L’usure des articulations

Mise à jour le 6 septembre 2021

L’usure des articulations

Généralement admise comme le résultat du vieillissement, l’usure des articulations est parfois la conséquence d’autres éléments.

La dégénérescence articulaire est quelque chose d’imprévisible et peut être influencée par plus d’un facteur.

Néanmoins, lorsqu’on parle d’altération articulaire, un petit groupe de pathologies est à lui seul responsable de la majorité des cas déclarés.

Voyons quelles sont les principales conditions qui causent l’usure prématurée des articulations et comment elles se manifestent au quotidien.

L’arthrose

Forme d’arthrite la plus répandue, l’arthrose s’attaque à l’articulation en entier en commençant par éroder le cartilage qui protège les os. 

Progressivement, la fluidité des interactions osseuses est réduite au point de gêner la souplesse du mouvement.

Symptômes de l’arthrose

Au début, l’arthrose provoque des symptômes qui vont et viennent. Ce n’est que plus tard que ceux-ci se présentent de façon soutenue.

Les symptômes associés à l’arthrose sont :

  • Une raideur articulaire généralisée qui s’aggrave après une inactivité prolongée
  • L’enflure près des articulations atteintes
  • Des mouvements routiniers de plus en plus limités 
  • Une sensation de grincement ou des cliquetis lorsque les articulations sont sollicitées

Causes et facteurs de risque

Les conditions exactes de manifestation de l’arthrose sont encore mal connues. 

Toutefois, plusieurs éléments peuvent contribuer à accélérer sa progression :

  • Le vieillissement
  • Une prédisposition génétique
  • L’embonpoint
  • La pratique d’une activité professionnelle ou d’un sport exerçant un stress articulaire répété
  • Un traumatisme ou une blessure grave 
  • Un mauvais alignement des membres inférieurs comme des genoux valgus ou varus
  • Une faiblesse musculaire

Traitements préventifs

À ce jour, aucun traitement ne permet de complètement guérir l’arthrose. 

Par contre, certains comportements préventifs permettent de diminuer son incidence :

  • Le maintien d’un poids santé
  • La pratique d’une activité physique de faible intensité comme la nage 
  • L’utilisation de compresses froides pour contrer l’inflammation

Traitements médicaux

Il vient un temps où les douleurs de l’arthrose sont telles qu’un traitement médical s’avère indispensable.

Après avoir établi un diagnostic d’arthrose au pied, un professionnel comme le podiatre est susceptible de suggérer les méthodes thérapeutiques suivantes :

  • La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
  • L’application d’onguents topiques sur les articulations douloureuses
  • Un traitement au laser thérapeutique 

L’arthrite rhumatoïde (rhumatisme)

Comme l’arthrose, l’arthrite rhumatoïde cause une usure prématurée des articulations. Toutefois, cette dernière est due à une réaction inflammatoire auto-immune

À la différence de l’arthrose, l’arthrite rhumatoïde apparaît dans plusieurs articulations simultanément en se propageant à un rythme coordonné des deux côtés du corps. 

C’est ce qu’on appelle la polyarthrite rhumatoïde.

Les symptômes de l’arthrite rhumatoïde

Dans sa phase aiguë, l’arthrite rhumatoïde se manifeste de façon similaire à l’arthrose.

Mais, en l’espace de quelques mois seulement, l’arthrite rhumatoïde peut étendre son rayon d’action à d’autres structures articulaires.

On lui attribue alors les symptômes suivants :

  • Des douleurs plus prononcées au réveil et pendant le sommeil
  • Un gonflement symétrique des articulations atteintes (oedème)
  • Des nodules rhumatoïdes se manifestant sous la peau près du tendon d’Achille ainsi qu’aux coudes et à proximité des mains
  • Une fatigue invalidante
  • La perte de poids

Une prise en charge tardive des symptômes de l’arthrite rhumatoïde peut occasionner des dommages irréversibles aux articulations. 

Ceux-ci doivent donc être adressés dès qu’ils apparaissent.

Causes et les personnes à risque

Pour l’instant, les causes précises de l’arthrite rhumatoïde restent mystérieuses.

Cependant, la nature auto-immune de la maladie suggère que des facteurs génétiques pourraient en être responsables.

Les individus plus à risque de développer la polyarthrite rhumatoïde sont :

  • Les femmes, qui sont 2 à 3 fois plus susceptibles d’être atteintes que les hommes
  • Les individus âgés de 40 à 60 ans
  • Les fumeurs, qui s’exposent à des symptômes encore plus sévères
  • Ceux ayant des antécédents familiaux de cette forme d’arthrite

Traitements préventifs

Étant donné son caractère très dommageable, l’arthrite rhumatoïde doit faire l’objet d’une attention particulière.

Outre la détection précoce de cette dégradation articulaire, plusieurs mesures de prévention sont à la portée des individus à risque de la contracter :

  • Ménager les articulations en évitant les gestes brusques et le port de charges pesantes
  • Éviter un mode de vie sédentaire tout en privilégiant des activités sportives de faible intensité comme la marche ou le vélo
  • S’assurer de garder une mobilité articulaire en effectuant régulièrement des exercices d’assouplissement et d’étirement
  • Adopter une alimentation équilibrée et faible en sucre.

Traitements médicaux

Lorsque la prévention n’est pas suffisante pour contrer l’arthrite rhumatoïde, des traitements peuvent être mis en place par un professionnel médical.

Les façons de traiter l’arthrite rhumatoïde sont comparables aux approches thérapeutiques de l’arthrose.

Des médicaments antirhumatismaux peuvent cependant être ajoutés au plan d’intervention pour retarder davantage l’usure des articulations.

En termes chirurgicaux, les interventions s’orientent vers :

  • La synovectomie, qui vise à remplacer totalement ou partiellement la membrane synoviale rongée par l’arthrite
  • L’arthrodèse de l’arrière-pied, qui permet de bloquer l’articulation en fixant deux os
  • Un remplacement complet des articulations problématiques

PiedRéseau – Pour en savoir plus

L’usure des articulations pique votre curiosité? Nous communiquons régulièrement des informations à ce sujet!

Cependant, même si le site de PiedRéseau présente de nombreux renseignements pratiques, ceux-ci n’équivalent pas à une véritable consultation avec un podiatre.

Vos pieds sont précieux, prenez-en soin!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau