Les problèmes de pieds associés à la ménopause

Mise à jour le 23 octobre 2021

Les problèmes de pieds associés à la ménopause

La ménopause est une étape normale de la vie d’une femme et bien qu’elle soit essentiellement causée par un phénomène hormonal naturel, ses impacts se font ressentir également au niveau des problèmes liés aux pieds. 

L’arrêt des menstruations s’accompagne de symptômes variés, dont les plus connus sont les bouffées de chaleur, l’insomnie ou encore les changements d’humeur, mais, de manière globale, c’est le corps dans sa totalité qui se transforme.

Il existe néanmoins des solutions pour alléger tous ces effets et vivre cette transition plus confortablement. 

Les changements hormonaux lors de la ménopause

La ménopause survient en moyenne aux alentours de 45 et 55 ans. Les hormones entrent en jeu dans la composition et le maintien de tissus sains, il est donc normal que les os, la peau ou les organes soient affectés par leur diminution, voire par leur disparition. 

L’arrêt de la production d’œstrogène et de progestérone survient pendant la périménopause (ou préménopause), une phase qui peut durer jusqu’à huit ans. Pendant cette phase, la femme connaît un dérèglement de son cycle et observe parfois une présence plus forte des symptômes prémenstruels (irritabilité, fatigue, douleurs au ventre ou à la poitrine). Cette première étape se termine lorsque l’arrêt complet des menstruations est constaté pour 12 mois consécutifs. 

Par la suite, le corps répond alors au changement hormonal qui s’est progressivement installé. L’absence d’œstrogènes, en plus de modifier la souplesse des tissus et de créer les fameuses bouffées de chaleur, exacerbe aussi la sensibilité des articulations. C’est pourquoi certaines femmes peuvent alors souffrir de douleurs aux hanches, aux genoux ou encore d’une gêne plus ou moins intense dans les pieds.

Problèmes de pieds possibles pendant la ménopause

Les douleurs situées au niveau des pieds et des genoux pendant la ménopause sont généralement liées à la modification du cartilage, qui devient plus fragile et plus sensible, de même qu’à la perte d’élasticité des ligaments. Ceci favorise l’apparition de problèmes de pieds tels que la déformation osseuse, connue sous le nom « d’oignon », l’hallux valgus ou bien des orteils en marteau.

Par ailleurs, avec la diminution d’œstrogène et de progestérone, dont l’une des fonctions est d’assurer le maintien de l’hydratation de l’épiderme, celle-ci a tendance à se dessécher. La sécheresse au niveau des pieds peut dans certains cas dégénérer en fissures, ce qui ouvre la voie aux infections bactériennes. 

Enfin, la diminution de la progestérone nuit à la qualité d’absorption de l’eau par l’organisme, ce qui crée de la rétention d’eau. À la ménopause, la rétention d’eau se traduit généralement par un gonflement des membres inférieurs, dont les pieds et les chevilles, d’où la sensation de jambes lourdes.

Soulager les symptômes et certaines douleurs

Le meilleur moyen de soulager les symptômes liés aux pieds durant la ménopause est de cultiver un mode de vie sain et de continuer à être actif, si bien sûr les douleurs ne dépassent pas le cadre du tolérable. 

En effet, entretenir une activité physique sur une base régulière permet de préserver l’état de vos articulations et de prévenir également la dégénérescence osseuse que l’on observe fréquemment à ce stade-ci de la vie. De plus, vous vous assurez de maintenir un poids santé et de ne pas subir les effets de l’accumulation de graisse qui est favorisée par l’arrêt de production d’œstrogène. 

Si vos pieds et vos chevilles sont devenus douloureux, assurez-vous également de bien vous hydrater pour empêcher la rétention d’eau et vérifiez l’état de vos pieds.
La formation d’un oignon du pied peut être ralentie par le port de chaussures confortables adaptées et au besoin agrémentées de semelles orthopédiques. L’application de glace sur la zone douloureuse vous soulagera, de même que de petits exercices de renforcement musculaire du pied, qu’un kinésiologue sera en mesure de vous prescrire. 

Dans le cas d’un problème de pieds situé au niveau cutané, si la sécheresse de votre épiderme vous fait souffrir, pensez à régulièrement les nettoyer et y appliquer de la crème hydratante. Si vous constatez des cors ou des imperfections qui nécessiteraient l’examen d’un podiatre, n’hésitez pas à demander conseil afin de prévenir des symptômes qui pourraient autrement s’aggraver. 

Prendre soin de ses pieds pendant la ménopause

Bien que naturelle, la ménopause demeure une étape qui peut présenter des défis dans la vie des femmes et affecter leur bien-être. Pour cultiver votre capacité à demeurer active, une hygiène de vie saine et des soins adaptés à vos pieds vous assureront de soulager certains de ces symptômes incommodants. Les cliniques podiatriques du Québec PiedRéseau vous offrent la possibilité d’entrer en contact avec des professionnels de la santé du pied qui se feront un plaisir de vous conseiller.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau