Comment bien choisir ses souliers de danse ?

Mise à jour le mars 15, 2024

Comment bien choisir ses souliers de danse ?

La danse figure parmi les loisirs les plus répandus et cette expression corporelle rassemble aussi bien des experts professionnels que des aficionados des boîtes de nuit. Cependant, le caractère ludique de la danse ne doit pas faire oublier qu’à l’instar de tout sport, il est infiniment plus confortable de la pratiquer lorsque l’on est équipé des bons souliers. Voici quelques conseils pour vous éclairer dans le choix de vos souliers de danse.

Qu’est-ce qu’un bon soulier de danse ?

Que l’on pratique un sport à impact, comme la course à pied, un sport sur un terrain irrégulier comme le golf, ou encore un sport de glisse comme le patinage, il est essentiel de prendre soin de ses pieds afin de bien performer. 

Il est probable que plusieurs d’entre nous aient été freinés dans leur élan par des chaussures certes esthétiques, mais combien inconfortables. Des souliers de danse inadaptés peuvent provoquer des blessures, des chutes, en plus d’empêcher la fluidité de votre exécution.
Un bon soulier de danse doit donc être choisi selon le type de danse pratiquée, bien sûr, mais aussi pour ses critères de légèreté, de souplesse et de confort. Allez-vous pratiquer une danse rapide qui nécessite peu d’adhérence au sol ? Ou au contraire, s’agira-t-il d’une danse plus lente et qui jouera sur l’équilibre des postures ? Aurez-vous besoin de semelles épaisses, ou au contraire assez fines pour sentir le contact au sol ?

Les différents types de souliers de danse

Il existe une variété de danses, depuis la danse contemporaine jusqu’à la danse country en passant par la danse urbaine. À chacune correspondent des mouvements et un équipement spécifique. Le rythme, la surface du sol, les figures ; tous ces éléments sont minutieusement considérés dans la fabrication des souliers de danse. Dans tous les cas, la préservation des articulations et la réduction du risque de frottements vont améliorer le confort du danseur.

Pour la danse country et la plupart des danses sociales se pratiquant en groupe, il est conseillé de choisir des chaussures de la même pointure que ses souliers de ville habituels. Le choix de la hauteur du talon dépend de l’expérience de la personne  : un novice sera plus à l’aise avec des talons bas et larges, par exemple. Le soulier doit être confortable et suffisamment souple. Portez attention au matériau utilisé dans la conception du soulier  : chaque peau, chaque cuir possède une spécificité qui influencera les mouvements du pied du danseur.

Certains préféreront la danse pratiquée avec des chaussures de sport, comme dans le cas des danses urbaines et contemporaines. Les semelles rembourrées offrent un confort accru et certains souliers de ce genre permettent de maintenir la cheville.

Les risques de danser sans de bons souliers de danse

Quelqu’un qui pratique la course sans souliers adéquats ou sans échauffement voit ses risques de blessure s’accroître significativement, non seulement au niveau des pieds, mais également sur toute sa chaîne de membres inférieurs. D’une manière analogue, pratiquer la danse de façon répétée sans souliers de danse adaptés, cela peut ralentir votre progrès et vous exposer aux risques de blessures. 

Il existe heureusement des moyens de rendre votre activité agréable en prenant quelques précautions. Tout d’abord, examinez vos pieds  : présentent-ils des déformations ou des callosités ? Les ongles sont-ils en bon état ? Éprouvez-vous des douleurs, si oui, sur le dessus ou en dessous du pied ? Si vous avez des doutes, partagez-les avec votre podiatre. Avant chaque séance, pensez par ailleurs à échauffer vos pieds quelques instants pour les assouplir.

Lors de l’essai de vos souliers de danse, vérifiez si vos orteils frottent le bout de la chaussure ou si vous vous sentez maintenu sans être trop à l’étroit. Des souliers de danse qui accrochent au sol alors que vous tentez de glisser peuvent provoquer une entorse à la cheville. Une semelle qui ne vous soutient pas suffisamment peut entraîner des douleurs au niveau de la plante des pieds. Enfin, des souliers qui ne suivent pas suffisamment vos mouvements peuvent provoquer un étirement exagéré de vos tendons, favorisant l’apparition de la tendinite.

Le bilan podologique, pour un choix de souliers de danse éclairé

Vous avez décidé de vous investir dans la danse ? Votre podiatre du réseau PiedRéseau est votre meilleur allié pour vous aider dans votre choix. Le professionnel de la santé des pieds pourra procéder à un bilan podologique en ciblant notamment vos antécédents et vos besoins, afin de vous guider dans les bonnes pratiques à adopter.

Trouver votre clinique
Un membre