Problèmes fréquents

Corne, cors (durillons) et œils-de-perdrix

Les cors, durillons et œils-de-perdrix sont des formations de chairs mortes sous les pieds. Elles peuvent devenir gênantes pour les individus lorsqu’ils marchent ou qu’ils pratiquent des activités physiques.

Souvent, les gens ayant les pieds plus fragiles sont sujets à en souffrir davantage. Toutefois, il s’agit d’un problème aux pieds qui se soigne facilement.

Corne, durillon, œil-de-perdrix : quelles sont les différences ?

Il est fréquent pour un individu de développer des problèmes de la peau. Il est toutefois important de savoir faire la différence entre ces 3 pathologies citées ci-dessous.

 

  • Cor ou durillon : il s’agit d’un amas localisé de corne qui épaissit beaucoup. Lorsqu’un amas se forme, il creuse la peau et crée de la douleur comme un caillou.

 

  • Corne : la corne est connue sous différents noms, comme callosité ou bien hyperkératose. Elle se caractérise par un épaississement diffus de la peau et peut former des fissures au talon si elle n’est pas traitée.

 

  • Œil-de-perdrix : ce sont aussi des cors, mais dans leur cas, ils sont plus avancés. Ils sont douloureux et ils ont un centre brunâtre. Ils se développent à cause d’une pression excessive de la peau ayant épaissi et d’un saignement interne au cor.

 

Dans l’un ou l’autre de ces 3 cas, votre podiatre, ou son infirmière spécialisée peut vous aider. Il ne faut pas hésiter à consulter pour conserver une peau et des pieds sains.

Symptômes

Les symptômes peuvent varier d’un cas à l’autre. Il faut donc prêter attention, et s’informer sur les douleurs ressenties.

 

  • Cor ou durillon : bien qu’au début parfaitement indolore, le durillon est un amas de corne qui peut devenir très embarrassant et douloureux. Il se loge généralement sous les pieds ou sur les orteils.

 

  • Corne : de couleur jaune pâle, la corne est indolore ou alors peu douloureuse.

 

  • Œil-de-perdrix : il s’agit d’une variété de cors de couleur rouge, causée par son inflammation et le saignement interne.

 

Habituellement, le mot d’ordre est toujours d’agir le plus rapidement possible en consultant un professionnel compétent.

Causes

Il existe plusieurs raisons pouvant expliquer qu’un individu souffre de problèmes comme la corne au pied, un durillon ou un œil-de-perdrix. Voici quelques causes pouvant être à l’origine de ces problèmes de peau.

 

  • Frottement répété : lorsque la peau du pied subit un frottement répété – lors d’une activité sportive ou d’une longue marche – cela peut créer l’apparition de corne, d’un cor ou d’un œil-de-perdrix.

 

  • Port de chaussures inadaptées : les orteils sont alors déformés par la chaussure, ce qui est la cause principale de la formation des durillons sur les orteils.

 

  • Troubles circulatoires : il s’agit également d’un problème qui peut favoriser l’apparition de durillons sur les orteils et le devant des pieds. Un risque d’ulcération s’ajoute alors.

 

  • Orteil déformé : les problèmes tels que les orteils en marteau et l’hallux valgus peuvent être à l’origine de la formation de cors au pied due à leur friction contre les chaussures.

 

Gardons en tête qu’il s’agit de microtraumatismes. Toutefois, si vous êtes diabétique ou que vous souffrez de callosités infectées, il est important de consulter un podiatre rapidement.

Prévention des cors, durillons et œils-de-perdrix

Il est possible d’agir afin d’éviter que certains problèmes de la peau ne se manifestent sur vos pieds. Voici quelques-uns de nos conseils.

 

  • Chaussures : optez pour des chaussures et des bas souples qui permettent à vos pieds de bouger suffisamment et qui épousent la forme de vos pieds.

 

  • Orthèses et semelles orthopédiques : Cela peut protéger vos pieds des traumatismes occasionnant vos cors aux pieds.

 

  • Hydratation des pieds : veillez à ce que vos pieds soient correctement hydratés chaque jour, surtout les zones plus sensibles.

 

  • Coussins gel et orthèses de silicone : si vos pieds sont endoloris, informez-vous auprès de votre podiatre afin de vous procurer des protections appropriées.

 

  • Réduire la pression : réduisez la pression au maximum afin d’éviter les frottements entre les chaussures et les zones irritées.

Soins du podiatre

Dans certains cas, l’intervention d’un professionnel est nécessaire afin de retrouver une bonne santé des pieds. Voici quelques traitements possibles.

 

  • Ablation des corps et callosités : l’opération se fait par un podiatre qui enlève le cor, durillon ou œil-de-perdrix sans causer de douleur.

 

  • Orthèses plantaires ou semelles orthopédiques : cela peut corriger la posture de vos pieds et vous éviter ou bien diminuer l’apparition des cors.

 

  • Redressement chirurgical des orteils : il s’agit d’une intervention chirurgicale dont le but est de redresser les orteils ou de corriger un hallux valgus

Personnes davantage concernées

Même si, pour certains individus, développer des cors ou des callosités peut être bénin, pour d’autres, cela peut occasionner des complications.

 

  • Les diabétiques : ils développent parfois des cors au pied pouvant se transformer en plaies difficiles à guérir.

 

  • Les personnes âgées : elles ont une peau sensible et plus fine. Il leur faut donc être vigilantes lorsqu’elles sentent une pression ou un frottement sur leurs pieds et leurs orteils.

PIEDRÉSEAU – Pour en savoir plus

Vous avez encore des questions ? Sachez que nous publions régulièrement sur le sujet !

Toutefois, bien que le site de PIEDRÉSEAU contienne une multitude d’informations sur les descriptions des pathologies, il ne remplace pas une consultation avec un podiatre.

 

Vos pieds sont précieux, prenez-en soin!

Voir tous les problèmes fréquents

Trouver une clinique qui offre ces orthèses