Institute of Neurological Disorders and Strokes (NIH) indiquent qu’environ 4 individus sur 5 seront atteints d’une forme de lombalgie au cours de leur vie. Il s’agit aussi de l’une des principales causes d’arrêt de travail dans le monde.

Comme son nom l’indique, la lombalgie affecte vos vertèbres lombaires (il y en a 5 au total). Elles sont situées dans le bas de votre colonne vertébrale, au-dessous des côtes. Le sacrum, qui relie votre coccyx à votre colonne, peut également être affecté par ce type de douleur.

Dans certains cas, la douleur peut descendre jusqu’à vos fesses, vos cuisses, vos genoux, vos jambes et vos pieds. Ce type de mal peut s’expliquer, entre autres, par le fait que nous sommes des bipèdes. En effet, notre colonne vertébrale est initialement conçue pour les animaux à quatre pattes, mais notre évolution a...

Consulter : les orteils marteaux, en griffe ou en maillet

Vous arrive-t-il de ressentir des douleurs aux orteils ? Craignez-vous de voir ceux-ci se tordre davantage ?  Si c’est le cas, vous souffrez peut-être d’une pathologie appelée les orteils marteaux.

Les orteils marteaux, en griffe ou en maillet, se caractérisent par une déformation de l’orteil. La courbure des orteils affectés donne l’impression que ceux-ci sont en forme de V inversé ou de crochet. Il s’agit toutefois d’un problème auquel il est possible de trouver des solutions.

Les orteils marteaux touchent un très grand nombre d’hommes et de femmes. Cette déformation des orteils se divise en 3 catégories. En plus des orteils marteaux, nous comptons également les orteils en griffe et les orteils en maillet.

  • Orteils marteaux : des trois, c’est souvent la déformation la plus problématique. L’articulation du dessus des orteils se met à ressortir de façon excessive, ce qui occasionne...

Consulter : les troubles d’insuffisance veineuse dans les jambes

L’insuffisance veineuse des jambes se traduit par un mauvais retour sanguin des membres inférieurs vers le cœur.

Sans un traitement adéquat, un tel trouble de la circulation comporte de réels risques pour la santé, allant même parfois jusqu’à devenir chronique.

Même sans être douloureuse au premier abord, l’insuffisance veineuse engendre rapidement des complications fonctionnelles importantes.

Pour être en mesure de traiter un trouble veineux à temps, il est nécessaire de savoir identifier les signes avant-coureurs.

Pour ce faire, voici les caractéristiques de l’insuffisance veineuse ainsi que les façons de l’empêcher de s’aggraver.

Comme les troubles de la circulation sanguine doivent être soignés dans les plus brefs délais, il convient de savoir en reconnaître les symptômes.

Les signes d’une insuffisance veineuse des membres inférieurs sont :

  • L’enflure des...

Consulter : les verrues plantaires

La verrue plantaire est une lésion de la peau qui est provoquée par une infection virale. Elle peut demeurer latente pendant des années ou bien grossir et se répandre rapidement. C’est un problème de la peau qui est également contagieux pour vous-mêmes et pour votre entourage.

Ces lésions sont causées par le VPH ou virus du papillome humain. Toutefois, même s’il s’agit d’un virus bénin, il est recommandé d’agir rapidement afin de s’en débarrasser.

Très souvent, la verrue plantaire apparaît sous la forme d’une petite bosse rugueuse, ronde et plate. Elle occasionnera différents symptômes.

  • Apparence : elle est composée de tissus spongieux, brunâtres ou bien jaunâtres avec de petits points noirs.
  • Taille : elle peut mesurer de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre.
  • Douleur : même si c’est plus rare, il peut toutefois arriver que les verrues...

Traitements offerts

Consulter : Évaluation posturale par ordinateur

L’imagerie posturale est idéale pour confirmer ce que votre podiatre aura pu observer lors de l’examen physique et de la marche, en plus d’apporter des informations sur votre posture qui sont invisibles à l’œil nu.

Ce traitement permet ainsi de détecter :

  • Un désalignement de la colonne vertébrale
  • Une asymétrie du bassin ou de la posture générale
  • Une bascule du bassin
  • Une jambe inégale ou plus longue
  • Un genou incliné vers l’intérieur ou l’extérieur

La séance se fait en 4 étapes :

  • Le patient entre dans la cabine d’observation.
  • Des caméras captent et enregistrent le reflet de la lumière projetée sur le corps du patient.
  • Des images détaillées du corps apparaissent grâce au système d’imagerie.
  • Le podiatre analyse ces images avec le patient pour que ce dernier puisse bien comprendre sa...
  • Consulter : injection de cortisone au pied

    La cortisone est une version synthétique du cortisol (aussi appelée « hydrocortisone »). Il s’agit d’une hormone stéroïde sécrétée par les glandes surrénales, présentes sur la partie supérieure de vos reins.

    Cette hormone a notamment pour objectif de réguler le taux de glucides, de lipides et de protéines dans votre organisme. Elle occupe également un rôle important dans la gestion du stress.

    Dans les années 1930 à 1950, on s’est intéressé aux propriétés thérapeutiques des glandes surrénales. Après de nombreuses expérimentations, une équipe de chercheurs américains a fini par découvrir que le cortisol avait aussi de formidables propriétés anti-inflammatoires.

    Des chimistes ont ainsi voulu recréer ses effets, menant à la création de la cortisone. La prise de cortisone a alors démontré que les symptômes des patients disparaissaient par la suite, notamment dans des cas d’arthrites ou de...

    Consulter : l’échographie du pied

    L’échographie musculo-squelettique du pied est une technique d’imagerie médicale permettant de faire le point sur des pathologies affectant les tissus mous comme les ligaments, les tendons, les nerfs et les muscles. Complémentaire à l’examen clinique, elle permet d’obtenir un diagnostic précis et de créer un plan de traitement mieux structuré pour les patients.

    L’échographie des pieds est une technique d’imagerie sans radiation, donc sans danger. Les enfants, les adultes et les personnes âgées peuvent tous profiter de ce service, peu importe leur forme physique.

    Accessible rapidement, l’échographie du pied donne des résultats presque équivalents à ceux de la résonance magnétique et permet ainsi d’obtenir un diagnostic et une prise en charge en peu de temps.

    • À poser un diagnostic précis pour des douleurs au talon (fasciite plantaire, tendinites, etc.).
    • À poser un diagnostic...

    Consulter : l’évaluation des pieds des enfants

    L’examen des pieds de vos enfants est pertinent pour vous assurer de leur bon développement physique.

    Voici les périodes de croissance pendant lesquelles il est possible de déceler de potentielles anomalies du pied pour les corriger pour la vie :

    • Vers l’âge d’un mois
    • Lors des premiers pas
    • Vers l’âge de 3 ans
    • Vers l’âge de 7 ans
    • Vers la fin de l’adolescence

    Certains signes observables à la maison peuvent indiquer que votre enfant pourrait bénéficier d’une visite chez le podiatre afin d’assurer la santé de ses pieds.

    Les voici :

    • Il trébuche souvent
    • Ses pieds ou ses chevilles sont tournés vers l’intérieur
    • L’arche de son pied est affaissée
    • Il se fatigue rapidement lors d’activités physiques
    • Il affirme avoir des douleurs aux...

    Consulter : l’examen biomécanique du pied

    Cet examen permet :

    • de bien évaluer le mouvement de votre pied
    • d’identifier les pathologies biomécaniques en mouvement
    • de mieux comprendre le comportement de votre corps et votre pied
    • de valider des pathologies biomécaniques identifiées à l’examen de votre pied

    Cette étude approfondie de votre pied est absolument nécessaire à la compréhension de votre biomécanique globale.

    Cet examen permet :

    • de bien évaluer le mouvement des articulations de vos pieds
    • d’identifier les différentes pathologies biomécaniques de vos articulations
    • de bien évaluer les axes de mouvement de votre pied de façon distincte et de trouver celui qui cause problème
    • de valider les pathologies identifiées à la marche
    • de reconnaitre les dégradations articulaires, les limitations et...

    Consulter : l’imagerie numérique 2d et 3d des pieds

    Pour le podiatre, la prise d’empreintes est à la fois une mesure diagnostique et une solution pour créer des orthèses plantaires très sophistiquées.

    Outre la création d’orthèses de haute précision, le balayage des pieds joue un rôle clé dans la compréhension des débalancements posturaux.

    La technologie 2D agit à titre de capteur et présente une cartographie détaillée des points de pression sous le pied.

    En règle générale, un balayage en deux dimensions permet de mettre en lumière les caractéristiques plantaires suivantes :

    • La taille du pied
    • Le type d’arche de la voûte plantaire (pied plat, pied creux ou pied moyen)
    • La position du pied lorsqu’il est à plat
    • La répartition du poids sur le dessous du pied

    Bien qu’elle soit plus rapide que la méthode traditionnelle de moulage au plâtre, la numérisation de la plante du pied en 2D n’offre pas...

    Consulter : l’injection échoguidée du pied

    L’injection par échographie permet au podiatre de travailler de façon sécuritaire et efficace.

    Bien que l’infiltration de cortisone au pied puisse parfois nécessiter l’apport d’un système de guidage, l’injection échoguidée est aussi importante dans d’autres circonstances.

    Les diagnostics suivants peuvent impliquer l’échoguidage dans l’intervention :

    • L’arthrose de la cheville
    • La fasciite plantaire
    • L’épine de Lenoir
    • La tendinite de la cheville
    • Le névrome de Morton
    • Les capsulites ou synovites au pied
    • La métatarsalgie

    Contrairement à des injections plus superficielles, l’infiltration échoguidée permet au podiatre d’agir directement dans les zones difficiles...

    Consulter : la culture d’ongle mycosique

    Certains symptômes de la mycose des ongles s’apparentent à d’autres infections de la peau comme le psoriasis et l’eczéma lorsqu’elles ne sont pas traitées.

    Les signes suivants se rapprochent de ceux de la mycose des ongles et sont parfois observés auprès de patients souffrant de psoriasis ou d’eczéma :

    • Lorsque la racine de l’ongle est atteinte, on dénote des irrégularités comme des rainures ou des marques ponctuées sur celui-ci.
    • Quand l’infection s’étend jusqu’au lit de l’ongle, le psoriasis peut provoquer une modification de sa couleur vers des teintes jaunâtres ou orangées.
    • Ces maladies de peau entraînent aussi parfois un décollement (onycholyse) ou un épaississement du dessous de l’ongle (hyperkératose).
    • Des démangeaisons ou un inconfort

    Bien que la mycose des...

    Consulter : le bandage thérapeutique du pied (taping)

    Souvent utilisé en complément à la thérapie physique, le taping joue un rôle thérapeutique chez plusieurs types d’individus.

    Celui-ci se décline de 3 façons : le bandage athlétique, le taping neuro-proprioceptif et finalement le bandage thérapeutique ou compressif.

    Chaque forme de taping occupe une fonction bien particulière.

    Forme de taping la plus courante, le bandage athlétique est fait avec un ruban blanc.

    Ce bandage est surtout sollicité pour limiter ou guider les mouvements du pied qui pourraient aggraver une blessure musculaire ou articulaire comme une entorse.

    Il peut aussi prendre effet pendant la réadaptation, lorsque le sportif reprend progressivement la pratique de son activité.

    Utilisé pour encourager un renforcement musculaire, le taping neuro-proprioceptif est moins restrictif que le bandage athlétique.  

    Ce type de bandage favorise une diminution de...

    Consulter : les chaussures orthopédiques

    Les chaussures orthopédiques sont parfois prescrites par le podiatre pour traiter des déformations plantaires ainsi que des anomalies mécaniques du pied et de la jambe.

    S’ils ne sont pas traités adéquatement, ces troubles peuvent engendrer une compensation musculo-squelettique et des douleurs chroniques.

    Voyez dans quelles situations les chaussures orthopédiques sont prescrites ainsi que leur mode de fabrication.

    Les pathologies susceptibles d’affecter les pieds sont aussi nombreuses que les gens y étant vulnérables.

    C’est pourquoi les chaussures orthopédiques ont évolué pour accommoder le plus de personnes possible.

    Voici une liste qui répertorie différentes chaussures orthopédiques pouvant être recommandées par le podiatre :

    • Les chaussures orthopédiques de ville, qui s’associent mieux à l’environnement de bureau et aux événements mondains
    • Les chaussures...

    Consulter : les traitements en podopédiatrie

    Chez un enfant en pleine croissance, il peut être difficile de départager un pied problématique d’un pied sain.

    Pourtant, une détection précoce peut permettre au podiatre d’intervenir de façon plus efficace, et ce, avant que le pied prenne sa forme décisive.

    Les traitements bénéficient alors d’une plus grande efficacité.

    Voici les traitements de podopédiatrie utilisés pour contrer les douleurs du pied de l’enfant.

    Avant de suggérer un traitement, le podiatre doit s’assurer de bien comprendre la pathologie qui affecte l’enfant.

    Pour ce faire, il a recours à plusieurs techniques d’analyse comme :

    • L’examen biomécanique
    • L’évaluation posturale
    • La radiographie numérique des pieds
    • La prise d’empreintes numériques en 2D/3D

    En utilisant ces méthodes diversifiées, le podiatre est en mesure d’observer l’impact des pieds sur l’ensemble...

    Consulter : orthèse plantaire sur mesure ou de prescription

    L’orthèse plantaire a pour but premier d’améliorer la fonction de votre pied afin de corriger certaines lacunes biomécaniques ou des problèmes de posture. Elle sert à compenser certains manques au niveau de votre pied. Comme elle est conçue spécifiquement pour votre condition, l’orthèse adopte parfaitement la forme de votre pied et en optimise le fonctionnement.

    Une orthèse plantaire sur mesure épouse  la morphologie de vos pieds en plus de soulager vos douleurs et redistribuer la pression exercée sur ceux-ci. Elle peut donc être utilisée pour traiter de nombreuses pathologies et malformations. N’oubliez pas que la santé de votre pied est importante pour pouvoir effectuer vos activités quotidienne.  

    Pour assurer l’efficacité de votre traitement par orthèse, le podiatre devra bien vous évaluer et concevoir un moulage de vos pieds sur mesure. Vous serez pris en charge lors de toutes les étapes afin de...

    Consulter : soins des pieds : ongles, cors et callosités 

    Les soins de pieds, effectués par un podiatre, englobent bon nombre de traitements et évaluations qui ont pour but de prévenir les douleurs, réduire les limitations et favoriser le confort. Ils peuvent même être effectués à domicile par une infirmière spécialisée. 

    Le podiatre est un professionnel polyvalent qui a recours à plusieurs techniques pour soigner vos pieds :

    • Des traitements physiques
    • Des traitements pharmacologiques
    • Des traitements orthopédiques
    • Des traitements chirurgicaux

    Il existe plusieurs cas où les soins de pieds doivent être pratiqués en clinique par un professionnel. C’est pourquoi le podiatre et son équipe vous offrent un service des plus complets pour prévenir et traiter vos pathologies du pied. Le tout, avec de l’équipement propre et stérilisé. 

    Apprenez-en davantage sur les différents traitements...

    Consulter : thérapie manuelle des pieds

    Les podiatres sont formés en mobilisation des articulations du pied. Ils sont en mesure de faire une évaluation articulaire de vos pieds ainsi que des symptômes ressentis. À la suite de cette évaluation, le podiatre élabore pour vous un plan de traitement sur mesure afin d’améliorer l’architecture articulaire de vos pieds.

    Le podiatre effectue des manipulations douces et précises qui permettent à vos pieds de devenir plus fonctionnels et ainsi de diminuer vos douleurs. Vous bénéficierez ainsi d’une biomécanique optimale. Vos pieds seront mieux adaptés à vos activités quotidiennes : la marche, la course à pied, le golf, etc.

    Consulter : traitement de la fracture de stress au pied

    À la différence d’une fracture régulière, la fracture de stress au pied n’est pas due à un traumatisme unique. 

    Celle-ci apparaît plutôt en réponse à une série de petits stress répétés sur le même os du pied.

    Cependant, bien que douloureuse, cette blessure au pied est particulièrement difficile à détecter.

    Pour éviter de l’aggraver involontairement, il est donc important de savoir reconnaître les symptômes et les façons de traiter médicalement la fracture de stress.

    Voici ce qui caractérise la fracture de fatigue du pied.

    Prépondérante chez les sportifs, la fracture de stress se retrouve généralement dans la région du talon ou du métatarse.

    Fracture de stress au talon : cette partie du pied est essentielle pour amortir les chocs lors de la foulée. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que les coureurs subissent des fractures de stress au talon.

    Les...

    Consulter : traitement de la transpiration excessive des pieds

    L’hyperhidrose est une condition médicale qui affecte les glandes sudoripares et qui se caractérise par une transpiration excessive.

    Comme une grande concentration de ces glandes se trouve sur la plante des pieds, ceux-ci sont plus susceptibles de subir une sudation excessive.

    Bien qu’il existe plusieurs traitements maison pour l’hyperhidrose, il est probable qu’une situation plus sérieuse nécessite l’intervention d’un professionnel.

    Voyons quels sont les recours thérapeutiques pour lutter contre la transpiration excessive des pieds.

    Le mode d’action de l’ionophorèse repose sur l’électrothérapie et l’effet qu’elle peut avoir sur la sécrétion excessive de sueur.

    Une séance de traitement des pieds à l’ionophorèse se déroule de cette façon :

  • Le patient est invité à s’asseoir pieds nus sur une chaise
  • Ses pieds sont immergés dans le bassin de traitement rempli...
  • Consulter : traitement des douleurs aux pieds

    Les douleurs aux pieds peuvent prendre de multiples formes et causer bon nombre d’effets indésirables au quotidien. 

    Heureusement, l’expertise de haut niveau du podiatre vous permet de compter sur un traitement entièrement adapté à vos besoins et à votre condition. Ces professionnels sont équipés d’une technologie dernier cri pour faciliter votre traitement contre les douleurs, et ce, de façon rapide et précise. 

    Il est du devoir du podiatre de demeurer à l’affût des plus récentes techniques d’intervention pour chasser vos douleurs pédieuses. Grâce à sa formation continue, vous pouvez dormir l’esprit tranquille, en sachant que vos pieds sont entre de bonnes mains.

    Découvrez les principaux traitements utilisés par le podiatre au quotidien contre les douleurs aux pieds.

    Les progrès technologiques dans le monde de la podiatrie permettent aux patients de compter sur une méthode pleinement...

    Consulter : traitement des engelures aux pieds et aux orteils

    Bien qu’elles soient associées à la pratique de l’alpinisme et autres activités hivernales, les engelures sont susceptibles d’apparaître chez toute personne qui s’expose au froid.

    Et si la plupart des Québécois anticipent l’arrivée de l’hiver avec un certain agacement, beaucoup ignorent l’étendue des dommages que les engelures sont susceptibles de provoquer.

    Les extrémités du corps étant particulièrement vulnérables aux chutes radicales de température, il convient donc d’accorder une attention particulière aux pieds.

    Voici les traitements médicaux dédiés aux engelures des orteils et du pied.

    Véritable brûlure par le froid, l’engelure est généralement traitée selon la gravité des lésions qu’elle provoque.

    D’ordinaire, on en distingue deux types : l’engelure superficielle et l’engelure profonde.

    L’engelure superficielle provoque des rougeurs ainsi que...

    Consulter : traitement des ongles d’orteils épais et difformes

    Cela va sans dire, personne n’est à l’abri d’ongles d’orteils épais, durcis, difformes ou encore jaunis par l’humidité ou des lésions traumatiques.

    Heureusement, il existe une grande variété de traitements disponibles pour contrer ce genre de désagréments.

    Que ce soit pour des ongles déformés, une dystrophie ou une onycholyse, les méthodes thérapeutiques proposées par le podiatre permettent d’attaquer le problème à sa source.

    Voyons quels sont les traitements disponibles pour les ongles épais et difformes.

    La notion de déformation des ongles d’orteils souligne une altération de la forme de ceux-ci en réponse à un traumatisme ou une infection.

    Quant à elle, la dystrophie des ongles d’orteils s’attarde davantage à la modification de leur texture. 

    Différents éléments sont à l’origine des difformités qui affectent les ongles d’orteils.

    On peut, entre...

    Consulter : traitement des ongles incarnés

    Un ongle incarné (onychocryptose) est une inflammation survenant lorsque la partie d’un ongle (principalement celui du gros orteil) pénètre dans la chair avoisinante. 

    Il s’agit d’un problème des ongles très répandu qui, bien que souvent bénin, peut entraîner des douleurs et nuire au quotidien. Si rien n’est fait pour traiter l’ongle incarné, ce dernier peut finir par causer une infection et exacerber le niveau de douleur au pied. 

    Heureusement, il existe plusieurs types de traitements efficaces pour mettre fin aux ongles incarnés et vous aider à retrouver une vie normale. Découvrez-les ici.

    Parmi les soins des ongles les plus couramment utilisés, on retrouve la coupe d’ongles médicale. Effectuée par un podiatre, ou par une infirmière (auxiliaire) spécialisée, la coupe des ongles est une solution couramment utilisée pour soulager les problèmes d’ongles incarnés. En effet, les professionnels en soin...

    Consulter : traitement des verrues plantaires

    Les verrues plantaires sont des lésions de la peau bien indésirables au quotidien. Souvent bénignes, elles sont néanmoins contagieuses et peuvent aussi être douloureuses. 

    En effet, ces excroissances aux pieds peuvent, à long terme, engendrer des saignements ou entraîner certaines problématiques comme de l’inconfort, de la douleur ou encore une cellulite infectieuse. 

    De plus, si vous êtes diabétique, âgé ou immunosupprimé, vous êtes plus à risque de subir des complications relatives à vos verrues plantaires.

    Heureusement, il existe plusieurs types de traitements pour limiter les risques de contagion et de complication des verrues plantaires. Survolons-les ensemble.

    Les soins par médicaments sous prescription permettent de :

    • Traiter les verrues plantaires à la maison
    • Soigner les verrues plantaires sans aucune douleur

    Par contre,...

    Consulter : traitement laser thérapeutique du pied

    Aussi appelé thérapie au laser de haute puissance, le traitement a recours à des rayons sécuritaires.

    Lorsqu’ils sont exposés à la peau, ces rayons lumineux pénètrent les structures superficielles. Une légère pression supplémentaire peut être exercée afin que le rayonnement atteigne les tissus plus profonds qui causent de la douleur.

    Une fois l’épiderme dépassé, les faisceaux qui se rendent aux tissus sont absorbés par la mélanine et l’hémoglobine.

    Ce phénomène énergétique est alors transformé en chaleur et provoque un soulagement quasi instantané.

    Généralement, les réponses de l’organisme au traitement laser sont les suivantes :

    • Une vasodilatation
    • Une circulation sanguine accrue
    • La réduction de l’inflammation aux tissus
    • Une diminution de la douleur
    • L’accélération du processus de guérison
    • Une régénération des...

    Consulter : traitements de la paronychie de l’orteil

    Semblable à l’ongle incarné, la paronychie souligne une inflammation ou une infection de la cuticule d’un ongle d’orteil.

    Souvent provoquée par la bactérie Candida albicans (candidose muguet), la paronychie engendre l’inflammation de la peau aux abords de l’ongle affecté.

    Celle-ci déclenche une douleur pulsatile, des rougeurs ainsi qu’un gonflement de l’orteil atteint.

    Éventuellement, si elle n’est pas traitée, cette condition est susceptible d’engendrer une accumulation de pus et une infection qui s’étend plus largement à l’orteil, voire au pied.

    Voici les traitements médicaux de la paronychie disponibles en clinique podiatrique.

    Comme nous l’avons mentionné, un contact du pied avec une bactérie de type candidose peut amener la cuticule à s’infecter.

    De cette infection découle parfois l’agglomération d’une certaine quantité de pus sous la couche superficielle de...

    PiedRéseau

    Dre Paryse Mayhew Podiatre propriétaire

    PiedRéseau

    Dr Gabriel Cartier Podiatre propriétaire

    Responsable des renseignements personnels / confidentialité : Dr Gabriel Cartier 1-888-219-1950

    Disponibilités
    Moments
    Un membre