Comment traiter une crampe sous le pied ?

Mise à jour le juin 14, 2024

Comment traiter une crampe sous le pied ?

Vous arrive-t-il parfois de ressentir cette douleur soudaine et violente sous le pied, cette sensation de blocage ou de torsion violente sans savoir quoi faire ? La crampe sous le pied est généralement bénigne et arrive à tout le monde. Il est cependant important d’y prêter attention afin d’éviter qu’elle ne se produise trop souvent et d’être sûr qu’elle ne cache pas un véritable problème de santé. 

Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est la crampe sous le pied, ses différentes causes et les façons de la soulager en quelques gestes simples.

La crampe sous le pied : qu’est-ce qu’une crampe ?

Ce que l’on appelle une crampe est une douleur ou une raideur provoquée par une contraction involontaire et soudaine d’un ou de plusieurs muscles du corps, et intervient majoritairement au niveau du mollet ou du pied. Plus spécifiquement, la crampe sous le pied peut survenir à différents moments : au cours d’un effort physique intense, durant la nuit et parfois même lorsque le membre est au repos. 

De courte durée, la crampe sous le pied est généralement bénigne, mais peut parfois être le symptôme d’autres problèmes sous-jacents, en particulier lorsqu’elle se fait sentir de manière régulière.

Les causes d’une crampe sous le pied

Bien que les personnes âgées, les femmes enceintes et les sportifs soient plus sujets aux crampes sous le pied que les autres, celles-ci peuvent arriver à n’importe qui.

Plusieurs causes peuvent expliquer leur apparition. Elles peuvent être dues à un effort physique trop intense (crampe sportive), à une déshydratation du corps (crampe métabolique) ou au phénomène de croissance chez les enfants. Elles peuvent aussi parfois être provoquées par des problèmes de santé, par exemple le diabète, la maladie de Parkinson, etc. On parle ici de crampes pathologiques. Enfin, les crampes orthopédiques s’expliquent quant à elles par une malformation du pied ou par une ancienne blessure mal soignée.

Afin de prévenir les crampes de pied les plus courantes (des crampes qui ne sont pas dues à une pathologie, à une blessure ou à une malformation), il est conseillé de s’hydrater correctement (au moins un litre d’eau par jour), de bien se préparer avant l’entraînement physique, de limiter la consommation de produits tels que l’alcool, le tabac et la caféine, d’opter pour des chaussures adaptées à votre morphologie ainsi qu’à votre activité et d’éviter de porter des talons hauts.

Traiter une crampe sous le pied

Que faire lorsque survient la crampe sous le pied ? Plusieurs actions simples peuvent vous aider à calmer la crampe et la douleur qui l’accompagne. Commencez par vous assoir, puis étirez en douceur le muscle contracté en ramenant les orteils vers le haut durant quelques secondes. Massez ensuite vigoureusement la zone endolorie à l’aide de vos pouces. Une fois la douleur diminuée, n’hésitez pas à faire quelques pas afin de mettre les muscles en mouvement et d’éviter que la crampe ne revienne. Placer une compresse chaude sur la zone endolorie peut aussi aider à soulager les tensions. Pensez enfin à donner à votre pied le repos nécessaire.

D’autres douleurs sous le pied

Il est important d’identifier la douleur que vous ressentez sous le pied afin de mieux savoir comment la traiter et, s’il y a lieu, de savoir si vous devez consulter ou pas. Il peut certes s’agir d’une simple crampe et dans ce cas les gestes ci-dessus vous aideront à soulager le problème, mais cela peut aussi être la conséquence d’un autre trouble. Il pourra par exemple s’agir d’une fasciite plantaire qui va souvent se ressentir au niveau du talon, d’une fracture de stress ciblant l’avant-pied ou l’extérieur du pied, ou encore d’une inflammation du coussinet graisseux avec une douleur au niveau du talon. Enfin, certaines déformations du pied peuvent entraîner des douleurs, comme c’est parfois le cas des pieds plats ou des pieds creux.

L’importance de surveiller la crampe sous le pied

La crampe sous le pied n’a rien de grave du moment qu’elle apparaît de manière ponctuelle. Cependant, il est primordial de rester à l’écoute de votre corps. Si vous souffrez de crampes régulières ou que vous ressentez fréquemment des douleurs au niveau de la voûte plantaire, c’est peut-être un signal d’alarme. Dans ce cas, consultez immédiatement un podiatre en contactant la clinique PiedRéseau la plus proche de chez vous.

Trouver votre clinique
Un membre