L’impact de la COVID-19 sur la santé de vos pieds

Mise à jour le 5 juin 2021

L’impact de la COVID-19 sur la santé de vos pieds

La pandémie de COVID-19 a mis le monde à l’envers. La grande majorité des Québécois ont passé la dernière année à porter des masques, à s’asperger les mains de désinfectant et à travailler à la maison pour tenter de contrôler la propagation du virus. 

Nous avons eu peu d’occasions de faire de l’exercice, le gouvernement ayant fermé les centres sportifs et les salles d’entraînement. Nous nous contentions alors d’une courte promenade par jour comme seule excuse pour bouger ses pieds. 

Ce mode de vie plus sédentaire, conséquence du confinement, a pour risque d’affaiblir nos muscles et nous rendre plus vulnérables aux blessures. Par contre, il y avait peut-être un mal auquel on ne s’attendait pas.

Au fur et à mesure que la pandémie a avancé, de nouveaux symptômes et effets secondaires du virus sont apparus. On connait généralement les principaux symptômes de la COVID-19 – fièvre, frissons, douleurs corporelles, toux sèche et fatigue – mais avez-vous entendu parler des « orteils COVID » ?

1. Symptôme des « orteils COVID »

Dès le début de la pandémie, des gens à travers le monde entier ont signalé avoir des marques sur la peau de leurs orteils, et pour certains leurs doigts, qui ressemblent à des engelures. 

Ces lésions, rouges et enflammées, apparaissent sur la peau qui recouvre les extrémités du corps. Cependant, de nombreux professionnels de la santé ignoraient initialement le lien avec la COVID-19, car ils n’ont trouvé aucune trace du virus chez leurs patients. 

Mais une étude menée en avril 2020 par le dermatologue français Thierry Passeron et ses collègues du CHU de Nice a révélé que sur les 40 patients qui présentaient des lésions, tous avaient contracté la COVID-19 dans les trois semaines précédentes. 

Il y a eu par le passé des cas de réactions cutanées généralisées, comme des urticaires, qui apparaissent après une infection virale respiratoire, mais cette réaction localisée était sans précédent. 

Ces chercheurs ont découvert que, compte tenu de leur jeune âge et de l’absence de symptômes typiques de la COVID-19, ces patients avaient développé une immunité innée super efficace.

L’immunité innée est la réponse défensive de l’organisme à l’infection, et elle comprend deux barrières. La première est anatomique et est constituée de la peau, des muqueuses et des sécrétions comme la salive. La seconde est cellulaire et constituée de cellules et de protéines.

Ces deux barrières empêchent les virus, les bactéries, les parasites et autres particules étrangères d’entrer dans l’organisme où elles limitent leur capacité à se propager à travers le corps.

2. Traitement des symptômes des pieds covidés

Ces lésions similaires à des engelures ne sont pas nécessairement dangereuses. Au contraire, elles sont représentatives d’un système immunitaire puissant et d’une infection à la COVID-19 qui tire à sa fin. 

Elles guérissent en quelques semaines sans laisser de séquelle derrière. 

Cependant, il existe des indicateurs physiques des orteils COVID. Un ou plusieurs orteils peuvent d’abord gonfler avant de devenir progressivement violets. 

Mais comme il s’agit d’une réaction relativement inédite et que les recherches à son sujet sont limitées, il est difficile de savoir exactement pourquoi ces lésions se forment. Certains chercheurs affirment qu’elles apparaissent à la suite de la réplication du virus dans la peau, mais il n’existe pas suffisamment de données pour étayer cette hypothèse.

3. Prévenir les blessures aux pieds

Bien que la pandémie semble tirer à sa fin, elle laisse derrière des changements de mode de vie qui persisteront, dont le télétravail. 

Maintenant qu’on travaille dans le confort du petit chez-nous, on cesse de porter des souliers pendant la journée. 

Autant que le port d’un coton-ouaté au lieu d’une chemise est une question de confort, le fait de chausser (ou pas) nos pieds en est une de santé. 

Cela est particulièrement vrai pour les personnes souffrant de douleurs aux pieds, d’une mauvaise circulation ou d’une maladie chronique comme le diabète.

Le meilleur moyen de prévenir toute blessure est de porter une paire de souliers bien ajustées, qui offre un bon support à la voûte plantaire. 

Pour aider le sang à bien circuler, on peut s’imposer une séance d’étirement au début et à la fin de la journée de travail, ainsi que des petites marches autour de la maison entre les deux. 

L’éventail des réactions est large, et certains patients ont ressenti des douleurs à la suite d’une inflammation des orteils.

Si vous ressentez une douleur quelconque, il est essentiel que vous consultiez un podiatre, comme nos experts de PiedRéseau, afin qu’il puisse écarter tout problème et traiter votre douleur de manière appropriée et professionnelle.

Dans tous les cas, l’inflammation des orteils doit toujours être une source d’inquiétude et, comme il n’y a pas de véritable moyen de savoir si elle est liée au virus, il est toujours bon de prévoir une visite à la clinique.

PiedRéseau : pour assurer la bonne santé des pieds

Si vous vous retrouvez avec les orteils rouges et gonflés, et que vous n’avez pas été exposés au froid, n’ayez crainte. 

Prenez rendez-vous avec un professionnel grâce à PiedRéseau pour s’assurer que vos pieds soient en bonne santé.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau