Comment choisir ses souliers de travail

Mise à jour le 3 avril 2022

Comment choisir ses souliers de travail

On sait que la sédentarité, si elle n’est pas contrebalancée par des périodes d’activité régulières, présente un risque pour la santé. La pratique d’un métier qui privilégie le mouvement semble une meilleure option pour la santé, mais il est important d’assurer le confort de ses pieds pour que les périodes prolongées debout n’occasionnent ni douleur ni fatigue. Les muscles et les ligaments de la jambe étant constamment sollicités lorsque l’on travaille debout, le choix de chaussures qui vont soutenir une bonne posture et un bon alignement s’avère crucial.

Porter des chaussures adaptées à votre pied

Le choix de souliers adaptés pour votre travail doit passer par la prise en compte des caractéristiques de votre morphologie et de celle de votre pied. On pense en effet souvent à la taille du soulier, mais il faut également considérer sa largeur, sa souplesse et son confort à l’usage.

Pour éviter les douleurs et pathologies pouvant apparaître à cause de souliers inadaptés, assurez-vous de prendre le temps de vérifier que la taille de la chaussure vous convient. Un soulier de travail confortable doit laisser la place au mouvement au niveau des orteils et ne doit pas comprimer le pied. Vous devriez pouvoir correctement plier vos orteils tout en sentant que la cambrure du pied est maintenue confortablement. Pour vérifier que la chaussure vous convient, vous devriez avoir la place de glisser un doigt dans le soulier à l’arrière du talon avec les orteils bien droits. Vous pouvez également, si la semelle de la chaussure peut être retirée, comparez la taille et la largeur de votre pied à celle-ci.

N’hésitez pas à marcher avec les souliers pendant quelques instants, vous vous éviterez un éventuel inconfort.

Si vous êtes amené à travailler debout sur des surfaces dures, une semelle absorbante avec une épaisseur adéquate vous permettra d’amortir les impacts. Évitez les chaussures à semelle plate ou à semelle rigide et portez attention à la largeur du talon. Celle-ci ne doit pas être trop haute, ni trop basse. Il est généralement recommandé de choisir des souliers avec des talons d’environ un tiers à un quart de pouce, car elles soutiennent le pied sans en accentuer la cambrure.

Travailler debout : pensez aux orthèses plantaires

Cependant, si travailler debout de longues heures vous cause des douleurs aux pieds, ou même au dos, et ce, malgré un choix éclairé de chaussures, alors les orthèses plantaires pourraient être une bonne solution.  

En effet, un métier qui nécessite de passer du temps debout peut entraîner des déformations du pied, qui peuvent mener à un déséquilibre dans l’alignement musculo-squelettique. Un mauvais alignement des membres postérieurs peut créer des douleurs au niveau des genoux et du dos, en plus de favoriser l’apparition de pathologies telles que les pieds plats acquis, l’hallux valgus (connu sous le nom d’oignon du pied) ou encore la fasciite plantaire (lésion du tissu fibreux qui soutient la voûte plantaire).

Une consultation avec un podiatre vous permettra de déterminer le type d’orthèse plantaire qui vous conviendrait le mieux. L’avantage des orthèses est qu’elles sont faciles d’utilisation et peuvent être glissées dans votre chaussure de travail afin d’en améliorer le confort. Les orthèses plantaires ont une action sur le réalignement de votre pied et, associées à des exercices de rééducation, elles vous permettront de réduire les douleurs.

Adopter des souliers en cap d’acier

Cependant, même si rester actif au travail peut être un atout, certains métiers présentent un risque accru pour la sécurité. Les métiers de la construction, par exemple, nécessitent un équipement protecteur et, notamment, des chaussures en cap d’acier qui permettent d’éviter les chocs de matériaux lourds sur les pieds. 

En raison de leur rôle spécifique, en plus des critères de sélection précédemment mentionnés, il faut également considérer leur conformité à la norme CAN/CSA-Z195-02. Celle-ci prend en compte l’adhérence et la souplesse des semelles, la protection des os du pied, la résistance aux chocs et aux perforations, et la conductivité (contre les chocs électriques). 

Selon votre métier, certaines chaussures assureront la protection de tout votre pied ou d’une partie. Ce sont des souliers qui peuvent peser plus lourd qu’une chaussure de ville, alors assurez-vous de les choisir en conséquence des déplacements que vous aurez à faire dans votre journée. 

Pourquoi consulter un podiatre avant de choisir vos chaussures de travail?

Les professionnels de la santé du pied du réseau PiedRéseau pourront procéder à un examen de vos pieds en considérant votre environnement de travail et d’éventuelles pathologies génétiques ou acquises. N’hésitez pas à les contacter.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau