Quelle est la différence entre un podiatre et un podologue ?

Mise à jour le 22 mai 2020

Quelle est la différence entre un podiatre et un podologue ?

*Ce texte traite de la différence entre le podiatre et le podologue au Québec.

Le podiatre est un professionnel médical habilité à soigner la plupart des douleurs et maux du pied.

Pour sa part, le podologue québécois soulage les inconforts plantaires en offrant des services de soins des pieds.

Voici 4 différences qui vous permettront de mieux distinguer le podiatre du podologue.

Un professionnel du pied certifié

L’une des distinctions les plus majeures entre les deux professions est la qualification nécessaire.

Puisque le podiatre exerce dans un cadre reconnu et réglementé, celui-ci doit se conformer à certaines exigences.

Il doit par exemple être détenteur d’un doctorat en médecine podiatrique.

Cette formation d’une durée de 4 ans lui permet d’acquérir les compétences nécessaires au traitement de nombreux problèmes du pied.

Quant à lui, le podologue administre des soins qui ne sont pas légalement reconnus au Québec.

Comme la podologie n’est pas officiellement une discipline médicale, les formations disponibles sont majoritairement offertes par des établissements privés.
Ultimement, le podiatre doit faire partie de l’Ordre des podiatres du Québec et se conformer aux standards de qualité

Le champ de compétences du podiatre

Contrairement aux soins pouvant être administrés par le podiatre, le podologue doit s’en tenir aux actes techniques comme la pédicure ou le bain de pieds non médicamenteux.

Les gestes médicaux sont réservés au podiatre, qui dispose de la formation et des compétences appropriées pour le faire.

Traditionnellement, le podiatre est en mesure de traiter 3 types de troubles plantaires : les douleurs musculo-squelettiques, les conditions dermatologiques et les problèmes aux ongles.

Le podiatre traite les douleurs musculo-squelettiques comme :

Les troubles dermatologiques tels :

Et les problèmes liés aux ongles d’orteils tels que :

Les soins du pied

À défaut de pouvoir poser des gestes médicaux, l’expertise principale du podologue s’oriente vers les soins superficiels du pied.

Il peut par exemple procéder à la coupe et l’entretien des ongles d’orteils.

Mais, advenant une blessure au pied sérieuse ou infectée, celui-ci n’est pas en droit d’intervenir de la même manière que le podiatre.

Outre les soins esthétiques normalement administrés par le podologue, 

le podiatre dispose d’un arsenal de traitements à sa disposition.

On peut par exemple évoquer :

Par la suite, si les soins des pieds ne parviennent pas à vous soulager, le podiatre peut recommander la tenue d’examens supplémentaires afin d’étoffer son diagnostic.
L’examen biomécanique, la radiographie numérique et la numérisation 2D/3D font tous partie des outils à la disposition du podiatre pour analyser vos dispositions plantaires.

Le podiatre et les traitements médicaux

Alors que le podologue doit s’en tenir aux interventions de surface, le podiatre est capable d’offrir un traitement et un suivi médical complets.

Parmi les traitements réservés aux podiatres, on dénombre :

Au Québec, tous les podiatres détenant un diplôme de l’UQTR peuvent pratiquer des chirurgies mineures du pied comme :

Certains podiatres détiennent aussi une résidence en chirurgie podiatrique qui leur permet d’effectuer des interventions osseuses ou plus invasives.

PiedRéseau : parce que rien ne vaut une véritable consultation en clinique podiatrique

Le podiatre surpasse le podologue sur le plan de la compétence et de liberté d’action.

Il peut diagnostiquer, traiter et effectuer un suivi médical de vos douleurs aux pieds.


Confiez vos pieds à un professionnel, prenez rendez-vous avec un podiatre PiedRéseau.

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d'opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!