S'abonner à l'infolettre

Choisir ses chaussures quand on est en perte de mobilité

Mise à jour le 10 février 2021

Choisir ses chaussures quand on est en perte de mobilité

Qu’elle soit due au vieillissement, à une situation de handicap ou à une grossesse, la perte de mobilité guette chacun d’entre nous.

Or, pour toute personne qui souhaite se déplacer, le port de chaussures est une nécessité, même quand ses mouvements sont limités.

Si vous ou un membre de votre entourage avez récemment vu votre mobilité décliner, il est important de considérer certains éléments avant de procéder à l’achat de souliers adaptés.

Voici donc les conseils de nos podiatres pour choisir des chaussures quand on est en perte de mobilité.

Privilégier des semelles antidérapantes

Véritablement incontournable si vous vous déplacez avec difficulté, la chaussure dotée d’une semelle antidérapante permet de réduire l’incidence des chutes.

Sans représenter une solution miracle, les semelles antidérapantes offrent plus de liberté aux gens à mobilité déclinante comme c’est le cas pour les personnes âgées.

En hiver, lorsque les conditions météorologiques vous empêchent de porter vos souliers de ville antidérapants, optez plutôt pour l’ajout de crampons amovibles à vos bottes.

Lorsque vous vous déplacez chez vous, il est recommandé d’éviter les pantoufles ou le port de bas seuls.

Penser aux caractéristiques des pieds

Une fois la croissance terminée, les dimensions de vos pieds restent relativement stables.

Toutefois, de nombreuses situations qui entravent votre mobilité peuvent aussi venir modifier temporairement leur morphologie :

  • La grossesse : la prise de poids combinée aux changements hormonaux peut amener les pieds à s’allonger et à s’affaisser, on parle alors de pieds plats acquis.
  • L’obésité : une surcharge pondérale peut venir compliquer les déplacements en modifiant l’angle des pieds et en provoquant un aplatissement de la voûte plantaire.
  • L’insuffisance veineuse : elle alourdit les jambes et fait gonfler les pieds.
  • Le pied diabétique : comme le diabète entraîne une perte de sensation des membres inférieurs et gêne le flux sanguin, des ulcères peuvent se former sur la plante du pied.
  • L’arthrite du pied : cette maladie inflammatoire des articulations engendre fréquemment des déformations plantaires importantes qui réduisent la protection offerte par les tissus graisseux.

Dans l’optique de sélectionner des chaussures qui s’adaptent à votre condition, vous devriez avoir une bonne idée de l’état dans laquelle se trouvent vos pieds.
Lors de votre visite en clinique, le podiatre pourra vous faire passer les examens diagnostiques qui s’imposent et déterminer le type de chaussures qui vous convient le mieux.

Considérer l’ajout d’appareillages orthopédiques aux chaussures

Advenant la mise en cause d’une condition plantaire particulière, il est probable que votre podiatre juge bon de vous prescrire certains traitements orthopédiques.

S’il suggère des orthèses plantaires faites sur mesure, il vous conseillera peut-être d’opter pour des souliers qui remplissent ces conditions :

  • Une coupe plus haute, qui réduit les chances de voir vos talons glisser
  • Des attaches solides en velcro ou avec lacets, qui vous permettront de mieux fixer vos pieds dans vos chaussures
  • Un talon de moins de 5 cm, sans quoi le maintien des orthèses dans les souliers sera complexe
  • Une pointure au-dessus, qui est surtout nécessaire lorsque vos orthèses plantaires sont plus épaisses

Il faut toutefois mentionner qu’il existe une grande variété d’orthèses plantaires et que la majorité des chaussures peuvent les accommoder.

Finalement, si vous avez à subir une opération chirurgicale du pied, il est probable que vous ayez à composer avec un bandage, un plâtre ou des bas de contention.

Une situation semblable exigera peut-être l’apport temporaire d’une botte ou d’une sandale spécifique qui répond à ces caractéristiques :

  • Une profondeur accrue
  • Une semelle résistante et antidérapante
  • Une tige plus large
  • Plusieurs attaches élastiques en velcro
  • Des matériaux respirants

PiedRéseau : des solutions orthopédiques concrètes à votre perte de mobilité

Même si elle est temporaire, une perte de mobilité nécessite souvent une modification de la manière de se chausser.

Le podiatre est en mesure de vous guider dans la sélection de souliers adaptés à votre condition.
Vous avez de plus en plus de difficulté à vous déplacer? Entretenez-vous avec un podiatre membre de PiedRéseau.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau