4 mythes et réalités sur les douleurs de croissance de l’enfant

25 mars 2020 Douleur, Enfant, Orthopédie
4 mythes et réalités sur les douleurs de croissance de l’enfant

Phénomène encore méconnu, la douleur provoquée par les poussées de croissance est parfois difficile à déchiffrer.

Pourtant, il s’agit d’un mal nécessaire, puisque la croissance fait partie intégrante du développement normal de l’enfant.

Voici 4 mythes souvent associés aux douleurs de croissance de l’enfant.

Mythe 1 : les douleurs de croissance frappent à toute heure du jour 

Puisque ce type de douleur frappe les enfants en bas âge, il peut parfois être complexe de savoir à quel moment ceux-ci sont le plus affectés.

Cependant, une période de la journée semble être plus propice à la manifestation de l’inconfort lié aux poussées de croissance.

La réalité : Selon l’Association des chiropraticiens du Québec, ce type de douleur se manifeste généralement le soir et pendant la nuit

Il est tout à fait possible que votre enfant se plaigne de douleurs pendant le jour ou après un effort physique


Néanmoins, celles-ci peuvent aussi être dues à la fatigue musculaire normale.

Mythe 2 : les douleurs de croissance signalent que quelque chose cloche

Pour tout parent, le fait de voir son enfant souffrir sans en comprendre les causes peut être un véritable supplice.

Bien que les épisodes douloureux de croissance soient parfois soudains, ils sont loin de signifier qu’un trouble plus grave affecte votre bambin.

La réalité : Règle générale, une douleur de croissance « normale » affecte les deux jambes de façon semblable et par intermittence. Cette douleur ne se manifeste habituellement pas plus de 20 minutes à la fois.

Si la douleur est récurrente et apparaît sur des périodes prolongées, il pourrait être judicieux de demander l’avis d’un professionnel.

Une consultation en clinique permet entre autres d’exclure des diagnostics comme :

  • Des pieds plats;
  • Un débalancement postural du membre inférieur;
  • Des genoux valgus ou varus.

Mythe 3 : tous les enfants subissent des douleurs liées à la croissance

La croissance étant un passage obligé, il est légitime de croire que tous les enfants auront à subir l’inconfort qui y est associé.

Toujours est-il que la douleur de croissance n’est pas systématiquement présente chez l’ensemble des jeunes. 

La réalité : Ce type de douleur n’affecte pas l’entièreté des enfants en bas âge. D’ailleurs, l’Association des chiropraticiens du Québec estime que seulement 25 à 40 % des enfants âgés de 4 à 8 ans éprouvent des douleurs en lien avec la croissance. 

Les garçonnets et les enfants qui bougent beaucoup s’exposent aussi davantage à ce type de douleur.

Mythe 4 : il n’y a rien à faire pour soulager les douleurs de croissance

Si vous êtes parent d’un jeune enfant, vous savez à quel point il peut être difficile de trouver une façon de calmer une crise provoquée par la douleur.

On pourrait penser que la nature inévitable de la croissance rendrait futile la tenue d’un traitement contre la douleur qu’elle provoque.

La réalité : Heureusement, les méthodes pour apaiser une poussée de croissance inconfortable sont nombreuses.

En fait, si les douleurs sont bénignes, les solutions thérapeutiques maison suivantes conviennent parfaitement :

  • Un massage des zones endolories;
  • L’application régulière d’une compresse d’eau chaude;
  • Des étirements;
  • La prise d’acétaminophène de façon modérée.

Évidemment, si les remèdes classiques ne parviennent pas à tempérer les crises, l’aide d’un podiatre est à considérer.

Il pourra notamment établir si autre chose que la croissance est à l’origine du problème.

Pour y parvenir, le podiatre utilise des outils diagnostiques tels que :

PiedRéseau : des solutions efficaces aux douleurs de croissance de l’enfant

Il est parfaitement normal d’être nerveux par rapport aux douleurs de croissance.

Par contre, ce type d’inconfort ne souligne pas toujours la présence d’une maladie ou d’une déformation.

Et, si tel est le cas, le podiatre est en mesure de prendre en compte les particularités de votre enfant afin de suggérer le meilleur traitement possible.


Les douleurs de croissance gênent votre enfant? Contactez une clinique PiedRéseau sans tarder.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!