Comment le pied diabétique mène-t-il à l’amputation?

1 juin 2020 Dermatologie, Orthopédie
Comment le pied diabétique mène-t-il à l’amputation?

Le diabète sucré engendre bon nombre d’effets indésirables sur la santé de son porteur.

Parmi les complications qu’il provoque, on identifie souvent la cécité, l’hypertension artérielle et d’autres troubles cardiovasculaires.

Toutefois, on peut avoir tendance à négliger les problèmes plantaires que le diabète peut entraîner. 

Chose plutôt étonnante si l’on considère que le pied diabétique est responsable de 50 % des amputations non traumatiques des membres inférieurs.

Voyons ce qui dispose une personne diabétique à une complication telle que l’amputation.

Une perte de sensation dangereuse

À long terme, un taux de glycémie anormalement élevé « gruge » les nerfs des jambes et des pieds.

C’est ce que l’on nomme la neuropathie périphérique.

Cette conséquence du diabète mal contrôlé se définit aussi selon la sécheresse plantaire et les déformations du pied qu’elle peut encourager.

Cette perte de sensation est problématique puisqu’elle empêche le malade de détecter une blessure et ainsi de chercher un éventuel traitement pour son pied diabétique.

À elle seule, l’atteinte du système nerveux est certes nocive, mais combinée à des troubles circulatoires celle-ci peut véritablement être catastrophique.

Les signes avant-coureurs suivants peuvent indiquer que le diabète est en train de provoquer l’apparition d’une neuropathie périphérique :

  • Une sensation de picotements dans les pieds et les jambes;
  • Un engourdissement progressif;
  • Une diminution marquée de la sensibilité aux changements de température.

Des troubles vasculaires

Les troubles de la circulation sanguine sont aussi le résultat d’une glycémie trop élevée.

On attribue d’ailleurs les effets vasculaires ci-dessous au taux de glucose inhabituel dans le sang : 

  • L’artériosclérose, qui souligne un durcissement et un manque d’élasticité des artères qui irriguent normalement les pieds et les jambes;
  • L’hypertension, qui surtaxe le cœur en maintenant une tension artérielle beaucoup trop importante pour l’organisme;
  • L’athérosclérose, qui voit des dépôts adipeux se loger dans les artères et y rester.

Si ces 3 symptômes mis en commun perturbent déjà le flux sanguin, ils entravent aussi le processus de guérison régulier.

Donc, quand une lésion se manifeste, les risques encourus par le pied diabétique sont plus importants qu’avec un pied en santé.

Une personne diabétique devrait alors guetter l’apparition de symptômes récurrents comme :

En cas de détection d’une blessure au pied diabétique, il est important de consulter un professionnel de la santé afin qu’il administre le traitement approprié.

L’absence de traitement

L’amalgame des troubles causés par le diabète rend le traitement hâtif des lésions plus qu’essentiel.

Toutefois, comme la neuropathie périphérique réduit les sensations et que l’organisme a des difficultés à soigner les plaies, il arrive que l’amputation soit inévitable.

Normalement, les étapes qui précèdent l’amputation sont :

  • L’infection; 
  • L’émergence d’un ulcère;
  • La nécrose des tissus touchés par l’infection (gangrène).

L’intervention chirurgicale a pour but de retirer les tissus nécrosés et stopper l’ulcération infectieuse avant que celle-ci ne se propage au reste de la jambe.

Les traitements préventifs du pied diabétique

Outre l’amputation, qui constitue une solution de dernier recours, il existe d’autres manières de traiter un pied diabétique qui n’est pas encore complètement dommageable.

En voici certaines qui peuvent être utilisées par le podiatre :

  • Une botte de décharge, qui protège le pied et empêche les plaies de s’ouvrir à nouveau;
  • Des souliers orthopédiques sur mesure, qui soulagent les points de pression créés par les déformations du pied;
  • Des soins des pieds, qui permettent à la fois d’hydrater la plante du pied, d’entretenir les ongles d’orteils et de faire des examens de prévention.

Avant que l’amputation devienne nécessaire, pensez podiatre

Une personne atteinte de diabète devrait consulter régulièrement son podiatre traitant.

Celui-ci pourra détecter plus efficacement les lésions susceptibles de s’infecter et de mener à l’amputation du pied.
Pour une prise en charge de vos symptômes plantaires du diabète, contactez votre clinique PiedRéseau.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!