Hallux valgus (Oignon de pied)

Oignon du pied (hallux valgus)

Une déformation dans la région du gros orteil rend-elle votre pied difficile à chausser ? Cette même déformation fait-elle grossir votre gros orteil depuis la base ? Ressentez-vous une douleur articulaire et inflammatoire ? Si oui, n’attendez pas et consultez un podiatre, car vous souffrez probablement d’un oignon au pied (hallux valgus).

Pour en apprendre plus sur les causes et les traitements de l’oignon au pied, téléchargez notre fiche informative ici

Symptômes de l’oignon de pied

Même si, au début, l’oignon est sans douleur, ne vous laissez pas berner. L’hallux valgus peut rapidement provoquer des symptômes incommodants, allant de la simple douleur locale à l’ongle incarné en passant par des troubles de mobilité.

Voici un aperçu des symptômes provoqués par l’oignon de pied:

  • Apparition d’une bosse à la base du gros orteil créée par une déviation caractéristique de l’articulation
  • Début du déplacement du gros orteil vers le 2e orteil
  • Apparition de raideurs articulaires et de douleurs lorsqu’on bouge de façon droite
  • Difficulté à se chausser (élargissement de l’avant-pied)
  • Deuxième orteil qui se déforme et devient griffe ou en marteau
  • Douleur dans l’articulation (arthrose)
  • Bursite
  • Durillon (sur le deuxième orteil et la plante du pied)
  • Ongles incarnés

Les complications possibles

Si l’oignon du pied est généralement facile à traiter lorsqu’il est pris en charge tôt, il peut aussi engendrer des symptômes plus graves sans un traitement adéquat.

Voici une liste des complications pouvant survenir en réponse à un oignon du pied ;

  • Un hallux limitus puis un hallux rigidus
  • La désarticulation du deuxième orteil
  • Des infections cutanées qui apparaissent à cause des durillons
  • Une modification de la posture en réponse à la compensation musculaire

Ce qui cause l’oignon au pied

Il existe plusieurs causes pouvant expliquer l’apparition d’un oignon au pied. Il peut s’agir d’antécédents familiaux, du port de chaussures inadéquates, de l’âge de la personne, etc. Voici, ci-dessous, quelques-unes des causes souvent observées en cabinet par les podiatres.

  • Pied plat
  • Facteurs héréditaires
  • Port de chaussures trop étroites
  • Gros orteil trop long (pied égyptien)
  • Hyperlaxité ligamentaire (ligaments plus flexibles que la normale)
  • Pied creux hypermobile (pied avec arche élevée, mais qui s’affaisse à la marche)
  • Grossesse ou ménopause qui peuvent mener à l’affaissement du pied et à l’élargissement de l’avant-pied
  • Certains facteurs mécaniques comme l’hyperpronation, une hypermobilité du pied, une arche plantaire surélevée ou trop basse

Pour prévenir l’oignon de pied

Il est important de prendre soin de vos pieds de façon quotidienne.

C’est d’ailleurs la meilleure façon de prévenir l’apparition d’oignons aux pieds. Bien sûr, si vous souffrez déjà d’une condition podiatrique qui vous dispose à développer l’oignon au pied, il est nécessaire d’être encore plus alerte.

  • Optez pour des chaussures adaptées : préférez les chaussures qui laissent suffisamment d’espace à vos orteils pour bouger. Reléguez au placard celles aux bouts pointus qui compressent vos orteils.
  • Faites évaluer vos pieds par un podiatre : dès qu’une déviation se présente ou que vous ressentez les symptômes de l’oignon de pied, ne tardez pas et consultez.
  • Agissez rapidement : si, dans votre famille, le problème d’oignon au pied est héréditaire, soyez vigilant. N’attendez pas que votre oignon soit rendu à un stade avancé.

Protéger son oignon au pied

L’oignon du pied au stade avancé ne peut pas être retiré sans une chirurgie.

Toutefois, si l’inflammation est contrôlée et que le podiatre ne juge pas qu’il est nécessaire d’en faire l’ablation, il faut protéger l’orteil.

À cet effet, plusieurs appareils de protection sont disponibles en vente libre pour contribuer à la protection du pied :

  • Le séparateur d’orteil unique ou multiple : l’utilisation d’un tel dispositif dépend du degré de déformation présent. Il permet d’éviter que l’orteil déformé vienne empiéter sur les orteils adjacents et réduit les probabilités d’une lésion.
  • Le protecteur coussiné en gel : posé sur l’orteil problématique, il contribue à réduire les frottements et la charge exercés par la chaussure sur le pied. Ce coussinet protecteur est souvent fait de silicone.

Les traitements pour soulager l’oignon au pied

Il est possible de traiter l’oignon au pied en ayant recours à des méthodes plus douces. Bien sûr, il faut s’assurer d’améliorer les conditions de santé podiatrique de base.  Parfois, cela fonctionne avec les moyens proposés ci-dessous.

  • Port des chaussures appropriées aux dimensions du pied et aux activités
  • Exercices prescrits par votre podiatre de façon assidue
  • Thérapie manuelle des pieds
  • L’application de glace et la prise d’anti-inflammatoires

Soins du podiatre

Lorsque les méthodes proposées ci-haut ne suffisent pas à soulager votre oignon au pied, il est nécessaire d’avoir recours aux soins d’un podiatre. Celui-ci saura vous proposer des traitements différents pour guérir votre hallux valgus.

Si les méthodes thérapeutiques moins invasives échouent, le podiatre peut alors considérer les bienfaits d’une chirurgie de l’oignon pour soulager son patient.

Traitements chirurgicaux pour l’oignon du pied

La chirurgie du pied représente un traitement de dernier recours pour remédier à l’hallux valgus.

Quand toutes les options conservatrices ont été épuisées, le podiatre peut suggérer la tenue d’une intervention plus invasive.

Voici les différentes procédures que le podiatre est habilité à proposer :

La chirurgie de l’orteil : elle consiste à redresser l’orteil à l’aide d’une technique d’angulation de l’os. Ce type d’intervention est utilisé lorsqu’il y a d’importants frottements entre l’orteil déformé et l’orteil voisin.

La chirurgie de la tête métatarsienne : cette technique chirurgicale permet de traiter un oignon au pied à un stade plus précoce. 

La chirurgie de la base métatarsienne : ce procédé est davantage sélectionné lorsque l’hallux valgus en est à un stade tardif. La procédure de la base métatarsienne se penche également sur les pieds anormalement flexibles ou ceux des enfants.

L’intervention chirurgicale complexe : mobilisée dans les cas graves, l’intervention complexe permet de s’attaquer à des déformations multiples et nécessite parfois une action directe sur les articulations des orteils.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie