S'abonner à l'infolettre

5 raisons de faire de l’exercice malgré un pied dans le plâtre

Mise à jour le 11 avril 2021

5 raisons de faire de l’exercice malgré un pied dans le plâtre

En temps normal, le maintien d’un mode de vie sédentaire est déconseillé par les professionnels de la santé.

Mais, lorsque vous êtes victime d’une fracture au pied qui réduit vos possibilités de bouger, la sédentarité peut sembler nécessaire.

Pourtant, si la situation le permet, vous devriez saisir toutes les occasions de vous mouvoir.

Voici 5 raisons de continuer l’exercice malgré un pied dans le plâtre.

1. L’exercice facilite la guérison du pied

Évidemment, la pose d’un plâtre au pied ou à la jambe ne devrait pas être prise à la légère.

D’ailleurs, plusieurs paramètres comme la nature de la blessure et le type de plâtre sont à considérer avant d’entreprendre des exercices.

Cependant, si vous avez le feu vert de votre médecin, le mouvement peut grandement bénéficier à la guérison de votre pied.

L’activité physique dispose des effets suivants sur le fonctionnement de l’organisme :

  • Une amélioration du flux sanguin
  • Permet de conserver un bon tonus musculaire
  • Le maintien de la souplesse des orteils
  • La réduction de l’inflammation des tissus
  • Diminuer l’incidence d’une thrombose veineuse (phlébite)

2. Elle permet de conserver une bonne densité osseuse

Le port d’un plâtre d’une façon prolongée apporte son lot d’embûches physiologiques.

Comme le pied doit être maintenu dans une position stable pendant plusieurs semaines, ses structures ne sont pas mobilisées comme à l’habitude. 

L’un des résultats possibles de cette immobilisation de longue durée est la perte de densité osseuse.

Heureusement, l’altération osseuse du membre affecté peut être ralentie par la réalisation d’exercices statiques ou, si la situation le permet, d’exercices en mouvement.

3. Elle réduit la prise de poids

Inévitablement, le manque d’exercice ne sera pas tendre sur votre ligne.

Même s’il peut être difficile de se motiver à bouger avec un plâtre, un minimum de mobilité vous empêchera d’adopter de mauvaises habitudes de vie pendant votre convalescence.

Il faut également penser aux suites de l’immobilisation plâtrée quand il faudra vous remettre à vous déplacer normalement.

En effet, la prise de poids est elle-même responsable d’autres blessures du pied.

L’embonpoint peut, entre autres, faciliter l’apparition de :

4. Elle minimise l’atrophie des structures du pied

Puisque les orteils d’un pied plâtré sont peu sollicités, ceux-ci peuvent s’affaiblir, voire se déformer momentanément.

Suivant le retrait de votre plâtre, il est probable que vous puissiez distinguer des modifications musculo-squelettiques comme :

  • Un mollet et un quadriceps plus petits que ceux de la jambe saine
  • Une raideur articulaire dans la cheville
  • Des orteils plus rigides
  • Pendant la marche, un pied qui semble s’orienter vers l’extérieur

La relative atrophie d’une jambe ou d’un pied longtemps immobile est normale.

Néanmoins, l’utilisation d’exercices permet d’en réduire les effets et de minimiser la perte de masse musculaire.

5. Elle permet de garder un bon moral

La guérison d’une fracture ou d’une lésion au pied n’est pas seulement physique, elle doit être mentale aussi.

Dans cette optique, les bienfaits de l’activité physique sur la santé psychologique sont loin d’être négligeables.

Celle-ci permet, entre autres, de contrecarrer les effets négatifs de la sédentarité sur la santé psychique, tels que :

  • La dépression
  • Les sautes d’humeur
  • Les troubles du sommeil
  • L’agressivité
  • La baisse d’énergie
  • L’anxiété et le stress

Reprenez l’exercice en toute confiance grâce à l’équipe de PiedRéseau

Une fois le plâtre retiré et le pied guéri, des dispositifs orthopédiques peuvent être nécessaires pour la pratique régulière d’un sport.

C’est là que votre podiatre intervient.

En analysant votre situation et vos précédents diagnostics, celui-ci peut proposer des orthèses plantaires sur mesure faites pour le sport et même l’installation d’un bandage thérapeutique.

Bouger à nouveau après une longue convalescence, c’est possible grâce aux cliniques PiedRéseau.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau