Les urgences en podiatrie, ça existe ?

Mise à jour le mars 15, 2024

Les urgences en podiatrie, ça existe ?

La médecine est un vaste monde, avec des situations parfois extrêmes pouvant gravement menacer la santé, voire la vie des patients. Celles-ci sont alors qualifiées d’urgences et doivent être prises en charge le plus rapidement possible afin d’éviter toute aggravation ou conséquence dramatique (accident, brûlure, hémorragie, traumatisme, etc.). En ce qui concerne les urgences podiatriques, elles consistent à traiter rapidement une condition critique aux pieds et sont prises très au sérieux.

Comment juger l’urgence de la condition médicale de vos pieds ?

Pour une urgence podiatrique, la première chose à faire est d’évaluer approximativement la condition médicale de vos pieds. Voici par exemple quelques questions à vous poser :

  • Quel est le degré de douleur ?
  • Êtes-vous capable de marcher ?
  • Votre pied a-t-il changé de couleur ?
  • Votre pied saigne-t-il ?

Si par exemple vous avez un ongle incarné infecté et que vous ne pouvez marcher ou vous appuyer sans ressentir un mal de pied extrême, dans ce cas il s’agit bien d’une urgence podiatrique. 

Selon la nature du problème, il peut être conseillé d’aller à l’hôpital avant le podiatre, comme si vous vous êtes ouvert le pied (verre, roche, bois, etc.) et que la plaie doit être rapidement suturée.

Qu’il s’agisse d’une urgence podiatrique ou pas, si vous souffrez au niveau des pieds, il est primordial de consulter rapidement, et ce, peu importe la gravité de la situation. Le mieux est d’appeler directement une clinique en podiatrie afin d’exposer votre situation. Celle-ci pourra ainsi vous guider pour la suite.

Les urgences qui doivent être rapidement traitées par un podiatre

De manière générale, voici les situations considérées comme des urgences podiatriques :

  • Une plaie ouverte présentant un risque d’infection (personnes diabétiques ou qui souffrent de troubles sanguins) ;
  • Un traumatisme du pied ou de la cheville ayant récemment eu lieu (fracture, entorse, etc.) ;
  • Un ongle incarné déjà très infecté ;
  • Une infection et une douleur empêchant de poser votre pied au sol.

Dans ces cas-là, il faut intervenir rapidement afin de prévenir d’éventuelles formes de complications, présentes ou futures.  

Concernant les maux ou inconforts considérés comme non urgents, ils doivent être adressés dès que possible, avant qu’ils ne s’aggravent et ne se transforment en mal de pied extrême ou en urgence podiatrique. Il peut ici s’agir d’une verrue plantaire, d’un ongle douloureux, d’un suivi pour les orthèses plantaires, d’une mycose au niveau des ongles, ou encore d’une douleur tolérable ne nécessitant pas une intervention immédiate. 

H3 — Que faire si la clinique est fermée alors que je vis une urgence ?

Vous avez fait une mauvaise chute sur le pied et vous n’arrivez plus à le bouger sans ressentir une intolérable douleur. Il est tard dans la soirée et les cliniques podiatriques sont toutes fermées. Que faire ? 

Il existe des podiatres sur appel, mais c’est assez rare. Rien ne vous empêche toutefois de regarder sur le site de votre clinique ou de faire une recherche sur internet. Si cette solution ne fonctionne pas et que votre mal de pied extrême ne fait qu’empirer, rendez-vous directement à l’urgence. 

Si vous présentez une plaie ouverte importante ou une grave brûlure, l’urgence de l’hôpital est aussi une solution impérative afin de stopper le saignement dans un cas, et la dégradation des tissus dans l’autre.

Sachez que, même si vous êtes soigné∙e∙s à l’urgence hospitalière, il est fortement recommandé par la suite de consulter un podiatre. Seulement ce spécialiste est réellement qualifié pour traiter et suivre l’évolution de la blessure ou maladie dont vous souffrez au niveau des pieds.

Prendre l’urgence podiatrique au sérieux

Bien qu’ils soient parfois laissés de côté, les pieds sont tout aussi essentiels à la santé que les autres parties du corps et eux aussi ont droit à leur urgence. Ce sont eux qui vous permettent chaque jour de vous déplacer et il est donc plus que nécessaire d’intervenir rapidement en cas de problème grave ou de vive douleur. Plus vous agissez vite, plus vous vous offrez des chances de guérison et de soulagement. 

Vous vous êtes gravement blessé∙e ou vous ressentez un mal de pied extrême ? Ayez le bon réflexe en contactant immédiatement l’un des podiatres de PiedRéseau afin que celui-ci évalue la situation et prenne en charge votre urgence podiatrique.

Trouver votre clinique
Un membre