Les fissures aux pieds

Les fissures aux pieds

Les fissures aux pieds apparaissent surtout sur le talon et l’avant-pied.

Elles surviennent en réponse à une pression exercée sur la plante des pieds. 

Il n’est donc pas complètement faux d’associer les fissures du pied à d’autres problèmes dermatologiques du pied comme les cors et les callosités

Néanmoins, les crevasses au pied se distinguent de ces dermatoses, notamment par les emplacements où elles se manifestent.

Des fissures aux pieds non traitées mènent parfois à des complications incommodantes. 

Pour échapper à des inconvénients superflus, il est donc avantageux de savoir les identifier.

Voici ce qui caractérise les fissures aux pieds.

Signes avant-coureurs

Résultat d’une friction ou d’une pression inadéquate à la plante du pied, la crevasse plantaire passe par différentes étapes avant de devenir véritablement problématique.

Les signes suivants appellent à la prudence quant à la possible apparition de fissures aux pieds :

  • Une couche de corne s’agglomère dans la région du talon et occasionnellement sous l’avant du pied
  • La zone atteinte présente un aspect blanchâtre
  • Les peaux mortes et les squames se multiplient
  • La peau plantaire est plus rugueuse et plus sèche qu’à l’habitude
  • Les ampoules aux talons reviennent fréquemment

Éventuellement, s’ils ne font pas l’objet d’un traitement, ces effets déplaisants provoquent des lésions plus graves comme les fissures aux pieds.

On distingue alors des symptômes comme :

  • Une perte d’élasticité de la membrane de peau sous le pied
  • La formation de crevasses aux talons et dans la zone de l’avant-pied
  • L’apparition d’une douleur aux pieds qui s’accentue pendant la marche
  • Des lésions parfois profondes pouvant se mettre à saigner

Une plaie ouverte comme la fissure au pied augmente grandement les chances qu’une infection s’y déclare.Voilà pourquoi la manifestation d’une blessure profonde au pied ne devrait jamais être prise à la légère.

 

Complications possibles

Les fissures aux pieds ne sont évidemment pas toujours synonymes de danger.

Toutefois, dans certaines conditions, la négligence peut ouvrir la porte aux bactéries et infections qui n’attendent qu’une lésion pour s’infiltrer.

On pense entre autres à :

Dès que les symptômes semblent inquiétants, il est important de consulter un podiatre ou un professionnel médical.

Cela est particulièrement nécessaire si vous souffrez d’une condition qui pourrait compliquer davantage la rémission.

Causes et facteurs aggravants

Causée par une surproduction de kératine, l’apparition de fissures aux pieds peut être accentuée par une multitude de facteurs.

Ces facteurs peuvent être liés autant à l’environnement qu’au mode de vie du patient atteint.

Généralement, les conditions favorables à l’émergence des fissures aux pieds sont :

  • Une forte sensibilité de l’épiderme 
  • La pratique d’un sport d’impact comme la course à pied
  • Un manque d’hydratation de la plante des pieds
  • Une mauvaise circulation sanguine, parfois attribuable à un pied diabétique
  • La marche pieds nus
  • Un surplus de poids
  • Le port de souliers offrant peu d’appui au talon, par exemple des sandales ouvertes ou des talons aiguilles
  • Un climat sec ou froid
  • Des malformations plantaires comme le pied plat ou le pied creux
  • Un débalancement biomécanique ou postural comme des genoux valgus ou varus
  • L’oignon de pied (hallux valgus)
  • Une pronation excessive lors de la marche

Si vous soupçonnez qu’un élément biomécanique ou morphologique est à l’origine de vos craquelures aux pieds, le podiatre est une ressource à considérer.Celui-ci dispose d’une foule d’outils pour diagnostiquer la cause du phénomène.

Prévention

Puisque la majorité des déclencheurs des fissures aux pieds sont liés aux habitudes de vie, la prise de précautions est facile à orchestrer.

Les mesures suivantes peuvent en restreindre l’émergence :

  • Examiner régulièrement la plante des pieds, surtout en cas de diabète
  • Nettoyer quotidiennement les pieds avec un savon doux
  • Hydrater la peau du pied après le lavage et avant de dormir à l’aide d’une crème réparatrice
  • Éviter de marcher trop souvent sans souliers
  • Porter des chaussures adaptées à la morphologie des pieds 
  • Modérer le port de sandales ouvertes ou de talons aiguilles
  • Faire l’acquisition de pansements-talonnières contenant un agent hydratant

Il peut être tentant de poncer la base du pied pour se débarrasser de la peau morte ou des callosités.

Toutefois, cette initiative doit être considérée avec prudence puisqu’elle est susceptible de déclencher ou de propager une infection.

Ici, une légère exfoliation devrait suffire, pourvu qu’elle vise un pied sain.

Traitements médicaux

Dans l’éventualité d’une atteinte plus sévère au talon et à l’avant-pied, une consultation en clinique podiatrique se veut une bonne option à considérer.

Suivant la formulation d’un diagnostic de fissures aux pieds, le podiatre propose des traitements tels :

  • Des soins des pieds, pour retirer les callosités et hydrater la peau
  • La prescription d’onguents topiques
  • Des orthèses plantaires sur mesure, pour corriger un déséquilibre à l’origine des fissures
  • Un pansement thérapeutique, pour protéger le pied atteint
  • Des chaussures conformes à la configuration des pieds

Comme il est possible que les lésions soient dues à un défaut structurel, le podiatre effectue parfois des tests complémentaires comme l’examen biomécanique ou l’imagerie posturale du pied.

PiedRéseau – Pour en savoir plus

Vous aimeriez en connaître plus sur les différents types de fissures aux pieds? Nous publions beaucoup de contenu à ce sujet !

Mais, même si le site de PiedRéseau présente des renseignements intéressants, cela n’équivaut pas à une véritable consultation en clinique podiatrique.

Vos pieds sont précieux, prenez-en soin !