S'abonner à l'infolettre

Comment traiter mon pied d’athlète à la maison ?

Mise à jour le 12 décembre 2019

Comment traiter mon pied d’athlète à la maison ?

Le pied d’athlète est une infection cutanée des pieds très répandue. En Amérique du Nord, 10% de la population en souffrira au moins une fois dans sa vie. Il est causé par un champignon qui se transmet facilement d’une personne à l’autre, notamment dans les environnements où l’on marche nu-pied comme les vestiaires et les douches. De plus, les climats chauds et tropicaux ainsi que les chaussures serrées sans aération sont tous des facteurs favorisant la prolifération de ce champignon.

Vous pouvez habituellement le repérer sur votre pied entre le 4e et le 5e orteil quand la peau qui s’y trouve se fendille et pèle ou bien que des desquamations se retrouvent sous vos pieds.

Vous êtes atteint de cette infection ? Vous vous demandez comment traiter votre pied d’athlète? Voici quatre bonnes habitudes de vie à adopter pour y arriver !

 

Avoir une bonne hygiène des pieds

 

Tout d’abord, pour vous débarrasser du pied d’athlète, vous devez adopter de bonnes habitudes d’hygiène de vos pieds. Pour ce faire, vous devez laver vos pieds chaque jour et les assécher complètement en prenant une attention particulière aux régions entre les orteils.

Faites également en sorte de toujours avoir les pieds au sec et d’éviter l’humidité tout au long de la journée.

 

Utiliser de la poudre absorbante

 

Pour éviter de développer le pied d’athlète, vos pieds doivent constamment être au sec. Un bon moyen préventif à adopter est l’utilisation d’une poudre absorbante. Son utilisation est simple, vous n’avez qu’à en verser dans vos chaussures ou à en appliquer sur l’ensemble de vos pieds en insistant sur la plante et entre les orteils.

La poudre absorbera la transpiration excessive de vos pieds tout en neutralisant les odeurs.

Certaines poudres absorbantes sont vendues en combinaison avec une molécule antifongique. Cette méthode préventive traitera à la fois l’hypersudation et votre pied d’athlète.

 

Porter des chaussettes absorbantes

 

Les chaussettes ont également un rôle à jouer dans la prévention du pied d’athlète. Pour garder vos pieds au sec et limiter l’humidité qui pourrait être bénéfique à la prolifération du champignon à l’origine de cette infection, portez des chaussettes en matière naturelle comme le coton ou le bambou. Ces modèles permettront à vos pieds de bien respirer et de laisser s’évacuer la transpiration.

 

Appliquer une crème antifongique

 

Si vous êtes atteint du pied d’athlète, sachez qu’en pharmacie plusieurs crèmes antifongiques sont disponibles en vente libre pour aider à combattre le champignon qui en est à l’origine. Habituellement, ce traitement fonctionne dans 80% des cas et doit être suivi pendant une période de 2 à 4 semaines.

Toutefois, certaines infections plus sévères, étendues et douloureuses peuvent persister malgré une hygiène irréprochable et de bonnes habitudes. Lorsque cela survient, vous devez alors vous tourner vers l’expertise d’un podiatre. Ce dernier pourra vous prescrire une crème antifongique plus forte et des conseils bien adaptés à votre situation.

 

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d'opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!