S'abonner à l'infolettre

Traitements de la paronychie de l’orteil

Mise à jour le 25 avril 2021

Traitements de la paronychie de l’orteil

Semblable à l’ongle incarné, la paronychie souligne une inflammation ou une infection de la cuticule d’un ongle d’orteil.

Souvent provoquée par la bactérie Candida albicans (candidose muguet), la paronychie engendre l’inflammation de la peau aux abords de l’ongle affecté.

Celle-ci déclenche une douleur pulsatile, des rougeurs ainsi qu’un gonflement de l’orteil atteint.

Éventuellement, si elle n’est pas traitée, cette condition est susceptible d’engendrer une accumulation de pus et une infection qui s’étend plus largement à l’orteil, voire au pied.

Voici les traitements médicaux de la paronychie disponibles en clinique podiatrique.

Le drainage

Comme nous l’avons mentionné, un contact du pied avec une bactérie de type candidose peut amener la cuticule à s’infecter.

De cette infection découle parfois l’agglomération d’une certaine quantité de pus sous la couche superficielle de peau.

Quand cela se produit, le podiatre peut suggérer la prise en charge de la zone purulente à l’aide d’un drainage.

En temps normal, le drainage de l’abcès sous-unguéal se déroule de cette manière :

  1. Le podiatre invite le patient atteint à s’allonger
  2. La zone douloureuse est engourdie
  3. À l’aide d’un outil stérile, le podiatre sépare délicatement la peau infectée de l’ongle
  4. Avec une aiguille stérilisée, le podiatre perce l’abcès pour laisser le pus s’écouler

Même s’il peut être tentant de procéder à cette intervention par soi-même, il est fortement déconseillé de le faire.

Cela risquerait d’exposer d’autres régions du pied à l’infection.

La prise de bains de pieds

Le trempage des pieds a pour effet de ramollir temporairement la peau ainsi que la cuticule de l’ongle. 

On l’utilise pour faciliter la poursuite naturelle du drainage après l’intervention en clinique.

Normalement, les paramètres de trempage du pied pour traiter la paronychie sont les suivants :

  • L’eau utilisée est suffisamment chaude pour augmenter la circulation sanguine, mais assez froide pour ne pas brûler la peau
  • Une séance de trempage dure 15 minutes
  • La fréquence d’immersion de l’orteil est de 3 à 4 fois par jour
  • Le port d’un pansement de protection entre les séances de trempage est recommandé 

Si après quelques jours le processus de cicatrisation normal ne s’enclenche pas ou que le pus continue d’affluer, il est souhaitable de consulter le podiatre à nouveau.

Des antifongiques d’ordonnance

Bien qu’on impute plus régulièrement l’apparition d’une paronychie au microorganisme de type Candida albicans, cette dernière peut aussi être due à un champignon.

Ainsi, pour la paronychie aiguë comme pour la paronychie chronique, il est occasionnellement nécessaire d’ajouter une prescription d’antifongiques au traitement.

La prescription d’antibiotiques

D’ordinaire, pour traiter une paronychie au stade précoce, il est possible de se procurer une crème antibactérienne disponible en vente libre.

Si le patient opte pour ce type de pommade, l’application topique devrait être faite après le trempage des pieds, à raison de 2 fois par jour.

Cependant, dans l’éventualité où la paronychie est découverte plus tard, un traitement antibiotique doit parfois être organisé.

Les soins des pieds

Les soins des pieds offerts en clinique permettent à la fois de soulager l’inconfort de la paronychie et de réduire les chances qu’elle survienne à nouveau.

Parmi les soins du pied disponibles en clinique, on compte :

  • L’application topique de crèmes spécialisées
  • La coupe médicale et la taille des ongles d’orteils
  • Les bains de pieds thérapeutiques et antiseptiques

L’ablation totale ou partielle de l’ongle

Le mauvais entretien et la déformation des ongles d’orteils jouent un rôle prépondérant dans l’émergence de la paronychie.

Ceux-ci contribuent non seulement à faciliter son apparition, mais ils peuvent également encourager sa récidive.

Pour empêcher un ongle incarné de nuire à la guérison, il est probable que le podiatre procède à une matricectomie.

Cette intervention plus invasive consiste à retirer la portion problématique de l’ongle, puis à brûler chimiquement sa racine afin de lui offrir une protection permanente.

Cependant, le retrait total ou partiel de l’ongle d’orteil demeure un traitement de dernier recours.

Des chaussures orthopédiques

L’une des causes récurrentes de la paronychie est le port de souliers inadaptés à la forme du pied.

Par exemple, une chaussure trop serrée ou qui soutient mal le pied expose davantage les orteils et les ongles à des points de pression.

En soumettant ces derniers à des microtraumatismes répétés, les souliers inappropriés augmentent les chances de voir les ongles se déformer ou se décoller.

Pour préserver le pied, le podiatre peut donc proposer de prescrire des chaussures orthopédiques qui se conforment aux particularités plantaires de son patient.

Les pathologies du pied qui peuvent pousser le podiatre à suggérer ce dispositif orthopédique sont :

PiedRéseau – Pour en savoir plus

Vous aimeriez en apprendre plus sur les infections bactériennes et fongiques du pied comme la paronychie? Notre site regorge d’informations à ce sujet!

Toutefois, même si le site de PiedRéseau présente des renseignements pertinents, rien ne vaut une véritable consultation avec votre podiatre.

Vos pieds sont précieux, prenez-en soin!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau