La maladie de Sever : une pathologie des enfants qui grandissent

La maladie de Sever est une forme de douleur ressentie au niveau du talon (calcanéum) à surveiller chez les enfants en pleine croissance, particulièrement s’ils sont actifs ! Rassurez-vous, cette condition est fréquente et bénigne. Toutefois, elle peut hypothéquer le quotidien pour plusieurs mois ou années.

Bien sûr, en tant que parent, vous ne pourrez jamais empêcher vos enfants de grandir ou de faire du sport. Par contre, vous pouvez prévenir ou soulager cette pathologie en réagissant promptement et en emmenant votre enfant chez le podiatre. De plus, votre jeune peut être sensibilisé à cette condition et développer de meilleurs réflexes lorsqu’il pratique un sport.

Apprenez-en plus sur cette pathologie de la croissance afin de pouvoir mieux y réagir.

 

Les symptômes de la maladie de Sever

Ce type de douleur prend généralement la forme d’une inflammation qui peut toucher un seul pied ou les deux. La maladie de Sever survient généralement entre 8 et 15 ans, tout particulièrement après avoir pratiqué une activité physique comme la gymnastique, le tennis, la course ou le soccer.

Même si elle est inoffensive, la maladie de Sever peut néanmoins causer des douleurs qui sont souvent désagréables pour votre enfant :

  • Une douleur au talon qui survient après le sport
  • Des sensations de brûlure ressentie dans un ou deux talons, au niveau du tendon d’Achille
  • Des talons gonflés et rouges
  • Des difficultés chez votre enfant à poser le pied au sol

Dans la plupart des cas, ces symptômes se résorbent d’eux-mêmes avec du repos. Cependant, la douleur peut revenir si votre enfant reprend ses activités sportives. À ce moment-là, l’intervention d’un podiatre devient importante.

Les douleurs au talon stopperont complètement à la fin de la croissance de votre enfant, mais il est recommandé de consulter pour assurer son confort au cours de cette période.

 

Les causes de la maladie de Sever

La grande responsable de cette pathologie de la croissance est la plaque de croissance de l’os du talon, aussi appelée « apophyse ». Avant l’âge de 15 ans, le cartilage de cette zone du pied est séparé en 2 parties, appelées à s’unir et à solidifier le talon. Comme l’ossification de la plaque de croissance n’est pas complétée lors de l’enfance et de la préadolescence, le talon s’en trouve plus vulnérable.

Ainsi, si l’apophyse est aux prises avec des chocs répétés ou des mouvements trop brusques, lors de sports de contact par exemple, elle peut développer des inflammations douloureuses. L’activité physique n’est cependant pas la seule cause possible.

La maladie de Sever peut aussi être due à :

  • Une poussée de croissance subite
  • Une malformation des pieds (comme une hyperpronation)
  • Un surplus de poids
  • Une mauvaise posture
  • Le port de souliers inadéquats

Bref, les principaux facteurs de risque de la maladie de Sever surviennent lorsque les pieds de votre enfant subissent de la pression répétée ou manquent de support lors de la marche ou la course. Notez aussi que cette pathologie n’est pas héréditaire.

 

Comment prévenir et détecter cette maladie ?

Cette pathologie est difficile à diagnostiquer puisque la douleur au talon peut prendre diverses formes. Afin de clairement l’identifier, le podiatre procède souvent à une radiographie du pied. Il est ainsi possible de détecter si les douleurs sont effectivement causées par un trouble du cartilage de croissance.

Pour amoindrir au maximum les effets indésirables de la maladie de Sever chez votre enfant, soyez attentif aux signaux : s’il boite ou marche de manière anormale ou qu’il se plaint fréquemment de douleurs après le sport, agissez rapidement !

La principale solution pour traiter ces douleurs au talon est le repos complet. En effet, votre enfant devra temporairement cesser de pratiquer toute activité physique et limiter ses mouvements au maximum pour environ 4 semaines. Le podiatre déterminera cependant la période de temps nécessaire pour que l’apophyse puisse se rétablir complètement.

Si votre enfant est incapable de rester inactif, il peut néanmoins pratiquer des sports où le talon n’est pas trop sollicité. Demandez l’avis d’un professionnel !

Selon les cas, le podiatre peut aussi opter pour d’autres solutions pour traiter la maladie de Sever :

  • Des orthèses plantaires : fabriquées sur mesure, les orthèses s’avèrent une solution intéressante pour amortir les chocs ressentis au talon. Elles peuvent aussi corriger des malformations ou relâcher certains points de pression.
  • Des bonnes chaussures

 

PiedRéseau : pour un traitement efficace des douleurs au talon de votre enfant

Votre jeune se plaint de douleurs aux pieds ou au talon ? Rendez-vous dans l’une des nombreuses cliniques PiedRéseau du Québec pour bénéficier des traitements les plus efficaces pour soulager sa condition. PiedRéseau réunit près d’une quarantaine de cliniques à travers la province et bénéficie d’une technologie dernier cri pour traiter toute condition podiatrique.

Prenez rendez-vous sans tarder pour permettre à votre enfant de bouger sans douleur !