La bunionette (quintus varus)

La bunionette (quintus varus)

Aussi surnommée quintus varus ou oignon du tailleur, la bunionette est une déformation du petit orteil causée par une déformation de l’os du 5e métatarse.

Considérée comme une condition miroir à l’oignon du pied (hallux valgus), la bunionette provoque une déviation du dernier orteil qui complique le chaussage.

S’il n’est pas correctement pris en charge, ce trouble du pied engendre un grave inconfort et des complications qui peuvent devenir dramatiques pour certaines personnes.

Pour être en mesure de consulter un podiatre à temps, il est bon d’être au fait des circonstances dans lesquelles se manifeste le quintus varus.

Voici les symptômes, causes et traitements de la bunionette au pied.

Symptômes et complications

Même si la bunionette se distingue facilement d’autres déformations du bout du pied comme l’hallux valgus ou les orteils marteaux, il convient tout de même de savoir la reconnaître.

Avant de devenir véritablement problématique, cette forme de métatarsalgie engendre des désagréments esthétiques de même que différents symptômes comme :

  • Une douleur notable à l’articulation du petit orteil;
  • Des difficultés à se chausser confortablement;
  • Un épaississement de la peau à l’endroit concerné;
  • La déviation de la base de l’orteil atteint vers l’extérieur;
  • Des rougeurs et de l’enflure;
  • Une raideur considérable de l’orteil;
  • L’accumulation de corne, de cors ou de callosités à la base de l’orteil.

Sans une prise en charge efficace, la bunionette est susceptible de s’aggraver.

Les complications peuvent prendre des proportions très dérangeantes, voire inquiétantes :

  • Une douleur chronique;
  • Une bursite inflammatoire aiguë;
  • Une amplification de la déviation osseuse, allant jusqu’à une rétraction de l’orteil;
  • L’apparition d’une plaie;
  • L’arthrose;
  • L’inflammation de l’os de la phalange (ostéite);
  • Une luxation de l’articulation.

Évidemment, si le pied est traité dès l’apparition des premiers symptômes, les chances de voir ces complications arriver sont plutôt minces.
Toutefois, pour une personne qui souffre déjà d’une condition comme le pied diabétique, une plaie infectée peut s’avérer très dangereuse.

Causes et facteurs aggravants

La bunionette est due à des déviations osseuses complémentaires.

La première fait état de l’os métatarsien qui s’oriente vers l’extérieur en formant une saillie. La seconde voit la dernière phalange du petit orteil s’arquer vers l’intérieur et s’approcher des orteils avoisinants.

On peut attribuer ces déformations conjointes à une poignée de facteurs :

  • Un pied creux ou un pied plat;
  • Une malformation congénitale du pied;
  • Une maladie inflammatoire comme la polyarthrite rhumatoïde;
  • Des séquelles neurologiques dues à un accident vasculaire cérébral;
  • Un choc ou un traumatisme mal soigné au pied;
  • Le port de souliers inadaptés aux pieds qui n’offrent pas suffisamment d’espace aux orteils;
  • L’utilisation fréquente de souliers à talons hauts;
  • La pratique d’un sport qui augmente la charge sur le petit orteil comme le ski ou le ballet.

Prévention de la bunionette

Comme nous avons pu le voir, la bunionette doit faire l’objet d’un traitement médical le plus tôt possible.

Toutefois, la mise à contribution de quelques mesures préventives peut permettre d’en réduire les répercussions :

  • Maintenir un poids santé.
  • Réduire le port de chaussures à talons hauts.
  • Faire l’acquisition de souliers aux bouts larges qui ne compriment pas les orteils.
  • Éviter de marcher pieds nus ou de porter des chaussures qui sont trop souples comme des sandales ou des mocassins.
  • Porter des semelles orthopédiques préfabriquées ou un appareillage de protection installé près de l’articulation.

Si ces soins de première ligne ne suffisent pas à éviter l’apparition de la bunionette, il convient de contacter un podiatre afin qu’il puisse la diagnostiquer et la traiter.

Traitements médicaux

Pour remédier à la bunionette, le traitement de première ligne devrait s’orienter vers la correction du débalancement mécanique qui cause la déformation.

Néanmoins, avant de suggérer des manières de le faire, le podiatre procède à une série de tests pour mieux comprendre ce qui cause les douleurs.

Les examens suivants peuvent être utilisés par ce dernier :

Après avoir établi le diagnostic de quintus varus ainsi que ses causes, le podiatre élabore un plan thérapeutique pour en réduire les effets.

Les méthodes suivantes font généralement partie des traitements de la bunionette :

Si la bunionette est récalcitrante, des options plus invasives peuvent être suggérées pour contrôler son évolution.

On pense alors à des interventions chirurgicales du pied :

  • L’ostéotomie du métatarsien, qui consiste à faire la découpe de l’os qui cause la déformation en saillie;
  • La chirurgie percutanée, qui est beaucoup moins invasive et nécessite seulement de petites incisions au pied.

Normalement, le podiatre fait tout en son pouvoir pour sélectionner des alternatives conservatricesau détriment des chirurgies qui nécessitent une rémission de longue durée.

PiedRéseau – Pour en savoir plus

Vous aimeriez obtenir plus de renseignements sur la bunionette ? Nous publions beaucoup d’articles sur les déformations des orteils !

Par contre, même le site de PiedRéseau présente des informations intéressantes, rien ne vaut une véritable consultation en clinique podiatrique.

Vos pieds sont précieux, prenez-en soin !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!