Qu’est-ce qu’une fracture de fatigue ou de stress au pied?

Mise à jour le 2 avril 2022

Qu’est-ce qu’une fracture de fatigue ou de stress au pied?

Avez-vous déjà souffert d’une fracture de fatigue? Vos pieds aussi peuvent éprouver de la fatigue et du stress! Même que cela peut à la longue causer une fracture. Mais qu’est-ce qu’une fracture de fatigue au juste? En fait, le sens est mécanique : des tensions, des contraintes ou des chocs répétés entraînent parfois des problèmes osseux, notamment au niveau de vos pieds. Au départ indolore, ce type de blessure est à prendre au sérieux. Vaut-il mieux consulter rapidement un podiatre? Quelques repères ici pour une bonne santé des pieds… sans stress.

La fracture de fatigue ou de stress en quelques mots

Le terme « fracture de stress » est familier aux athlètes étant donné qu’ils sont susceptibles d’avoir déjà eu ce type de blessure en raison de leur pratique sportive intensive. Les gens actifs et les travailleurs manuels, cela dit, ne sont pas nécessairement protégés contre ce qui est aussi appelé fracture de fatigue. Pourquoi? 

Toute activité répétitive et toute surutilisation d’une partie du corps humain créent une usure prématurée des tissus articulaires et, spécialement dans le cas où de lourdes charges sont supportées, un risque de diminution de la capacité musculaire d’absorber les forces subies. Une des conséquences possibles de cela est que les os se situant dans la zone sollicitée écopent : ils deviennent alors plus fragiles. Cette fragilisation prend la forme de petites fissures osseuses qui, à la longue, peuvent évoluer en une lésion localisée. C’est la fracture de fatigue.

Les joggers, les randonneurs et les joueurs de tennis, par exemple, sont exposés aux fractures de fatigue aux pieds. Microscopiques et atténués par le processus naturel de remodelage de l’os, les dommages qu’ils subissent tendent à ne plus être réparés avec l’accroissement des sollicitations, des entraînements. Souvent, c’est au niveau des deuxième et troisième métatarses que l’équilibre de la densité osseuse (tissu ancien/tissu nouveau) est compromis et que les fractures de stress apparaissent.

Qu’est-ce qui cause une fracture de fatigue?

Le sport et l’activité physique restent bénéfiques pour la santé en général comme pour celle des os porteurs (effet de renforcement). Il n’est nullement question ici de prôner la sédentarité. Néanmoins, il arrive fréquemment que le processus de fragilisation osseuse, prélude aux fractures de fatigue, débute lorsqu’une personne essaie un nouvel exercice ou modifie la pratique de son sport habituel en augmentant brusquement sa durée ou son intensité. Fébrile à l’idée de reprendre à tort là où il avait laissé la saison précédente, un coureur peut aussi par exemple démarrer ses séances d’entraînement sans remise à niveau progressive, ce qui ne permet pas à son corps de récupérer suffisamment.

Autres causes documentées : une mauvaise technique dès le départ dans la pratique répétée d’une activité, aussi simple que la marche, par exemple, ou une altération cinétique induite par des « irritants » comme des ampoules aux pieds, une tendinite, un hallux valgus (oignon), etc. Ces écarts font en sorte de perturber la mécanique naturelle d’absorption du choc lorsque le pied rencontre le sol; une zone peut alors recevoir une force indue compte tenu de la morphologie de la personne.

Dans le même ordre d’idée, le fait de pratiquer un sport sur une autre surface (béton versus terre battue au tennis; sol asphalté versus tapis roulant, etc.) et d’être chaussé d’espadrilles usées ou peu « spongieuses » augmente le risque de fracture de stress. Des chaussures confortables et adaptées sont de rigueur.

Par ailleurs, certaines pathologies (comme l’ostéoporose), carences (vitamine D en hiver) et troubles alimentaires contribuent à la fragilisation des os et à l’apparition de fractures de fatigue, et ce, même chez les personnes ne pratiquant pas un sport intensivement.

Des traitements podiatriques existent pour soulager la fracture de fatigue

Contrairement aux autres fractures dont la plupart nécessitent la pose d’un plâtre, une fracture de fatigue au pied se soigne de plusieurs manières selon sa gravité, laquelle est déterminée par un podiatre après radiographie ou échographie. Le traitement peut se faire notamment par bandage thérapeutique, traitement au laser thérapeutique, orthèses plantaires, physiothérapie et, dans les cas graves, par chirurgie osseuse. Apprenez-en plus sur les traitements podiatriques possibles.

Votre podiatre fera la différence

Trop de personnes endurent leurs maux de pied comme s’il s’agissait d’une fatalité. Mais rien ne vous destine à cela. Vous pouvez rester actifs tout en ayant de saines assises! Dans le cas des problèmes aux os, les dommages s’aggravent avec le temps (les fractures de fatigue en sont une bonne illustration). C’est ce qui rend les traitements préventifs si importants. Ajustez donc toujours vos entraînements et prévoyez un examen annuel de vos pieds, à fortiori si vous êtes à risque ou si vous ressentez des douleurs.
Nous sommes des professionnels de la santé. Si vous pensez avoir une fracture de fatigue, ne laissez pas votre état se dégrader; contactez le réseau des cliniques de podiatres du Québec PiedRéseau.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût des innovations en podiatrie

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous.  Consultez notre politique de confidentialité.
Je comprends
PiedRéseau