Quelques conseils pour la course à pied en automne

Mise à jour le août 14, 2023

Quelques conseils pour la course à pied en automne

À l’arrivée de l’automne, le changement de température et de luminosité peut affecter votre taux d’énergie. Conserver une routine sportive est un excellent moyen pour préserver votre forme physique, mais aussi votre santé mentale. Il peut toutefois être décourageant de sortir sous la pluie ou d’affronter le vent. Voici donc quelques conseils pour continuer de profiter des bienfaits de la course à pied en automne.

Prévenir les dangers de la course à pied en automne

Courir en automne nécessite une meilleure préparation en raison de l’ensoleillement réduit, du froid et de l’humidité. 

Que l’on coure tôt le matin ou plutôt en fin de journée, il est probable que l’obscurité soit de la partie. Prévoyez de porter des éléments réfléchissants sur vos vêtements ou une lampe frontale afin de rester bien en vue des véhicules. 

Si vous courez sur des surfaces glissantes, comme sur un sol tapissé de feuilles humides, prévoyez des chaussures qui soient adaptées pour ce genre de terrain. Vous vous épargnerez le risque de foulures. Préférez un trajet qui vous est familier et proche de chez vous pour pouvoir vite être repéré en cas de blessure. 

Jugez de la température pour vous habiller adéquatement. S’il fait froid, vous pouvez superposer les couches pour pouvoir vous alléger à mesure que votre corps se réchauffera. Les tissus respirants vous permettront d’évacuer la transpiration et de ne pas attraper froid. 

La course à pied en automne : s’habiller pour affronter le froid

Pratiquer la course à pied en automne a ceci d’avantageux que la température permet de courir sans souffrir de la chaleur. Le froid peut toutefois affecter votre endurance et vos objectifs.

Pour vous habituer à la température ambiante, privilégiez la technique des pelures d’oignon pour conserver votre chaleur, mais aussi pouvoir vous dévêtir progressivement. L’automne est une saison habituellement assez humide, alors une veste et des souliers de course imperméables pourraient s’avérer utiles. Si la saison est très avancée, le port d’un bonnet respirant et de gants peut être une bonne idée pour courir confortablement. 

Enfin, vous vêtir de chaussettes dans un textile imperméable et respirant comme la laine vous permettra de garder vos pieds au sec. En plus de protéger vos pieds du froid, celles-ci vous éviteront la formation d’ampoules et de lésions qui pourraient être créées à la suite du frottement d’une peau humide contre le soulier. 

Choisir des souliers pour courir en automne

Dans le cas des sports de plein air comme la course à pied, le choix des souliers doit inclure les conditions météorologiques et l’aspect du terrain dans l’équation. 

Des souliers de sport adaptés à votre course doivent convenir à la morphologie de vos pieds, mais aussi à celle de votre corps. Les matériaux du soulier doivent être suffisamment flexibles et soutenir la cambrure du pied. Leur semelle ne doit pas être complètement plate. S’il pleut ou s’il neige, l’imperméabilité sera également une caractéristique essentielle.

Si vous souffrez d’une déformation au pied, il est possible de demander conseil à votre podiatre. Un bilan podiatrique permettra d’évaluer vos points d’appui et si une orthèse sur mesure serait nécessaire. 

Si vous pratiquez la course à pied à l’approche de l’hiver, les surfaces peuvent être très glissantes, voire dangereuses. L’option de souliers à crampons serait à explorer pour maintenir votre stabilité et votre sécurité.

Éviter les blessures liées à la course à pied en automne

Au même titre que les échauffements et les étirements, le renforcement musculaire et l’adaptation de la course aux conditions automnales peuvent vous prémunir contre les risques de chute et de blessure.

Pour soutenir votre stabilité, vous pouvez incorporer des exercices de renforcement musculaire. Les exercices de gainage vont renforcer votre tronc, tandis que les squats solliciteront vos cuisses.

Avant votre séance, prévoyez un minimum de 5 minutes pour vous échauffer. Des petits cercles de cheville et une marche soutenue en déroulant bien le pied vont permettre aux muscles et articulations de s’assouplir ainsi qu’au corps de se réchauffer. 

Si la course à pied automnale est nouvelle pour vous, il serait intéressant de commencer par parcourir de petites distances en alternant périodes de course et périodes de marche. Ceci vous aidera à apprivoiser ces nouvelles conditions et à courir sans risque de vous blesser.

Vous mettre à la course à pied en automne avec les conseils de votre podiatre

L’entraînement à la course à pied et le type d’équipement à choisir peut sembler laborieux lorsque l’on débute, notamment si les conditions météorologiques s’en mêlent. Pour une adaptation ou un perfectionnement à la course à pied en automne, référez-vous à votre podiatre du réseau PiedRéseau. Vous bénéficierez de conseils avisés sur les exercices préparatoires, les orthèses et les souliers qui vous conviendront le mieux.

Trouver une clinique
Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Choose your network / Choisissez votre réseau
FootNetwork

Québec

Un membre