Pied plat ou pied creux : Quel type de pied avez-vous ?

Douleurs articulaires, problèmes de posture ou arthrose du genou, une arche plantaire irrégulière cause plus de problèmes que vous ne le pensez.

Mais qu’est-ce qui cause l’apparition d’un pied plat ou d’un pied creux ? En quoi se distinguent-ils du pied normal ?

Explorons les différents types de pieds et les répercussions qu’ils peuvent avoir dans votre quotidien.

 

Le pied plat

 

Le pied plat possède une voûte plantaire affaissée. Ce type de pied est susceptible de vous causer bien des problèmes s’il ne fait pas l’objet d’un suivi !

Pour savoir si vos pieds sont plats, il vous suffit de vous munir d’une feuille de carton foncé et d’y déposer votre plante de pied mouillée.

Si l’empreinte laissée présente l’entièreté de votre pied, il est fort probable que vos pieds soient plats.

Outre les traces particulières, les caractéristiques du pied plat sont :

  • Un pied douloureux et sans cambrure
  • Une instabilité lorsque vous essayez de rester sur un pied
  • Un tendon d’Achille souvent plus petit
  • De l’inconfort qui s’étend aux autres articulations (chevilles, genoux et hanches)
  • Des genoux valgus 
  • Une cheville qui verse vers l’intérieur
  • De la douleur à la voûte plantaire
  • Des douleurs et tensions au bas du dos

Si vous tardez trop à vous occuper de pieds plats problématiques, ceux-ci peuvent mener à des complications fâcheuses comme :

En confiant rapidement vos pieds au podiatre, il est en mesure de vous proposer des façons de réduire les problèmes causés par vos pieds plats.

Généralement, selon le degré d’affaissement de votre arche plantaire, votre podiatre propose les traitements suivants:

 

Le pied creux

 

À l’opposé du pied plat, le pied creux affiche une courbure plantaire trop prononcée.

Afin de déterminer si vos pieds sont creux, vous pouvez procéder au même test que pour le pied plat.

Seulement, l’empreinte laissée par le pied creux est beaucoup plus mince, et ne présente que la pointe de votre pied et votre talon.

Contrairement à l’autre type de pied problématique, le pied creux peut être lié à des troubles neurologiques hors de votre contrôle.

On reconnaît le pied creux selon les attributs suivants :

  • Un pied très rigide 
  • Une bosse visible sur le dessus du pied
  • Des crampes aux mollets fréquentes
  • Une sensation de déséquilibre lors de vos déplacements
  • Les entorses à la cheville sont monnaie courante
  • Des douleurs articulaires aux pieds, aux chevilles, aux hanches et aux genoux
  • Des difficultés à enfiler correctement les chaussures

Si vous pouvez associer la majorité de ces éléments à vos propres pieds, il est possible que ceux-ci soient des pieds creux.

Pour éviter de vous exposer à davantage de complications douloureuses, vous pouvez faire appel au podiatre.

À l’aide de l’imagerie posturale et la numérisation 2D/3D, il peut vous aider à comprendre comment vos pieds affectent le reste de votre corps.

Outre les douleurs articulaires et musculaires, les problèmes causés par le pied creux sont :

Heureusement, le podiatre traite couramment ce genre de déformation et peut vous proposer des méthodes thérapeutiques adaptées à votre style de vie.

Les traitements du pied creux s’orientent généralement vers :

 

PiedRéseau : Parce que tout le monde ne peut pas profiter d’un pied de type normal

 

Peu importe si vous avez un pied plat ou creux, il est primordial de ne pas négliger vos douleurs.

Les podiatres affiliés à PiedRéseau disposent d’une expertise complète pour diagnostiquer une déformation et suggérer le meilleur traitement possible.

Avant que les dommages soient irréversibles, contactez votre clinique PiedRéseau.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie