La goutte au pied : 5 signes à surveiller

La goutte (aussi appelée « hyperuricémie ») est une forme d’arthrite (maladie inflammatoire), souvent très douloureuse, qui touche principalement les hommes de 50 ans et plus. Selon la Société de l’arthrite, la goutte affecterait environ 5,2 % des hommes et 2,4 % des femmes au Canada. Les pays occidentaux sont principalement touchés.

La forme de goutte la plus fréquente survient au niveau du gros orteil, bien que cette pathologie peut aussi viser d’autres articulations.

Ce type d’arthrite survient en raison d’un excès d’acide urique dans le sang. Il s’agit d’un déchet organique que sécrètent vos cellules lorsqu’elles meurent ou lorsque vous digérez des aliments. Normalement éliminé par l’urine, l’acide urique peut néanmoins s’accumuler dans l’organisme si elle n’est pas éliminée correctement. Elle s’accumule alors sous forme de cristaux dans vos articulations, ce qui entraîne des problèmes de goutte.  

Plusieurs causes peuvent expliquer un surplus d’acide urique, notamment :

  • Le diabète
  • Un mauvais fonctionnement des reins
  • Un surplus de poids
  • La génétique
  • Une alimentation inadéquate
  • L’hypertension
  • Un abus d’alcool

Mais comment reconnaître la goutte ? Et surtout, quand faut-il s’inquiéter ?

Voici 5 signes à surveiller et qui devraient vous inciter à consulter un podiatre.

 

1. D’importantes douleurs au gros orteil

Tel que mentionné auparavant, dans la grande majorité des cas, la goutte se manifeste d’abord au niveau du gros orteil. Et il s’agit souvent d’une condition très douloureuse. La marche devient difficile et vous ressentez des sensations de brûlure dans votre pied. Vous pouvez aussi avoir l’impression que votre pied est dans un étau.

Ces douleurs se manifestent souvent la nuit. C’est donc souvent lors de votre sommeil que vous réaliserez que quelque chose ne va pas. Vous pouvez aussi ressentir d’autres symptômes :

  • Une hypersensibilité lorsque vous touchez votre pied
  • Une douleur qui se répand dans d’autres articulations, comme la cheville et le genou
  • Une paralysie de l’orteil (dans des cas extrêmes)

Si vous ressentez ces effets, il devient très important de reposer votre pied et consulter un professionnel de la santé, comme un podiatre. Les douleurs ont tendance à disparaître après quelques jours, mais le problème n’est pas réglé pour autant.

 

2. Une articulation rouge et gonflée

L’un des premiers symptômes de la goutte est un pied enflé, de couleur rouge ou violacée. Le pied devient généralement douloureux au toucher.

Ce gonflement peut s’étendre le long de la jambe ou sur d’autres articulations affectées par la goutte. Il survient en raison de l’accumulation de cristaux d’acide urique, provoquant une inflammation locale dans l’articulation visée.

Dans certains cas, se chausser devient alors plus difficile, idem pour les déplacements du quotidien. Pour vous aider à soulager cette condition, appliquez des compresses froides, buvez beaucoup d’eau et consultez un podiatre sans attendre !

 

3. Des fièvres fréquentes

L’inflammation d’une ou de plusieurs articulations de votre corps cause souvent des fièvres répétées. Même si elles sont peu intenses, elles peuvent devenir bien handicapantes au quotidien.

D’autres problèmes de santé peuvent se manifester :

  • Des nausées
  • Des maux de tête (céphalées)
  • Une grande fatigue
  • Des sueurs
  • Des sensations de frissons

 

4. Des démangeaisons et des desquamations

La goutte peut provoquer des démangeaisons de la peau, aussi appelées « prurit ». La peau du pied a tendance à s’étirer, en raison de l’inflammation provoquée par cette pathologie.

Résultat : des démangeaisons et des fourmillements au pied se manifestent. Une desquamation de la peau (une exfoliation) peut également survenir.

Dans des cas plus sévères, la peau craquelle et peut causer des saignements. Dans pareils cas, il faut appliquer une crème antibiotique (en vente dans n’importe quelle pharmacie) et couvrir le tout d’un bandage. Si vous attendez trop, votre pied peut devenir infecté.

 

5. Une déformation et un manque de mobilité des articulations

Un surplus trop important de cristaux d’acide urique dans vos articulations peut causer un gonflement considérable, qui nuit à vos déplacements et à la fluidité de vos mouvements. Vos articulations peuvent se déformer à long terme et perdre de leur mobilité naturelle.

Un autre cas où le podiatre devient un incontournable !

 

PiedRéseau : vos cliniques pour prévenir et traiter la goutte du gros orteil

PiedRéseau regroupe près d’une quarantaine de cliniques à travers le Québec. Et à chacune d’entre elles, vous disposez de solutions concrètes pour traiter vos problèmes de goutte au gros orteil.

Malgré toutes vos précautions, parfois, il faut traiter cette forme complexe d’arthrite avec votre médecin pour une gestion plus efficace de cette pathologie. PiedRéseau dispose de toute l’expertise et de l’équipement nécessaire pour soulager vos pieds.

Trouvez la clinique PiedRéseau la plus près de chez vous pour profiter de traitements podiatriques exceptionnels.