L’ongle incarné (onychocryptose)

L’ongle incarné (onychocryptose)

L’ongle incarné est un problème des ongles courant qui peut devenir très douloureux, voire incapacitant. Il se caractérise par un ongle d’orteil qui pousse et pénètre dans la chair.

L’ongle incarné provoque une inflammation et peut éventuellement causer une infection, ce qui engendre des douleurs aux orteils.

Il faut donc remédier à la situation au plus vite afin d’éviter que la situation ne dégénère.

Voyons quels sont les symptômes, les causes et les traitements réservés à l’ongle incarné.

Téléchargez notre fiche informative sur l’ongle incarné ici.

Les symptômes de l’ongle incarné

Il existe différents signes pouvant nous aider à reconnaître un ongle incarné. Cela peut notamment impliquer une rougeur inflammatoire, une douleur ressentie à la pression et, dans certains cas, du sang ou du pus sur le coté de votre ongle.

Gardez toutefois en tête qu’un ongle incarné se développe en 3 stades :

  • Premier stade : on observe une petite inflammation et une douleur à la pression
  • Deuxième stade : on remarque une infection et la plaie devient plus visible.
  • Troisième stade : on note une inflammation qui devient chronique par la formation de bourrelet. Les diabétiques voient même un ulcère se former parfois dans la région infectée.

Quel que soit le stade atteint, il est important de consulter votre podiatre afin qu’il mette en place le traitement adéquat contre l’ongle incarné.

Complications d’un ongle incarné

Si personne n’est véritablement à l’abri des ongles incarnés, certains patients sont beaucoup plus à risque de s’exposer à ses complications.

C’est entre autres le cas pour les gens diabétiques ou qui souffrent de troubles artériels comme l’athérosclérose.

Voici quelques problèmes qui peuvent survenir en l’absence de traitement de l’ongle incarné :

  • L’infection de l’os de l’orteil (ostéomyélite)
  • L’infection des tissus du pied environnants comme les tendons et les articulations
  • L’apparition d’une infection fongique comme la mycose de l’ongle
  • Pour un pied diabétique, la nécrose des tissus de l’orteil

Faire un diagnostic d’ongle incarné

Les symptômes qui caractérisent l’ongle incarné sont plutôt faciles à reconnaître. Néanmoins, pour s’assurer d’administrer le bon traitement ou pour établir les causes de l’ongle incarné,  le podiatre peut procéder à une série d’examens.

Le podiatre peut utiliser les méthodes diagnostiques suivantes pour identifier l’ongle incarné et ses conditions d’apparition :

Causes et facteurs de risque

Pourquoi une personne souffre-t-elle d’onychocryptose ? En fait, il existe plusieurs réponses à cette question.

Voici plusieurs facteurs pouvant être à l’origine des ongles incarnés.

  • Formes des ongles : les ongles larges, incurvés ou épais peuvent avoir tendance à occasionner des problèmes d’ongles incarnés.
  • Entretien des ongles : une mauvaise coupe des ongles(trop court ou bien trop pointu) ainsi qu’un entretien irrégulier peut occasionner la formation d’onychochryptose.
  • Infection : la présence d’une infection comme la mycose des ongles (onychomychose) peut favoriser la formation d’ongles incarnés.
  • Chaussures : le port de chaussures trop étroites ou mal adaptées pour le pied peut créer des problèmes aux ongles d’orteil à cause d’une pression trop importante.
  • Sudation excessive : communément appelée hyperhidrose, la production excessive de sueur prédispose le pied à développer un ongle incarné puisqu’elle ramollit la peau autour de l’ongle d’orteil.
  • Oignon du pied (hallux valgus) : cette déformation du gros orteil réduit l’espace dans la chaussure et le rend aussi plus vulnérable aux ongles incarnés.
  • Microtraumatismes répétés : dans le cadre d’un sport comme la course à pied ou une activité professionnelle manuelle, les pieds victimes de traumatismes répétés peuvent favoriser l’apparition d’ongles incarnés
  • Pronation ou supination : même une légère déviation du pied pendant la marche a une influence sur la déformation de l’orteil et de son ongle

Prévention des ongles incarnés

Il est possible d’agir afin d’éviter que certains problèmes de la peau ne se manifestent sur vos pieds. Voici quelques-uns de nos conseils.

  • Chaussures : évitez de porter des chaussures trop ajustées ou dont les pointes seraient trop étroites.
  • Taille des ongles : Ne coupez pas vos ongles trop court. Coupez vos ongles droits avec les coins légèrement arrondies. Abstenez-vous également de couper vos ongles en angle sur les côtés.

Soins du podiatre

Malheureusement, certaines personnes souffrent régulièrement d’ongles incarnés. C’est pourquoi les professionnels proposent différents traitements pouvant les aider à soulager leurs douleurs et à réduire la fréquence d’apparition de l’onychocryptose.

  • Coupe d’ongle médicale : taille de l’ongle infecté avec ou sans anesthésie afin de réduire la pression qui cause la douleur et permettre à votre ongle de guérir.
  • Prescription d’antibiotique : votre podiatre peut vous prescrire des crèmes mieux adaptées à votre condition
  • Orthonyxie : orthèse d’ongle à base de titane ou bien de polymère permettant de corriger la déformation d’un ongle pouvant causer un ongle incarné.
  • Chirurgie d’ongle incarné(matricectomie): moyen efficace, presque indolore, sous anesthésie locale, d’apparence esthétique et qui élimine définitivement le problème

Dans certains cas, une anesthésie locale peut être requise. Soyez toutefois certain que plus vite vous contacterez un professionnel, mieux s’en porteront vos pieds.

Traitements maison des ongles incarnés

Si vous souffrez d’un ongle incarné, il existe différentes façons de soulager votre douleur. Ci-dessous, voici quelques moyens d’y arriver.

  • Bains de pieds désinfectants : faites tremper votre pied dans de l’eau saline afin de désinfecter la plaie. Répétez le tout 1 à 2 fois par jour.
  • Crème antibiotique : procurez-vous des produits médicaux en vente libre
  • Désinfecter et assécher le pied : nettoyez bien votre pied avec du savon et assurez-vous de bien le sécher en sortant de la douche.
  • Panser le pied : après avoir bien effectué le nettoyage, la désinfection et le séchage du pied, appliquez une compresse de gaze stérile pour protéger l’orteil

N’oubliez pas toutefois que ces conseils ne remplacent pas une visite chez un podiatre. Et bien sûr, n’attendez-vous pas trop longtemps !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie