La culture d’ongle mycosique

L’importance de détecter les champignons aux ongles

Certains symptômes de la mycose des ongles s’apparentent à d’autres infections de la peau comme le psoriasis et l’eczéma lorsqu’elles ne sont pas traitées.

Les signes suivants se rapprochent de ceux de la mycose des ongles et sont parfois observés auprès de patients souffrant de psoriasis ou d’eczéma :

  • Lorsque la racine de l’ongle est atteinte, on dénote des irrégularités comme des rainures ou des marques ponctuées sur celui-ci.
  • Quand l’infection s’étend jusqu’au lit de l’ongle, le psoriasis peut provoquer une modification de sa couleur vers des teintes jaunâtres ou orangées.
  • Ces maladies de peau entraînent aussi parfois un décollement (onycholyse) ou un épaississement du dessous de l’ongle (hyperkératose).
  • Des démangeaisons ou un inconfort

Bien que la mycose des ongles ne soit pas systématiquement douloureuse, sa prise en charge doit être faite rapidement pour éviter les complications.

Un prélèvement unguéal en clinique va permettre au podiatre d’établir un diagnostic clair quant à la source de l’infection.

En ce sens, il pourra aussi prescrire le traitement le plus approprié à la condition dépistée.

Qu’il s’agisse d’une mycose des ongles, d’un psoriasis, d’eczéma, d’un pied d’athlète ou encore d’une blessure infligée par des souliers mal adaptés à la morphologie du pied

Les avantages de la culture de l’ongle

Outre les possibilités d’un dépistage extrêmement précis, le prélèvement d’échantillons cutanés sous l’ongle permet de balayer les autres pathologies potentielles.

Ce type de traitement préventif comporte également plusieurs autres avantages:

  • Il n’engendre une douleur que très minime, voire inexistante.
  • Il ne nécessite que très peu de temps, une vingtaine de minutes tout au plus.
  • Il permet la prise en charge efficace et personnalisée dès que les résultats de l’analyse sont disponibles en environ 4 semaines).

Pour les populations plus à risque de voir une infection au pied s’aggraver, cette procédure est très importante.

Parmi les gens plus à risque de développer une infection grave on retrouve :

  • Les gens diabétiques
  • Les personnes âgées
  • Les gens souffrant d’une immunodéficience comme le VIH
  • Les gens ayant un système immunitaire fragilisé (en réponse à des traitements de chimiothérapie par exemple)

Dans tous les cas, si vos ongles semblent atteints d’une infection, il est important de consulter votre podiatre afin qu’il puisse identifier la nature exacte de celle-ci.

La procédure de prélèvement de l’ongle

Plusieurs méthodes sont employées par le podiatre pour relever des échantillons d’ongle :

La première consiste à gratter l’ongle avec un bistouri sur toute son épaisseur. Les squames (fines lamelles d’épiderme) récoltées par le podiatre sont alors stockées dans un contenant ou une boîte de Petri.

La deuxième méthode est similaire à la première. Le podiatre gratte alors la surface dorsale de l’ongle afin de recueillir des morceaux d’épiderme plus profonds au lieu d’échantillons plus superficiels et coupe des parties de votre ongle.

Le troisième procédé de culture d’ongle s’effectue en détachant une portion des débris contenus sous l’ongle atteint.

Avant d’effectuer une prise d’échantillons, le podiatre réalise un examen préliminaire pour repérer d’éventuelles lésions ou moisissures plantaires qui pourraient affecter le prélèvement.

Par la suite, le professionnel procède de la manière suivante :

Avant le traitement :

  • Le patient est placé dans la position qui donne le meilleur accès à l’ongle problématique
  • Un nettoyage de la zone à traiter est effectué

Pendant le traitement :

  • Un grattage est fait selon la méthode jugée la plus appropriée par le podiatre
  • Les échantillons sont entreposés dans des contenants puis envoyés dans un laboratoire spécialisé.

Après le traitement :

  • Les échantillons issus de la culture d’ongle sont mis en culture.
  • Selon les résultats, un plan thérapeutique adéquat est proposé par le podiatre.

Généralement, la présence d’une levure est révélée dans les 48 heures suivant le début de l’incubation.

Toutefois, les dermatophytes (champignons) peuvent être plus longs à se développer. On parle ici d’un délai pouvant s’étendre jusqu’à quatre semaines.

Le prélèvement de l’ongle : obtenir un diagnostic hors de tout doute

Une fois la pathologie de l’ongle clairement identifiée, le podiatre propose et soigne en conséquence.

Pour une mycose de l’ongle ou un pied d’athlète, un antifongique topique est privilégié. Certains cas nécessitent la prise d’antifongique oraux via leur médecin de famille ou un dermatologue.

Pour une pathologie due à une friction ou une irritation, le podiatre peut complémenter le traitement avec des orthèses plantaires ou encore des soins des pieds.

Un de vos ongles d’orteil présente une déformation ou une couleur inquiétante ?

N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre podiatre pour en avoir le coeur net.

PIEDRÉSEAU – Pour en savoir plus

Vous avez encore des questions? Sachez que nous publions régulièrement des articles sur le sujet!

Toutefois, bien que le site de PIEDRÉSEAU contienne une multitude d’informations sur les descriptions des pathologies, il ne remplace pas une consultation avec un podiatre.

Vos pieds sont précieux, prenez-en soin!