Le podiatre peut-il retirer ma verrue plantaire ?

Reconnu comme un professionnel de la santé de vos pieds, le podiatre prend en charge une grande variété de pathologies chroniques et aiguës

L’expertise du podiatre lui permet entre autres de soigner des douleurs articulaires, des problèmes biomécaniques et dermatologiques, comme c’est le cas avec la verrue plantaire.

Voyez quels sont les soins préventifs et les traitements que le podiatre est en mesure d’exécuter afin que vos verrues plantaires ne viennent plus vous hanter.

 

Quand faire appel au podiatre ?

 

Bien que peu plaisantes, les verrues plantaires sont normalement assez inoffensives. 

Cependant, certaines de ces lésions nécessitent parfois l’intervention d’un podiatre.

Voici des caractéristiques qui pourraient indiquer la présence d’une verrue plantaire problématique :

  • Celle-ci ne cesse de réapparaître
  • Des rougeurs persistent autour de la lésion
  • La verrue se propage à d’autres zones du pied ou de la jambe
  • Des douleurs se déclarent pendant la marche
  • La lésion suinte ou dégage une odeur désagréable

Outre ces symptômes plus inquiétants, d’autres raisons pourraient aussi vous pousser à demander l’avis d’un podiatre quant à vos verrues plantaires.

Par exemple, si celle-ci modifie votre démarche ou que vous craignez de contaminer vos proches, il peut s’avérer intéressant de demander une consultation en clinique.

 

Obtenir un diagnostic

 

Si vous n’êtes pas sûr de la nature exacte d’une lésion sur la plante de votre pied, le podiatre est tout désigné pour éclaircir ses origines.

En temps normal, 2 types de verrues plantaires sont susceptibles de se manifester sous les pieds : la myrmécie et les verrues en mosaïque.

Dotées d’apparences distinctes, ces blessures verruqueuses n’exigent pas nécessairement la même attention médicale.

C’est là où le podiatre intervient.

À l’aide d’une série de tests, celui-ci évalue le trouble dermatologique.

Les méthodes suivantes sont couramment utilisées par le podiatre pour diagnostiquer une verrue plantaire :

  • L’examen visuel : La plupart du temps, la verrue plantaire unique (myrmécie) dispose d’une allure particulière et est donc facile à reconnaître
  • Le prélèvement : Il arrive parfois qu’une verrue plantaire soit confondue avec d’autres lésions comme les cors ou les callosités. Pour les distinguer, un prélèvement par frottement peut être privilégié par le podiatre.

 

Traitements offerts en clinique

 

Même si certaines des verrues plantaires peuvent être traitées dans le confort de votre foyer, quelques-unes sont portées à devenir douloureuses et à revenir périodiquement. 

C’est dans l’optique de s’attaquer à ces blessures encombrantes que le podiatre propose des traitements médicaux personnalisés.

Le podiatre met à votre disposition des méthodes thérapeutiques comme :

  • Les médicaments d’ordonnance
  • Un traitement au Cantharone 
  • Des injections de sulfate de bleomycine directement dans la zone affectée
  • Une cryothérapie (thérapie à l’azote liquide)

Néanmoins, si la verrue plantaire ne répond pas bien aux traitements conservateurs classiques, la chirurgie mineure du pied est envisageable.

En termes chirurgicaux, le podiatre peut retirer la verrue plantaire à l’aide d’interventions comme :

Le podiatre détient un doctorat en médecine podiatrique, il est donc habilité à effectuer ces interventions chirurgicales mineures en clinique.

 

Le podiatre et la prévention des verrues plantaires

 

Suite à une chirurgie du pied, aussi mineure soit-elle, le podiatre effectue normalement un suivi postopératoire. 

Cet accompagnement a pour but de s’assurer que votre plaie guérit bien et qu’aucune récidive verruqueuse ne s’installe.

Hormis ses compétences médicales dédiées à l’ablation des verrues, le podiatre est aussi un précieux allié dans la prévention de celles-ci.

Il peut par exemple vous conseiller dans le choix d’une chaussure plus adaptée ou encore vous donner des trucs pour faciliter le maintien d’une bonne hygiène plantaire.

Les verrues plantaires sont plus faciles à traiter lorsqu’elles sont adressées rapidement. Dès l’apparition d’une lésion suspecte et douloureuse, il ne faut donc pas hésiter à contacter votre clinique PiedRéseau.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie