L’injection échoguidée

Injection échoguidée : pour traiter en toute sécurité

L’injection par échographie permet au podiatre de travailler de façon sécuritaire et efficace.

Bien que l’infiltration de cortisone au pied puisse parfois nécessiter l’apport d’un système de guidage, l’injection échoguidée est aussi importante dans d’autres circonstances.

Les diagnostics suivants peuvent impliquer l’échoguidage dans l’intervention :

Avantages de l’injection échoguidée

Contrairement à des injections plus superficielles, l’infiltration échoguidée permet au podiatre d’agir directement dans les zones difficiles d’accès, et ce, de façon plus précise.

Il peut ainsi être appelé à travailler directement sur les articulations comme celle du gros orteil ou encore sur de petits nerfs situés entre les orteils.

Parmi les nombreux avantages des traitements par injection échoguidée on retrouve :

  • Un soulagement rapide
  • Une action précise directement sur les zones problématiques
  • Un effet local (les effets de l’infiltration sont contenus)
  • Une diminution des risques de complication
  • Une intervention qui peut être effectuée en clinique podiatrique
  • L’utilisation de moins de cortisone pour un résultat semblable

Déroulement de l’injection

L’intervention échoguidée vise à diminuer les risques liés aux mesures thérapeutiques qui affectent directement les articulations.

Celle-ci comporte différentes étapes :

 

Avant l’intervention

  1. La condition exacte du patient est évaluée par le podiatre. Pour procéder à cette étape, le podiatre peut effectuer un bilan biomécanique ou encore une numérisation 2D ou 3D des membres inférieurs.
  2. Le patient est invité à s’allonger
  3. Un examen radiographique et un examen échographique de la zone sont préalablement effectués
  4. La peau de la région qui nécessite l’intervention est désinfectée
  5. Une anesthésie cutanée est administrée dans certains cas.

 

Pendant l’intervention

 

L’infiltration échoguidée est faite en 2 étapes distinctes :

  • La première étape consiste à repérer précisément la zone problématique à l’aide des outils échographiques
  • En second lieu, l’aiguille est introduite et guidée délicatement, le liquide choisi par le podiatre traitant est ensuite injecté directement dans la zone à traiter.

Il est à noter que plusieurs clichés radiographiques ou échographiques peuvent être pris pendant l’examen. Ceux-ci permettent au podiatre de prévenir les complications et de réajuster l’aiguille si le besoin se présente.

 

Après l’intervention :

 

Suite à cette délicate procédure, le podiatre effectue un bilan du traitement.

Pour maximiser le potentiel de rémission, il peut y aller de quelques recommandations comme :

  • Éviter les mouvements brusques
  • Préconiser les mouvements doux pour faciliter la diffusion du liquide dans l’articulation visée.
  • Si nécessaire, appliquer un bandage de soutien pour supporter la région sous traitement.

L’injection échoguidée peut être inconfortable mais la douleur est généralement modérée et passagère.

Effets secondaires possibles de l’injection échoguidée

Effectuée sous supervision médicale, l’injection échoguidée n’a généralement que des effets bénéfiques.

Toutefois, comme beaucoup de traitements, celle-ci peut engendrer des effets secondaires désagréables.

 

Les signes suivants peuvent se manifester en réponse à une infiltration échoguidée :

  • Une douleur plus vive qu’à l’habitude dans la région affectée sur une période allant de 24h à 72h
  • Dans certains cas rares, une infection articulaire peut se déclarer et causer de la fièvre dans les jours suivant l’intervention.

 

Pour vous permettre de guérir le plus rapidement possible et sans douleur, le podiatre met en place certaines mesures préventives comme :

  • La prise d’acétaminophène
  • Un arrêt temporaire des activités physiques à haute intensité comme la course, le tennis ou le ski.
  • Des traitements de physiothérapie pour veiller à la souplesse de l’articulation.
  • Une suspension de 3 jours des activités qui nécessitent des mouvements répétitifs et qui pourraient empêcher une rémission efficace.

L’injection échoguidée : traiter la douleur à la source

L’injection échoguidée représente une petite révolution dans le monde des traitements podiatriques.

Elle permet non seulement de concentrer une solution médicamenteuse sur une articulation ou un endroit précis, mais aussi de prévenir les complications lors du traitement.

Cependant, bien que cette technologie soit de plus en plus adoptée par les cliniques spécialisées, elle ne convient pas à tous les types de pathologies.

Certaines malformations comme le pied plat ou le pied creux sont par exemple des pathologies traitées avec des orthèses plantaires. Quant à elles, les verrues plantaires et callosités sont mieux soignées avec des soins de pieds et des traitements plus spécialisés.

Pour une douleur suspecte ou une blessure au pied qui vous empêche de vaquer à vos occupations, pensez à consulter un podiatre.

Il est en mesure d’analyser votre problème et de vous proposer des traitements variés.

PIEDRÉSEAU – Pour en savoir plus

Vous avez encore des questions? Sachez que nous publions régulièrement des articles sur le sujet!

Toutefois, bien que le site de PIEDRÉSEAU contienne une multitude d’informations sur les descriptions des pathologies, il ne remplace pas une consultation avec un podiatre.

Vos pieds sont précieux, prenez-en soin!