Le bandage thérapeutique (taping)

Les différents types de bandage thérapeutique

Souvent utilisé en complément à la thérapie physique, le taping joue un rôle thérapeutique chez plusieurs types d’individus.

Celui-ci se décline de 3 façons : le bandage athlétique, le taping neuro-proprioceptif et finalement le bandage thérapeutique ou compressif.

Chaque forme de taping occupe une fonction bien particulière.

Le bandage athlétique

Forme de taping la plus courante, le bandage athlétique est fait avec un ruban blanc.

Ce bandage est surtout sollicité pour limiter ou guider les mouvements du pied qui pourraient aggraver une blessure musculaire ou articulaire comme une entorse.

Il peut aussi prendre effet pendant la réadaptation, lorsque le sportif reprend progressivement la pratique de son activité.

Le bandage neuro-proprioceptif

Utilisé pour encourager un renforcement musculaire, le taping neuro-proprioceptif est moins restrictif que le bandage athlétique.  

Ce type de bandage favorise une diminution de l’inflammation au pied ainsi qu’une réduction des douleurs liées à la blessure.

Le bandage thérapeutique

Constitué de plusieurs couches de ruban adhésif, le bandage thérapeutique a pour objectif de diminuer la tension dans certains articulations et structures.

Il peut par exemple agir sur les muscles ou les ligaments du pied.

Cette forme de taping agit également sur la biomécanique et la posture du corps.

Avantages du bandage thérapeutique

Le grand nombre de possibilités thérapeutiques qu’offre le taping font de celui-ci un traitement polyvalent pour les pathologies ou blessures musculo-squelettiques.

Parmi ces avantages, on retrouve :

  • Une accélération du processus de guérison
  • Une diminution de la douleur musculaire ou articulaire
  • La capacité de renforcer des muscles en perte de vigueur
  • Une diminution de la tension musculaire du pied et de la jambe
  • La correction efficace d’un mauvais positionnement articulaire
  • La diminution du temps de récupération après l’effort soutenu

Ce qu’on peut traiter avec le bandage thérapeutique

Comme nous avons pu l’établir, le bandage thérapeutique n’est pas exclusivement réservé aux sportifs.

Ce traitement intervient autant à titre préventif que correctif.

Voici d’ailleurs ce que le taping contribue à traiter:

  • La lombalgie (douleur au bas du dos)
  • Une fasciite plantaire (aponévrosite plantaire)
  • Les tensions musculaires
  • Une instabilité articulaire temporaire comme l’entorse du pied
  • Les faiblesses musculaires
  • L’épine de Lenoir ou calcanéenne
  • Une contusion ou un claquage musculaire
  • Des spasmes musculaires douloureux
  • Une périostite tibiale
  • Les enflures articulaires
  • Une tendinite au tendon d’Achille
  • Une perte de tonus musculaire après une intervention chirurgicale
  • Des problèmes d’ordre posturaux ou biomécaniques

Si vos symptômes sont ligamentaires, musculaires ou articulaires et que vous souhaitez obtenir un traitement par bandage thérapeutique, il est important de consulter un professionnel.

Le procédé d’application d’un bandage thérapeutique

Avant d’effectuer un taping, un diagnostic sera établi par votre podiatre traitant.

Afin d’y parvenir, il est possible qu’il recommande une évaluation posturale ou encore un examen biomécanique.

Une fois l’origine de la blessure et les antécédents du patient bien identifiés, le podiatre sélectionne le bandage qui convient le mieux.

Puisque le taping intervient dans le traitement de nombreuses blessures, plusieurs techniques peuvent être privilégiées.

Mais de façon plus générique, c’est ce processus qui prime:

  • Le professionnel mesure et découpe les bandelettes qui serviront au taping
  • Le patient est invité à s’installer dans une position qui permet au podiatre de procéder
  • Une première bande d’adhésif est apposée avec une légère tension sur la zone à traiter
  • Une deuxième bandelette est appliquée
  • Des manipulations sont effectuées par le podiatre directement sur la région affectée afin d’obtenir la tension souhaitée
  • Au besoin, d’autres morceaux d’adhésif viennent compléter le bandage
  • Si le cas l’exige, le patient est prié d’ajuster sa position afin de favoriser une tension naturelle dans le taping

Si aucune allergie ne se déclare, le bandage thérapeutique au pied peut être conservé pendant 5 jours.

Traitements complémentaires

Puisque le bandage thérapeutique est bénéfique et simple à réaliser, il est courant de l’associer à d’autres formes de traitement comme :

  • La thérapie manuelle des pieds, qui mobilise les articulations du pied à l’aide de manipulations douces
  • Une routine personnalisée d’exercices et d’étirements
  • La physiothérapie
  • Des orthèses plantaires, qui peuvent par exemple limiter la réapparition d’une fasciite plantaire

Le bandage thérapeutique : traitement de première ligne pour les blessures au pied

Il peut sembler contre intuitif de confier le soulagement d’une douleur musculaire à de simples bandelettes adhésives colorées.

Néanmoins, le bandage thérapeutique constitue une méthode efficace pour traiter des blessures comme la fasciite plantaire ou la tendinite au tendon d’Achille.

La pose d’un taping exige toutefois une technique professionnelle que le podiatre est en mesure de vous offrir.

Pour en savoir plus au sujet du traitement par bandage thérapeutique, consultez votre clinique PiedRéseau.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie