Les différents types de champignons qui peuvent affecter le pied

Mise à jour le novembre 28, 2023

Les différents types de champignons qui peuvent affecter le pied

Saviez-vous qu’il existe plusieurs familles de champignons? On ne parle pas ici des délicieux champignons que vous rajoutez à vos recettes préférées, mais plutôt des vicieux champignons qui peuvent affecter vos pieds. PiedRéseau vous en présente aujourd’hui les deux plus grandes familles : les dermatophytoses et les onychomycoses. Dans l’article suivant, nous verrons ce qui caractérise chaque famille, les personnes les plus à risque ainsi que les traitements pouvant être offerts.

La famille des dermatophytoses

La dermatophytose est une infection fongique (causée par un champignon) qui attaque notre kératine (peau, poils ou cheveux). Les lésions sur la peau qui prennent la forme de plis situés sous les bras, les orteils ou encore sur le cuir chevelu (teignes) sont des signes de cette infection. Lorsqu’on est affecté, il faut éviter de se gratter et s’empresser de prendre un rendez-vous avec un podiatre. L’humain comme l’animal peuvent en souffrir. Ils proviennent de la famille des trichophyton, microsporum et epidermophyton.

Les causes de ces infections sont multiples. Étant contagieux, le champignon peut avoir été attrapé d’un contact physique rapproché (relation sexuelle ou contact sportif) ou éloigné (objets transportant l’infection). Si c’est un animal qui l’a transmis, cela peut aussi s’être fait directement (contact physique) ou indirectement (leurs poils qui se retrouvent un peu partout). Ce faisant, les personnes les plus à risque sont les enfants, les femmes adultes (pour les lésions inflammatoires) et les hommes (pour les teignes de poils et de barbe). De faibles mesures sanitaires, les sports de combat, les bains publics et les animaux domestiques peuvent aussi contribuer à la propagation de l’infection. 

Il existe deux types de traitements : antifongique topique et par voie générale. Le traitement antifongique consiste à appliquer localement une pommade, une crème ou une lotion pour enrayer les champignons existants dans la zone. Le traitement par voie générale, quant à lui, consiste en la prise de comprimés d’un médicament à base de griséofulvine ou terbinafine pendant 5 à 8 semaines. On l’utilise en plus du traitement antifongique. Il est à noter qu’il existe des contre-indications, comme en cas de grossesse par exemple. Il vaut donc toujours mieux vous référer à votre podiatre qui sera en mesure de poser un diagnostic et d’adapter le traitement en fonction de votre condition. De nombreux conseils vous seront également fournis.

Le pied d’athlète

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le pied d’athlète ne s’attaque pas seulement aux athlètes. C’est l’infection la plus fréquente en podiatrie. Malheureusement, la sudation des pieds crée un environnement idéal pour la naissance de ces champignons entre les orteils. Les principaux symptômes sont des rougeurs, des lésions, des démangeaisons, des fissures, des odeurs putrides, des cloques sous le pied, des brûlures, une exfoliation, un épaississement ou un blanchissement de la peau entre les orteils. Pour en savoir plus, on vous invite à consulter l’article de PiedRéseau à ce sujet.  

La famille des onychomycoses

La deuxième grande famille des champignons de pieds est les onychomycoses. Comme « Onych » signifie ongle et « myco » veut dire champignons, on saisit qu’il s’agit donc des champignons des ongles. Lorsqu’ils sont affectés, les ongles se décollent de plus en plus, ils s’épaississent, se décolorent, se brisent et dégagent une odeur nauséabonde. Bien que près d’une personne âgée sur deux en souffre, de 14 % à 18 % du restant de la population peut aussi être touchée. 

Il peut arriver d’être contaminé en marchant nu-pieds dans des lieux publics, via une pédicure exercée avec des instruments mal stérilisés, en partageant votre coupe-ongle, en soulevant votre ongle par accident ou encore en ayant du pied d’athlète. Différentes cultures d’ongles peuvent être faites pour étudier l’infection et ensuite déterminer le meilleur traitement. PiedRéseau vous invite à consulter son billet de blogue pour encore plus d’informations à ce sujet. 

La mycose des ongles

La mycose des ongles est une infection fongique causant une détérioration physique de l’ongle et pouvant causer des douleurs. C’est pourquoi il est conseillé d’aller consulter un podiatre dès que le problème apparaît. Sinon, cela devient difficile à traiter. Pour les éviter, on vous conseille de ne pas porter de chaussures ou de bas humides, de maintenir vos ongles courts et propres, de porter des sandales lorsque vous allez à la piscine ou dans des bains publics et de toujours bien sécher vos pieds après les avoir

Des champignons qu’on peut combattre

Nous pouvons tous souffrir d’infections fongiques. Les champignons aux pieds se développent dans un environnement humide. Étant contagieux, ils peuvent avoir été transmis à travers un contact humain ou animal. Ils peuvent être traités de différentes façons dépendamment du type de champignon qui s’est développé. S’il s’agit de dermatophytoses, il existe le traitement antifongique et le traitement par voie générale. S’il s’agit plutôt d’onychomycoses, votre podiatre va procéder à une culture d’ongles. Votre podiatre demeure à votre disposition pour vous guider, vous conseiller et vous soigner. N’hésitez pas à le contacter.

Trouver une clinique
Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Choose your network / Choisissez votre réseau
Un membre