À quoi sert l’examen biomécanique ?

Vous avez l’impression que vos pieds sont trop facilement endoloris ? Vous observez un déséquilibre dans vos mouvements lors de déplacements ? Vos souliers ne semblent pas offrir un support suffisant à vos arches plantaires ?

Il se pourrait qu’une déformation ou une inflammation contribue à vos inconforts.

Toutefois, un grand nombre de pathologies du pied sont susceptibles de causer de la douleur et une perturbation dans les mouvements.

L’examen biomécanique par un podiatre est par conséquent une bonne manière d’identifier la zone problématique à l’aide de manipulations spécifiques.

 

Pourquoi passer un examen biomécanique ?

 

Les motifs sont nombreux pour solliciter l’expertise d’une clinique podiatrique à des fins d’examen biomécanique.

Si vous vous trouvez dans une des situations suivantes, vous pourriez nécessiter une telle évaluation:

  • Vous êtes un sportif et une douleur vous gêne pendant l’activité physique
  • Une déviation de l’axe de vos jambes vous empêche de vous déplacer aisément
  • Vous constatez une déformation de vos genoux en “X” (genoux valgum)
  • Vous êtes un coureur qui souhaite améliorer ses performances ou trouver une technique de course mieux adaptée à sa morphologie
  • Des points de pression sont identifiables sous vos pieds et représentent des zones propices à l’accumulation de cors et de callosités
  • Vos chaussures sont soumises à une usure inhabituelle 

Il n’est pas exclu d’effectuer un examen biomécanique de routine pour s’assurer du maintien postural ou de la santé des pieds.

En revanche, si votre podiatre a déjà établi un diagnostic, l’examen biomécanique peut servir à modéliser vos pieds pour fabriquer des orthèses plantaires sur mesure.

 

Un examen en trois temps

 

Dresser un bilan biomécanique se fait généralement en analysant le pied sous toutes ses coutures.

Avant l’évaluation globale, le podiatre s’informe sur vos blessures actuelles ou passées, votre état de santé ainsi que votre mode de vie.

Si vous ressentez un inconfort ou une douleur récurrente, il est important de mentionner sa localisation à votre podiatre.

Par la suite, l’examen biomécanique comprend deux niveaux : l’examen du pied en dynamique et l’examen du pied sans charge.

 

L’examen du pied à la marche

 

Aussi appelé examen du pied en dynamique, ce mode d’évaluation permet d’analyser la réactivité des membres inférieurs. Il permet de détecter les anomalies lors du mouvement.

L’examen du pied dynamique se déroule de cette façon:

  1. Le podiatre procède à la visualisation des appuis à l’aide d’un podoscope. 
  2. Le patient marche sur un tapis de course ou sur une allée de marche.
  3. Le patient est invité à marcher et ses déplacements sont également scrutés et enregistrés.
  4. Finalement, les empreintes de pied sont numérisées à l’aide d’une technologie 2D ou 3D qui distingue les points de pression et les déséquilibres.

 

L’examen du pied sans charge

 

Pour ce test, les pieds sont examinés alors que le patient est en position assise. 

Voici les différentes étapes de l’examen :

  1. Le podiatre effectue une série de palpations ciblées (chevilles, genoux ou hanches) en fonction des zones douloureuses identifiées.
  2. Une visualisation générale des pieds à la recherche d’atrophies et de lésions dermatologiques plantaires comme une verrue ou des callosités
  3. Une observation des composantes squelettiques à la recherche d’anomalies comme la tendinite au talon d’Achille, la fasciite plantaire ou une atteinte arthrosique des articulations.
  4. Une vérification de l’amplitude des mouvements articulaires pour identifier les asymétries ou des gestes anormalement douloureux.
  5. Une analyse de la relation avant-arrière des pieds pour en dégager soit une forme neutre, un pied valgus (plat) ou supinateur (varus).
  6. Un test de la fonction musculaire du pied à l’aide de manipulations
  7. Un examen des sensations nerveuses, surtout si le patient est diabétique.

 

Après l’examen biomécanique

 

Après l’examen biomécanique, le podiatre rassemble les données recueillies et orchestre votre plan thérapeutique personnalisé. 

La prescription d’orthèses plantaires, la thérapie manuelle ou une séance de soins des pieds sont toutes des avenues possibles après l’examen biomécanique.

Peu de méthodes d’examen sont aussi complètes qu’un bilan musculo-squelettique effectué par un professionnel.

 

Vos pieds méritent toute votre attention, confiez-les à un professionnel de la santé plantaire.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie