Une condition podiatrique peut-elle s’aggraver avec un massage des pieds ?

Mise à jour le 14 octobre 2022

Une condition podiatrique peut-elle s’aggraver avec un massage des pieds ?

De prime abord, un massage des pieds peut sembler inoffensif. Pourtant, ce type de soin ne conviendra pas à tout le monde. Malgré son image de bien-être et de détente, le massage peut comporter son lot de risques si la personne qui le reçoit présente certaines maladies, des douleurs chroniques ou des conditions podiatriques particulières. On vous explique ici pourquoi un massage des pieds peut aggraver un problème déjà installé.

Massage de pieds : plusieurs douleurs aux pieds à traiter

Constamment sollicités, les pieds arrêtent rarement de travailler et portent tout le poids du corps. Nombreuses sont les personnes qui ressentent des douleurs aux pieds, allant des plus discrètes aux plus aiguës et récurrentes. Le massage des pieds peut aider à calmer les éventuelles tensions accumulées dans le pied, pouvant donner lieu à certains désagréments (pieds lourds, fatigués, élancements légers, etc.). 

En revanche, si la personne souffre d’une blessure grave ou de maux chroniques, comme une fracture, un pied diabétique ou une subluxation, par exemple, mieux vaut commencer par consulter un professionnel de la santé. Celui-ci pourra établir un diagnostic précis et décider si le massage des pieds est conseillé ou pas en fonction de l’état de santé et des éventuelles pathologies du patient.

Les risques associés aux massages de pieds

Bien qu’un massage soit souvent très agréable et relaxant, il peut aussi être la source d’effets secondaires peu plaisants, allant du simple inconfort dans le cas d’un massage doux, à des conséquences plus importantes avec un massage des tissus profonds (aggravation d’une blessure ou d’une pathologie, apparition de nouvelles douleurs, sensation de malaise, stress, écrasements musculaires, etc.).  

Concernant le massage des pieds, il est possible après le soin d’avoir des maux de tête, des réactions émotionnelles soudaines, de ressentir des courbatures, de la fatigue, ou encore de noter un changement au niveau digestif (nausée, gaz, etc.). Normalement, ces effets doivent rapidement passer. Si ce n’est pas le cas après un ou deux jours, consultez un professionnel sans tarder.

Le massage des pieds peut aussi, dans certains cas, dépasser ces simples effets secondaires et présenter des risques réels. Voici quelques exemples : 

  • Un massage avec des mobilisations articulaires peut causer des dommages neurovasculaires.
  • Un massage des pieds peut entraîner un changement dans la production d’insuline à force de mouvements répétés et appliqués. Il sera donc déconseillé aux diabétiques. 
  • En cas de pied d’athlète, de verrue ou de mycose des ongles, le massage peut entraîner une contamination d’autres parties du pied, mais aussi des mains du massothérapeute. 
  • De manière plus générale, le massage des pieds est à éviter pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques, de troubles respiratoires, d’inflammation ou d’infection au niveau des pieds. En cas de grossesse, mieux vaut demander l’avis d’un médecin au préalable. 

Pour éviter de prendre des risques inutiles, le massothérapeute doit donc avoir un maximum d’informations sur la personne et son état de santé avant de commencer le soin.

Suggestions pour un bon massage de pieds

Comment faire un bon massage de pieds ? Voici les essentiels à connaître : 

  1. La première étape consiste à nettoyer les pieds puis à bien les sécher. L’application d’un peu d’huile dans le creux de la main permettra de donner un massage plus fluide ; 
  2. Commencez par les chevilles en faisant tranquillement tourner le pied dans un sens, puis dans l’autre, et continuez en alternant quelques mouvements de flexion/extension (vers le haut puis vers le bas) ;
  3. Placez vos mains de chaque côté de la plante des pieds en effectuant des allers-retours allant des orteils au talon. Veillez cependant à effectuer la bonne pression (ni trop, ni pas assez) ;
  4. Passez aux orteils, en effectuant des mouvements doux de flexion et d’extension. Faites ensuite descendre vos doigts le long des os du dessus du pied (tarses) en glissant et en appuyant délicatement ; 
  5. Pour finir, faites quelques mouvements circulaires autour de l’os de la cheville avant de glisser de nouveau vers les orteils.

Qu’il s’agisse d’un automassage ou que vous massiez une autre personne, il est crucial d’être à l’écoute du corps et d’y aller en douceur.

Massage des pieds : privilégier l’avis d’un professionnel

Vous l’aurez compris, le massage des pieds n’est pas un soin à prendre à la légère. Si vous êtes en parfaite santé, vous pouvez vous faire plaisir en choisissant soigneusement votre massothérapeute. En revanche, si vous souffrez d’une condition podiatrique, ne prenez pas de risques inutiles et consultez directement un professionnel dans l’une des cliniques PiedRéseau. Celui-ci pourra non seulement traiter votre problème, mais aussi vous dire si un massage des pieds est recommandé ou pas.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau