Comment reconnaître un pied plat chez l’enfant ?

17 juillet 2019 Enfant, Orthopédie
Comment reconnaître un pied plat chez l’enfant ?

Vous êtes le parent d’un enfant en bas âge et ses pieds vous semblent un peu trop affaissés? Votre questionnement est tout à fait légitime.

Même si des études ont démontré que le pied plat valgus prévaut à 97 % chez les jeunes enfants, il est possible que celui-ci ne se règle pas par lui-même.

La majorité des pieds affaissés se résorbent habituellement dans les premières années de vie, entre 3 et 10 ans.

Toutefois, un certain nombre de cas de pied plat perdure après l’adolescence et à travers l’âge adulte. Le pied plat de l’adulte occasionne des douleurs articulaires et des problèmes posturaux parfois graves.

C’est pour éviter ce genre de situations qu’il faut savoir reconnaître le pied plat chez l’enfant.

 

Qu’est-ce qui cause le pied plat infantile ?

 

La très grande majorité des enfants naissent avec une voûte plantaire affaissée.

Ce n’est qu’au début de la marche et pendant la croissance que celle-ci se creuse.

En règle générale, les voûtes plantaires normales se définissent complètement autour de la 10e année de vie. 

Par la suite, des modifications mineures de la forme du pied peuvent encore se produire (pendant la puberté par exemple).

Au-delà de cette échéance, les chances d’un redressement plantaire sans intervention podiatrique sont minces.

Le pied plat qui persiste jusqu’à l’âge adulte tient ses origines de l’enfance.

Il est généralement attribuable aux facteurs suivants :

  • Une force musculaire réduite
  • Une instabilité des ligaments
  • Des jambes en x (genoux valgus)
  • Le surpoids

Certaines maladies héréditaires sont aussi susceptibles de favoriser les pieds plats chez l’enfant :

  • Le syndrome de Marfan, qui engendre des membres aux proportions inégales et une hyperlaxité des ligaments
  • Le syndrome d’Ehlers-Danlos, qui provoque une hyperlaxité ligamentaire

 

À quel moment faut-il réagir ?

 

À son stade primaire, le pied plat de l’enfant ne sort généralement pas de l’ordinaire. La plante du pied est recouverte de coussinets graisseux qui seront progressivement remplacés par l’arche plantaire. 

Dans le cas d’un pied qui reste plat, c’est cette étape du processus qui n’est pas correctement complétée.

Si vous reconnaissez les signes suivants chez votre enfant âgé de plus de 3 ans, il se peut que ses pieds plats soient plus problématiques :

  • Un tendon d’Achille qui semble plus court ou déformé
  • Un pied relativement rigide
  • Une marche déséquilibrée (pronation)
  • Des chaussures anormalement usées 
  • Une démarche sur la pointe des pieds
  • Des douleurs aux pieds, aux chevilles, aux jambes ou aux genoux

Il faut cependant comprendre que les pieds de l’enfant peuvent se replacer tardivement, pendant la croissance ou la puberté.

La consultation d’un podiatre devrait être envisagée, surtout si les douleurs persistent et les déplacements deviennent pénibles.

 

Quelles sont les solutions à envisager ? 

 

Si vous souhaitez vous assurer que votre enfant ne vieillit pas avec les pieds plats, plusieurs options s’offrent à vous.

Le podiatre est à même de vous aider à faire un choix éclairé.

Il évalue d’abord votre enfant et, le cas échéant, pose un diagnostic de pieds plats.

Outre le fait de faire confiance au processus naturel de croissance, les traitements suivants peuvent être recommandés par le podiatre traitant :

  • Un programme d’exercices correctifs à domicile
  • La physiothérapie
  • Une prescription d’orthèses plantaires ou de semelles orthopédiques

Même si cela est plutôt rare, le podiatre peut aussi se tourner vers la chirurgie du pied

Avant de procéder à des gestes chirurgicaux, le podiatre effectue cependant des tests supplémentaires comme la radiographie numérique des pieds et l’examen biomécanique.

 

PiedRéseau : une ressource fiable pour la prise en charge des pieds plats de votre enfant

 

Le pied plat de l’enfant n’est pas automatiquement matière à inquiétude. Les chances pour que celui-ci retrouve naturellement une courbure sont d’ailleurs plutôt élevées.

Néanmoins, si votre progéniture exprime un inconfort ou qu’elle a des difficultés à se déplacer, il faut vous tourner vers un professionnel de la santé.

Les podiatres de PiedRéseau sont en mesure d’analyser la situation et de proposer le traitement le plus adapté à la condition de votre enfant.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!