Les crevasses au talon

Les crevasses au talon

Le talon joue un rôle indispensable dans le maintien de l’équilibre du corps. Pour s’acquitter de cette tâche, il est soumis à une pression particulièrement forte. 

En temps normal, quand le corps est équilibré correctement, la peau du talon ne subit pas une pression inégale. Or, dans certains cas, l’épiderme de cette partie du pied est mal sollicité ou votre peau est particulièrement vulnérable aux conditions externes.

Combiné à un frottement et un assèchement du talon, ce débalancement provoque alors ce qu’on appelle des crevasses.

D’abord superficielles, les fissures peuvent éventuellement provoquer des entailles très profondes et s’infecter.

Ce problème de peau peut provoquer des douleurs et un inconfort allant jusqu’à rendre la marche pénible. 

Même si elles sont généralement faciles à traiter, les crevasses du talon sont à prendre au sérieux.

Symptômes et signes avant-coureurs

D’apparence parfois inoffensive, le talon crevassé passe par un certain nombre de stades avant de devenir problématique. Pour intervenir avant d’en arriver à l’infection, il convient de savoir en reconnaître les symptômes.

Cette pathologie de la peau du talon est facilement identifiable. Avant de se craqueler, elle présente les signes suivants :

  • Une peau tendue lorsque le talon est sollicité 
  • Une peau sensible
  • Un assèchement considérable
  • Des démangeaisons
  • Une peau brunâtre

Ensuite, si la peau du talon ne reçoit pas les soins adéquats, celle-ci peut empirer et voir apparaître des crevasses douloureuses.

Les symptômes sont alors davantage tournés vers :

  • Un talon extrêmement sec dans son entièreté
  • Une peau blanchâtre, jaunâtre ou rougeâtre
  • Une desquamation (une peau qui pèle)
  • Des saignements au talon
  • Des lésions qui s’infectent
  • Des difficultés à se déplacer

Dans les cas les plus avancés, une plaie qui ne bénéficie pas du traitement approprié peut faire place à des infections plus graves. 

Un pied d’athlète et une infection bactérienne font partie des pathologies susceptibles de s’y développer dans les conditions propices.

Si certains symptômes vous inquiètent ou que les crevasses vous font souffrir, il est important de consulter un podiatre ou un professionnel de la santé.Il sera en mesure de déterminer les causes précises de votre condition et de vous proposer le traitement qui répond le mieux à votre situation.

Causes et facteurs de risque

Les crevasses du talon peuvent se manifester en réponse à des facteurs plutôt variés.

On peut entre autres évoquer des situations comme :

  • Un climat chaud et sec
  • Une déshydratation prolongée de la peau non traitée qui empêche la régénération des cellules cutanées
  • Des callosités non traitées qui se fendent
  • Le port régulier de chaussures ouvertes
  • La pratique d’un sport à haute intensité comme la course à pied ou le tennis
  • Le choix d’un soulier mal ajusté ou qui offre peu de support au talon
  • La marche pieds nus
  • Un surplus de poids
  • Un régime alimentaire faible en vitamines et minéraux
  • Une pronation sévère des pieds
  • Les pieds creux

Certaines maladies ou affections sont parfois aussi responsables de talons crevassés :

  • Le psoriasis : il assèche la peau et provoque une inflammation qui facilite l’apparition de crevasses au talon.
  • Le diabète : le pied diabétique n’a pas la même hydratation naturelle que le pied sain, il est donc plus sensible aux callosités et aux fissures.
  • L’hypothyroïdie : elle assèche et refroidit la peau, la rendant susceptible de craquer à divers endroits.
  • L’eczéma : cette maladie de peau provoque l’apparition de plaques et de démangeaisons qui permettent aux fissures de se développer.

Prévention des crevasses au talon

Bien que les crevasses au talon aient rarement des complications fâcheuses, il convient tout de même de savoir les prévenir. 

Des mesures simples, mais efficaces peuvent être utilisées en ce sens :

  • Hydrater de façon quotidienne le talon et la plante des pieds
  • Retirer régulièrement la corne accumulée à l’aide d’une lime exfoliante
  • Prendre des bains de pieds afin de ramollir la peau et faciliter l’exfoliation
  • Choisir des souliers ajustés qui supportent les talons et l’avant du pied de façon adéquate
  • Maintenir un poids santé
  • Éviter les sports qui sollicitent le talon de façon excessive comme la course à pied sans la chaussure adéquate
  • Éviter le plus possible les chaussettes faites de matières synthétiques

Si toutefois l’adoption de ces dispositions ne parvient pas à soulager la douleur, une consultation chez un podiatre doit être considérée.

Traiter les crevasses au talon

Le podiatre est l’expert du pied sous toutes ses facettes. Pour les douleurs musculaires, les troubles du squelette ainsi que pour les problèmes dermatologiques du pied. 

Il est donc en mesure de prendre en charge le diagnostic et le traitement des crevasses au talon.

Après l’évaluation du pied par le podiatre, celui-ci met à votre disposition plusieurs types de traitement. Il tentera cependant de sélectionner les thérapies les moins invasives possible.

Ses suggestions pourront pencher vers :

  • Les soins des pieds, avec des bains de pieds ou un prétraitement émollient supervisé par une équipe médicale
  • Des orthèses plantaires sur mesure, afin de corriger le débalancement et soulager le talon crevassé.
  • Le retrait des callosités gênantes qui peuvent causer des lésions
  • Des chaussures adaptées à la morphologie du pied, pour soutenir davantage le talon
  • Un pansement spécifique pour protéger le talon crevassé pendant la guérison
  • Une crème hydratante d’ordonnance

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie